samedi 30 janvier 2016

Old Pa Anderson - Hermann et Yves H.

Alors comme ça, Hermann a obtenu le grand prix à Angoulême cette année ? Attribuer la plus haute des récompenses du festival à ce vieux routier de la BD, je valide. J’aime bien Hermann, un dessinateur à l’ancienne (né en 1938), un peu bougon, un peu ours, qui vit loin des modes et des courants. Un gars qui trace son sillon sans esbroufe, qui a donné dans le western (Comanche) , le post-apocalyptique (Jeremiah), l'aventure (Bernard Prince) ou le récit historique (Les tours de Bois-Maury). Un gars qui se fiche de ce que l’on pense de lui et qui trouve que la BD actuelle est devenue « un business, une espèce d’art enveloppé de prétention et de snobisme ». Un gars qui ne se considère pas comme un artiste mais comme un artisan. Surtout, et rien ne peux me plaire davantage, un gars avec tellement peu d'amour propre qu'il a déclaré un jour se contrefoutre de savoir ce que ses œuvres deviendront une fois qu’il aura disparu. Bref, pour moi, il fait un beau gagnant !


Dans son nouvel album sorti la semaine dernière, Hermann illustre une fois de plus un scénario de son fiston Yves H. Pour être honnête, leur duo n’a pas accouché que de chefs d’œuvre, loin de là (Le diable des sept mers par exemple ou encore quelques westerns pour le moins anecdotiques).  Avec Old Pa Anderson, ils s’intéressent aux discriminations raciales dans le sud profond au milieu des années 50. Old Pa vient de perdre sa femme. Le vieil homme ne s’est par ailleurs jamais remis de la disparition de sa petite fille huit ans plus tôt. Lorsqu’il apprend que ce sont trois blancs qui l’ont enlevée, violée et tuée, il décide se venger. Conscient que ses actes vont le condamner à mort mais résolu à l’idée que, quoi qu’il arrive, il n’a plus rien à perdre, Old Pa se lance dans une odyssée tragique dont il connait l’inéluctable issue.

Rien de follement original mais l’album donne dans l’efficacité. L’ambiance poisseuse du Mississippi, le racisme ordinaire, la violence et la haine, tout y est. Et puis les aquarelles en couleur directe d’Hermann, son art du cadrage et son style très personnel en mettent plein les yeux.

Pas l’album du siècle mais une bonne occasion, pour ceux qui ne le connaîtraient pas, de découvrir le grand prix d’Angoulême 2016.

Old Pa Anderson d’Hermann et Yves H. Le Lombard, 2016. 64 pages. 14,45 euros.









28 commentaires:

  1. Je crois que j'avais lu ça, Les tours de Bois-Maury, quand j'étais ado. La BD historique c'est très sympa, je trouve.

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce que je peux oser dire que je suis tellement inculte en matière de BD que je ne connais pas cet auteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tout à fait. Et il n'est pas trop tard pour rattraper le coup ;)

      Supprimer
  3. J'adore ce genre de BD, cette ambiance, cette intrigue : c'est pour moi ;)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour l'idée, d'autant qu'elle paraît dans une collection que j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. terrible époque, j'aime ce que tu dis de cet auteur .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et les mentalités n'ont malheureusement pas tant évolué que ça dans certains états depuis.

      Supprimer
  6. Je viens de découvrir le duo avec Sans pardon. J'ai beaucoup aimé les dessins et couleurs, moins les visages je dois dire.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connais pas, je note donc pour découvrir.

    RépondreSupprimer
  8. Oui, une bonne occasion de le découvrir en effet. Je ne le connaissais pas, mais alors pas du tout, ce qui me donne l'impression d'être totalement inculte en lisant tes premières lignes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste que tu n'es pas comme moi une lectrice des BD de l'âge, rien de grave, ça se soigne ;)

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais lu Hermann. Je l'ai trouvé un poil prétentieux à LGL jeudi. J'irai tout de même feuilleter un de ses titres pour "voir".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas vu, c'est une émission que je ne regarde jamais.

      Supprimer
  10. Je boude le western en BD moi, grand prix ou pas, na ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... c'est pas du tout un western tu sais ;)

      Supprimer
  11. Me tente pas plus que ça celle-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Pourtant tu adores cette collection toi aussi ;)

      Supprimer
  12. "Comanche" et "Jeremiah", j'ai lu ça, il y a longtemps. Un peu éloigné maintenant des ouvrages qui me plaisent. Pas certaine de reprendre Hermann avant janvier 2017 mais ne sait-on jamais... ^^
    Cet album-ci devrait plaire à Val ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La thématique lui conviendra en tout cas, c'est certain.

      Supprimer
  13. J'ai envie de découvrir ce gars là mais pas avec celui-ci, d'après ce que je lis chez toi il y a mieux

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !