samedi 30 novembre 2013

Une part de ciel - Claudie Gallay

Quelques semaines avant Noël Carole retourne dans le Val de son enfance pour y attendre son père. Dans ce petit coin de montagne elle retrouve son frère Philippe et sa sœur cadette Gaby. Il y a aussi la Môme, la fille adoptive de Gaby, le vieux Sam, la Baronne et ses chiens, Jean, Marius, Diego, l’Oncle et la Veuve. Passant ses journées entre le gîte qu’elle a loué, le mobile home de sa sœur, le bar de Franky et le chenil de la baronne, Carole tente de tisser à nouveau les liens. Pas facile pour celle devenue depuis longtemps une citadine de renouer le dialogue avec les siens. Sans compter qu’au cœur de leur relation reste, comme une blessure impossible à refermer, la tragédie qui a marqué leur enfance. Mais peu à peu, la fratrie va se resserrer et la tendresse affleurer... 

Je les ai trouvés touchants ces gens simples et taiseux, un peu cabossés, qui attendent le père comme d’autres ont attendu Godot (l’absurde en moins). L’attente agit comme un processus nécessaire pour que chacun petit à petit se révèle aux autres. Dans cette vallée où les hommes sont parfois aussi sauvages et silencieux que la nature le temps semble s’être arrêté. Au final cette attente va leur ouvrir un vaste champ de possibles et leur offrir une part de ciel, l’espoir de « comprendre la teneur de ce trou béant qui avait fait [leur] différence ». 

J’ai aimé l’écriture très descriptive où chaque geste est précisé avec minutie. Du lavage d’un pot de miel vide à la préparation d’une pièce montée, rien n’est épargné au lecteur. Personnellement, j’apprécie ce parti pris « behavioriste » où l’auteur s’attarde davantage sur l’action que sur l’introspection psychologique. Cette dernière est présente mais reste discrète (tout le contraire du soporifique dernier Kasischke par exemple). Sans doute pour cela que j’ai parcouru ces quelques 400 pages sans lassitude même s’il y a quelques longueurs. 

Le découpage du texte est je trouve très cinématographique. Un enchaînement de chapitres qui sont autant de séquences et de scènes où les dialogues occupent une place importante et participent à leur manière à l’étude du comportement des individus sans avoir recours à cette introspection que je trouve tellement pénible.

Un roman d’atmosphère vers lequel j’hésitais à me tourner tant je craignais de m’ennuyer ferme. La surprise est donc belle, j’ai passé un excellent moment auprès de Carole et des habitants du Val. Pour tout vous dire je les ai quittés à regret, c’est un signe qui ne trompe pas.

Une part de ciel de Claudie Gallay. Actes Sud, 2013. 446 pages. 22 euros.

Une lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Enna et Galéa



16/20









76 commentaires:

  1. je le lirai c'est sûr mais j'ai peur d'être déçue, ton avis m'encourage, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tu as peur d'être déçue ? Tu as eu une mauvaise expérience avec cette auteure ?

      Supprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec toi et j'ai vraiment beaucoup aimé cette ambiance et ces personnages! Comme toi je ne me suis pas ennuyée dans cette lenteur! Merci pour cette LC ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tous les trois à peu près le même ressenti, c'est chouette je trouve. Merci à vous deux de m'avoir accepté pour cette LC de "pieds nickelés" ;)

      Supprimer
  3. Chouette alors, nous sommes tous les trois bien contents. Tu as raison pour le découpage cinématographique: j'avais l'impression de voir la serveuse battre ses draps tous les matins.

    POur K. évidemment, nous sommes d'accord.

    Moi, j'ai juste eu une petite réserve sur le style que j'aurais aimé davantage soigné. La description minutieuse de tous les gestes n'est pas ce que je préfère, mais dans l'ensemble, l'atmosphère est si bien rendue que j'ai beaucoup aimé aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoins sur l'écriture, il y a des passages que j'ai trouvé très faibles, c'est assez étrange. Mais l'ensemble m'a beaucoup plu, c'est bien le principal.

      Supprimer
  4. On est tellement balaises en LC tous les trois, que tu l'as noté deux fois dans ton billet ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tiens. L'émotion sans doute. Je corrige de suite.

      Supprimer
  5. Pas assez rythmé pour moi qui su s plutôt du genre impatiente, l'attente ce n'est pas mon truc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut aimer, c'est sûr. Si on préfère l'action, mieux vaut passer son chemin.

      Supprimer
  6. C'est bizarre, vous êtes tous les trois enthousiastes et je ne parviens pas à avoir envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais tes goûts et tu te dis que ce n'est pas pour toi, tout simplement.

      Supprimer
  7. Pas le meilleur de Claudie Gallay. Mais j'ai aimé quand-même. J'aurais pu lâcher prise à un moment tout de même et non !
    Seule Venise est mon préféré ! Puis Les déferlantes.
    Mais Seule Venise...ah la la Seule Venise !

    RépondreSupprimer
  8. J'avais détesté les Déferlantes, j'avais attendu longtemps que ça déferle et même si je m'étais attachée à l'atmosphère, je ne supporte pas son style ! Si je dois la relire ce ne sera pas avec celui-ci mais peut-être Seule Venise, justement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne supportes pas son style, mieux vaut faire l'impasse^^

      Supprimer
  9. Je le lirai, quand je me sentirai en phase pour apprécier la lenteur et le confort ouaté de la neige...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut être dans de bonnes dispositions pour apprécier un roman d'atmosphère comme celui-là.

      Supprimer
  10. Quand j'ai vu que tu venais de publier un billet sur ce livre, j'ai tout de suite été curieuse de connaître ton avis. Honnêtement, j'avais un peu peur que tu n'aimes pas. Je suis ravie que cet auteur, qui fait partie de mes favoris depuis quelques temps, te plaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais à quel point elle te tient à cœur et je comprends ton engouement après avoir lu ce roman.

      Supprimer
  11. Je vais attendre un peu pour lire ce roman car j'en lis du + et du - et j'ai peur d'être déçue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que c'est un roman qui ne laisse pas indifférent. On aime ou pas !

      Supprimer
  12. Je suis ravie, il a atterri dans ma PAL après une visite chez le bouquiniste!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle lecture en perspective... j'espère.

      Supprimer
  13. J'ai aimé plusieurs romans de Claudie Gallay et je lirai celui-ci aussi, sans urgence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine qu'il y a bien d'autres titre qui t'attendent déjà !

      Supprimer
  14. Je préfère aussi l'action décrite à l'introspection. Si c'est bien fait, cela suffit, finalement.
    Mais l'écriture (les Déferlantes, ce fut loooooooooong) me retient pas mal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là aussi il y a quelques longueurs, il faut bien le reconnaître.

      Supprimer
  15. J'aime bcp cette auteure (Seule Venise, L'amour est une île, Les déferlantes...), je n'ai pas encore lu celui-là, j'espère ne pas être déçue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de raison que tu sois déçue si tu as aimé ses romans précédents.

      Supprimer
  16. J'en avais déjà très envie mais là !!!

    RépondreSupprimer
  17. Je fais partie de celles qui ont pensé qu'il ne se passe pas grand chose dans ce roman. C'est bine d'avoir des avis différents !
    Je te souhaite de bonnes lectures en décembre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que l'on puisse penser cela, il ne se passe pas grand chose en effet.

      Supprimer
  18. Un coup de coeur pour moi :-) c'était mon premier Gallay et j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé cette ambiance en petites touches de réel :-)
    http://lireouimaisquoi.over-blog.com/article-une-part-de-ciel-121363576.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi c'était mon premier Gallay et je crois que si je dois en lire un autre ce sera "Seule Venise".

      Supprimer
  19. Nous avons mis la même note ! Je me retrouve dans ce que tu dis. J'ai justement aimé ce que d'autres lui reprochent, le découpage du quotidien.
    Tu verras qu'il va être adapté pour le ciné ou pour la télé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y avais pas pensé mais ça pourrait faire un joli téléfilm.

      Supprimer
  20. J'ai hésité à l'emprunter dans ma bibliothèque mais ton billet me donne envie...le côté très descriptif me rebute un peu mais j'ai l'impression que ça vaut le coup alors ce sera mon prochain emprunt! merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage de l'emprunter à la médiathèque c'est que si ça ne te plait pas, ça ne t'aura rien coûté !

      Supprimer
  21. Plus je lis d'avis, plus je suis perplexe... pas sûre que ce soit pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains lecteurs n'ont pas du tout aimé...

      Supprimer
  22. Tu en parles très bien ! j'ai beaucoup aimé ce roman d'ambiance, et moi aussi j'ai eu de la peine à quitter ces personnages écorchés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont vraiment des personnages attachants.

      Supprimer
  23. Comme toi, j'ai aimé l'atmosphère et cette minutie dans la description. Par contre, la pièce montée m'a suivie en rédigeant mon billet mais j'ai opté pour le gâteau de Curtil, ne voulant pas paraître trop gourmande en évoquant les deux ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire qu'il y a beaucoup de nourriture dans ce roman !

      Supprimer
  24. Je n'ai encore jamais lu cette auteure et ton billet me donne très envie de la découvrir, enfin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une auteure dans l'ensemble très appréciée.

      Supprimer
  25. Toi aussi, tu as aimé : bien, bien,bien !

    RépondreSupprimer
  26. Quel enthousiasme ! Il me reste à découvrir cette auteure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben alors, qu'est ce que tu attends ?????

      Supprimer
  27. Tiens, te voilà prêt à tomber dans "Les déferlantes", ce que tu dis de ce titre (et ce qui en est dit dans les commentaires) sur la lenteur du quotidien est justement ce que j'avais beaucoup aimé dans ce titre à si grand succès que je m'en méfiais comme de la peste ... Et que j'ai adoré ... Par contre, "Seule Venise", je n'ai pas pu, rien à faire ! Du coup, quand "Une part de ciel" sera en poche, je me laisserai retenter par cette auteure. A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je lise à la fois "Les déferlantes" et "Seule Venise" pour voir si mon avis rejoint le tien.

      Supprimer
  28. Je pense que ce roman est trop intimiste pour moi !

    RépondreSupprimer
  29. J'ai trouvé quelques longueurs, également. Mais le tout reste passionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, quelques passages dont on aurait pu s'abstenir mais au final une réussite.

      Supprimer
  30. Mmmh je ne le sens pas trop pour moi celui-là, j'ai peur de m'y ennuyer, très lent j'ai l'impression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça, pour être lent, c'est lent.

      Supprimer
  31. Bonsoir,
    et alors tu lui a mis quelle note ?
    Bises

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour Jérôme,

    Je partage totalement ton ressenti. Toute cette lenteur, ces descriptions auraient pu (dû ?) me gonfler, et pourtant, j'ai adoré ce petit moment de lenteur, de calme et de tranquillité et j'étais même impatiente de me replonger dans ma lecture pour retrouver tout cela. J'ai beaucoup aimé toutes les petites descriptions du quotidien. Vraiment, une belle surprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi aussi une belle surprise. Et comme toi j'étais content de me replonger chaque soir dans cette lecture.

      Supprimer
  33. Il faudrait que je redonne une chance à cet auteur. Je n'avais pas été convaincue par L'amour est une île mais ce n'était peut-être pas le bon moment pour ce genre de lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a publié beaucoup de romans, tu devrais en trouver un qui te convienne.

      Supprimer
  34. L'auteur me bouleverse, j'ai appréhendé cette lecture, car je ne voulais pas être déçue. Je sortais d'un livre au style travaillé, celui-ci se veut faire vrai, ou terroir .. J'ai mis quelques pages à ressentir les personnages, et puis, paf, le coup de foudre était là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que l'on puisse être fan de cette auteure, il y a un vrai charme qui se dégage de son écriture.

      Supprimer
  35. Bravo Jérôme pour avoir remporté le prix de la meilleure critique ! Je viens de relire ton billet et c'est vrai qu'il est beau !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Syl, je suis très surpris d'avoir gagné mais qu'est-ce que ça fait plaisir !!!!

      Supprimer
  36. Oui bravo Jérôme !!!! Je venais relire ce billet que j'ai déjà lu et dire que j'avais aimé aussi son billet sur La lettre à Helga !
    Bises à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, La lettre à Helga restera un de mes grands coups de cœur de l'année.

      Supprimer
  37. J'ai aimé les déferlantes, ce sont des romans auxquels on s'attache... Je relirai sans doute C Gallay

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé les personnages très attachants en effet.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !