vendredi 1 novembre 2013

Le chien qui louche - Etienne Davodeau

Fabien est dans l’embarras. Cet agent de surveillance au musée du Louvre vient de faire la connaissance de sa belle famille, des marchands de meubles d’Angers un poil franchouillards. Après un repas quelque peu écourté, les frères de sa petite amie Mathilde lui exhibent une croûte peinte par leur arrière grand-père et lui demandent si cette toile mérite d’être accrochée au Louvre. N’osant pas dire non, Fabien botte vaguement en touche et ne se doute pas que son semblant d’hésitation va le mener dans une drôle d’aventure...

Le chien qui louche est une BD qui fait du bien, une BD réjouissante. Comme il le dit lui-même, Davodeau met en scène une sorte de cambriolage à l’envers : non pas comment faire sortir du Louvre un tableau mais plutôt comment y faire entrer l’œuvre d’un peintre du dimanche. L’histoire est légère mais elle interroge aussi, posant notamment la question de « qu’est-ce qu’une œuvre d’art ? ».

Les personnages sont tous hauts en couleur : Fabien et la pétillante Mathilde bien sûr mais aussi Mr Balouchi, pilier d’une société secrète et saugrenue dont les membres entretiennent un rapport très particulier avec le Louvre. Il ne faut évidemment pas oublier les Benion, notables de province sûr d’eux et sans complexes, un peu beaufs, un peu caricaturaux mais tellement drôles et excessifs.

Graphiquement, on est plus dans l’évocation que dans la reproduction la plus réaliste possible du musée. Le travail au lavis est une fois de plus superbe et restitue lumières, volumes et profondeurs, ce qui est bien l’essentiel.

Cet album est la première véritable comédie de Davodeau. Son coté loufoque pourra surprendre ses lecteurs habituels mais le résultat est tellement réussi que l’on ne peut qu’applaudir. Et puis comme toujours, il cherche à extraire de leur anonymat les gens ordinaires, c’est une caractéristique de son œuvre que j’apprécie particulièrement. Bref le chien qui louche est une totale réussite, je me suis régalé.

Une nouvelle lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec Mo’ et Noukette.

Le chien qui louche d’Etienne Davodeau. Futuropolis, 2013. 136 pages. 20 euros.

L'avis de Cristie
L'avis de Stephie

43 commentaires:

  1. Ben moi je veux le lire!
    Et comme j'ai découvert que Davodeau sera à un salon tout près fin novembre, ce sera la rencontre - ou rien! ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Encore un super Davodeau ! J'aime vraiment ce qu'il fait !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un de mes auteurs chouchou aussi. Tout ce qu'il fait est réussi je trouve.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Pas moyen d'être déçu avec Davodeau de toute façon.

      Supprimer
  4. Avec Davodeau, je suis toujours tenté et ton avis ne fait que confirmer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il faut lire Davodeau comme il faut lire Chabouté (je suis sûr que tu vois ce que je veux dire^^).

      Supprimer
  5. J'ai passé un excellent moment avec ce nouveau Davodeau !! Il est doué pour la comédie, c'est certain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'espère qu'il poursuivra dans cette veine.

      Supprimer
  6. J'ai envie de le lire, mais comme je me suis un peu lâchée en acahts BD en octobre je vais essayer d'attendre (dit la fille inconstante qui ne peut s'empêcher d'entrer dans une librairie - et ne ressort jamais sans rien).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben moi je suis allé chez Tropismes et j'en suis ressorti sans rien. Un exploit !

      Supprimer
  7. ah oui ! bien d'accord avec toi ! On passe un excellent moment et on ne se prive pas d'une petite réflexion intéressante sur notre rapport aux œuvres artistiques.
    Bon... passons maintenant aux découvertes communes de la semaine prochaine :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un excellent moment c'est ça. Quant aux lectures à venir, je suis en plein dedans.

      Supprimer
  8. J'adore le pitch de cette BD : excellent même! Tu me tentes là, Jérôme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien. Et puis ce serait l'occasion de voir une BD par chez toi.

      Supprimer
  9. Noté, noté, noté, tralala ! (peut-être un cadeau pour Mr que je lirai après ?)

    RépondreSupprimer
  10. Sa sortie ne m'a bien sûr pas échappé ! Me reste plus qu'à le lire !

    RépondreSupprimer
  11. Rhalala, je veux TELLEMENT le lire. Pas dit que je puisse l'avoir bientôt mais je ne désespère pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne peux pas faire l'impasse sur cet album de toute façon, même si tu dois te montrer un peu patiente.

      Supprimer
  12. Quel drôle de titre mais comme c'est un Davodeau et que tu en parles très bien ça ne se refuse pas... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, définitivement, ça ne se refuse pas.

      Supprimer
  13. j'adore Davodeau alors j'ai hâte!!

    RépondreSupprimer
  14. Réponses
    1. Un beau cadeau ! Ton avis bientôt alors ?

      Supprimer
  15. Réponses
    1. Oui, Davodeau qui se lance dans une comédie, ça interpelle.

      Supprimer
  16. Réponses
    1. Pas forcément ton genre il me semble mais je suis sûr que tu aimerais.

      Supprimer
  17. Commandé chez mon libraire afin de découvrir le côté loufoque de cet auteur que j'apprécie beaucoup ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes Davodeau, tu vas te régaler.

      Supprimer
  18. Davodeau dans un nouveau genre ? A découvrir de toute urgence !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes, à découvrir au plus vite !

      Supprimer
  19. Tout comme Phili, j'adore cette histoire (entendue la présentation par Clara Dupond-Monod sur F. Inter l'autre jour) avant même d'avoir lu la BD.
    A part quelques petites déceptions, déjà exprimées ici, j'aime le travail de Davodeau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aime le travail de Davodeau. Et là, il m'a comblé !

      Supprimer
  20. Chut !!! Je viens d'aller le chercher : malade, j'avais dû envoyer mon homme utiliser ma ristourne fidélité en librairie... Un crève-cœur : on ne fait pas toujours les mêmes choix ^^ Dans le lot, il avait pris un petit Spirou. Par chance, on l'avait déjà et j'ai dû aller l'échanger... Hop, ni vu, ni connu ;o))

    RépondreSupprimer
  21. Lu aussi la semaine dernière ^^
    J'aime bien comment l'auteur prend à contrepied certains sujets. Quel humour dans son approche des beaux-arts. Un excellent Davodeau, nous sommes tous d'accord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent, c'est le mot, je me suis régalé de bout en bout. Pas à dire, il excelle aussi dans la comédie.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !