mercredi 27 novembre 2013

Sumato - Renaud Dillies

Un chat et un lapin musiciens, une chanteuse envoutante accompagnée au piano par le chien Sonny. Un coup de foudre. Un accident de voiture. Une amitié indéfectible. De la tristesse, quelques notes de blues… il y a tout ça dans cet album. Les personnages sont pétris d’humanité, de fêlures, de rêves à la fois simples et inaccessibles… ou pas. Les petites gens frappés de plein fouet par des épreuves douloureuses et qui font face comme ils peuvent, ça n’a pas l’air de grand-chose mais chez moi (et chez beaucoup d’autres) ça fait tilt.

On pourra reprocher à Dillies de toujours parler des mêmes sujets mais personnellement c’est ce que j’apprécie le plus chez lui. L’amitié, la musique, l’amour, la souffrance, la mort, autant de thématiques qui font partie de son "identité" d’auteur. Il se dégage ici encore de l'ensemble beaucoup de poésie et une certaine forme de mélancolie qui, paradoxalement, met du baume au cœur.

Sumato est son second album (après Betty Blues). La narration alterne les phases de tension dramatique et d’autres plus calmes, notamment grâce aux illustrations pleine page qui offre au lecteur une respiration apaisante.

Des vies sur un fil, une histoire simple, belle et triste à pleurer, comme dirait Noukette qui a eu la gentillesse de me prêter cet album. Dillies reste décidément un des mes auteurs BD préférés.


Sumato de Renaud Dillies. Paquet, 2004. 78 pages. 15,50 euros.


Une lecture commune que j’ai une fois de plus le plaisir de partager avec Moka.

Les avis de Choco ; Noukette






32 commentaires:

  1. Oooohhh comme je suis contente de voir ce petit Sumato chez toi aujourd'hui ! Je suis comme toi, conquise par Dillies, qu'il aborde toujours les mêmes thèmes ne me dérange pas le moins du monde. C'est ce que j'aime justement. Une histoire toute simple... et tellement d'émotions !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis son dernier album, que l'on a tant aimé toi et moi (et pas Moka la vilaine^^), est quand même très différent de ce qu'il propose d'habitude.

      Supprimer
  2. Bon, encore un à découvrir ! :D J'aime bien ce mélange de sentiments contradictoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton initiation à la BD ne fait que commencer mais tu ne pourras pas échapper à Dillies.

      Supprimer
  3. J'ai compris : il faut que je découvre cet auteur !!!

    RépondreSupprimer
  4. N,oté le titre dans un coin de ma tête. Il n'était pas dispo la dernière fois que je suis descendue à la librairie. A voir pour les prochaines escapades ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas simple à trouver apparemment. J'ai eu de la chance qu'on me le prête^^

      Supprimer
  5. C'est noté. Je vais voir à la bibli pour la semaine prochaine. Depuis que je vois passer cet auteur !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ta bibli a au moins un des ses albums.

      Supprimer
  6. J'ai bien envie de dévorer toute les créations de cet auteur ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut, en commençant si possible par Abélard.

      Supprimer
  7. J'aurais du mal à lui reprocher les mêmes sujets, n'en ayant jamais lu... Vous m'avez convaincue, avec Moka, il me faut du Dillies !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il te faut du Dillies. Tout le monde devrait lire du Dillies d'ailleurs.

      Supprimer
  8. Un Dillies que je n'ai pas lu... Il faut que je rattrape mon retard

    RépondreSupprimer
  9. C'est marrant parce que cette couverture ne me donnait pas du tout envie de lire l'album. Et comme à chaque fois, BAM ! Comme j'aime ce type !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la couverture est étrange et très peu porteuse de sens, ça m'étonne d'ailleurs que l'éditeur l'ai acceptée.

      Supprimer
  10. Il faut absolument que je le découvre !! J'ai découvert il y a peu qu'il a fait ses études secondaires dans mon école (artistique, très réputée dans le nord de la France) et ses supérieures dans ma ville aussi (en changeant de crèmerie) Il participe à un salon régional de la BD pas loin de chez moi, il vient ce samedi mais je serai à Montreuil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il faut absolument que tu le découvres.

      Supprimer
  11. Comme tu le disais si justement sur mon blog la dernière fois, il se peut que je me lasse des thèmes récurrents de Dillies. Je vais donc laisser passer du temps avant de m'y replonger histoire de noyer l'impression de "Déjà-vu".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux procéder comme ça si tu préfères mais je reste persuadé que la magie Dillies fonctionnera encore la prochaine fois que tu ouvriras l'un de ses albums.

      Supprimer
  12. NON NON NON ça suffit !!!
    (aargh, un chat et un lapin musiciens... et ce titre, "Sumato"...)
    Bref

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bref il faut absolument que tu découvres cette BD.

      Supprimer
  13. Et une BD en plus à découvrir, une !

    RépondreSupprimer
  14. Un auteur découvert il n'y a pas longtemps, en ce qui me concerne. Je note cette nouvelle BD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de la noter, c'est un auteur incontournable

      Supprimer
  15. Un album de Dillies qui manque à mon palmarès. Je vais devoir y remédier au plus vite...

    RépondreSupprimer
  16. Je n'ai pas lu celui là... Il faut que je me le procure très vite !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !