mercredi 23 octobre 2013

Paco les mains rouges T1 : La Grande Terre - Fabien Vehlmann et Eric Sagot

Un jeune instituteur ayant échappé de peu à la guillotine après un crime passionnel est envoyé au bagne en Guyane. Sur le bateau, malgré sa frêle constitution et son tempérament introverti, il profite de la protection d’Armand, un tatoueur, pour éviter les ennuis. Mais une fois arrivé sur place, il devient une cible de choix pour les durs à cuire de la colonie pénitentiaire. Violé par trois codétenus, il gagne le respect et le surnom de «  Paco les mains rouges » après avoir égorgé l’un de ses agresseurs : « Si je réagissais pas tout de suite, j’allais devenir la pute de toute la case ou alors je me tuais tout de suite. »  Prisonnier modèle, il parvient à se préserver en étant embauché comme homme à tout faire par un gardien. Mais les crises de palu et une improbable histoire d’amour vont venir bouleverser son quotidien.

Cet album, première partie d’un diptyque, est bluffant à bien des égards. D’abord le scénario de Vehlmann est un petit bijou. Parfaitement documenté, mêlant la violence brute à l’intimité la plus émouvante, il met en scène un personnage d’une incroyable justesse. La narration en récitatifs ne plombe jamais le propos, elle donne au contraire à l’ensemble une forte dimension dramatique. Ensuite, le dessin aux tons sépia de Sagot, proche de l’art naïf, s’attarde davantage sur les atmosphères moites et oppressantes du bagne que sur une représentation ultra réaliste des lieux et des hommes. Tout en suggestion, il brosse avec maestria l’ambiance crépusculaire dans laquelle évolue prisonnier et matons.

Un album ambitieux, mêlant la rigueur historique (j’ai retrouvé avec bonheur à plusieurs reprises mes tatoués de Biribi, les pires bagnards ayant échoué en Guyane après un passage dans les bataillons disciplinaires d’Afrique du nord)  à une romance homosexuelle aussi surprenante que crédible. Finalement, le récit de Paco possède la force du témoignage et le charme de la fiction. Du très grand art dont il me tarde de lire la suite et la fin.


Paco les mains rouges T1 : La Grande Terre de Fabien Vehlmann et Eric Sagot. Dargaud, 2013. 54 pages. 16 euros.

Une lecture commune que je partage une de fois de plus avec Mo'.

L'avis de Choco




30 commentaires:

  1. Vivement le tome 2 ^^ Pour le moment, deux ou trois choses m'étonnes dans cette histoire à commencer par les conditions de détention dans un bagne... Je m'attendais à avoir d'autres angles de vue : un coin de table, de mur,... Une histoire surprenante !
    J'ai aussi repensé à "tes tatoués" pendant la lecture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui vivement le tome 2. J'aimerais bien connaître le fin mot de l'histoire, notamment savoir à qui Paco s'adresse tout au long de l'album.

      Supprimer
  2. Pas mal! mais je vais attendre la sortie du tome 2 . L'aventure de cette semaine m'a trop bien échaudée! On ne m'y reprendra plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma là le dessinateur est déjà en train de réaliser la suite donc on ne devrait pas avoir de mauvaise surprise.

      Supprimer
  3. Très très très tentant... (encore !!!). Cela dit, comme je sais par avance qu'il y a un tome 2, je vais patienter jusque-là pour enquiller les deux à la suite (comme dirait Julien Pampers).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je fais d'habitude mais là cette histoire de bagnards me faisait trop envie !

      Supprimer
  4. J'aimerais bien que tu me racontes la fin de cette histoire le moment venu. Je ne pense pas la lire mais je suis très curieuse.
    Je suis claustrophobe (un peu sensible aussi) et les histoires de prisons ne me plaisent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlerai forcément de la suite et de la fin de cette aventure. De quoi combler ta curiosité^^

      Supprimer
  5. Ok, convaincu. Je le vois tourner en ce moment, cet album, et tu m'as vraiment donné envie de le prendre. S'il est à Quai des Bulles, c'est pas impossible que je craque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que c'est le genre d'album qui devrait te plaire.

      Supprimer
  6. Merci pour cette découverte, je note !

    RépondreSupprimer
  7. Je n'aurais jamais pensé être si tentée d'aller faire un tour au bagne... Tu es redoutable ! Bon, j'attends le 2 hein, pas folle ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rappellerai qu'il faut ce diptyque le momen venu, t'inquiète ;)

      Supprimer
  8. Comment ne pas être convaincu après un tel billet ?!!...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tout fait pour être le plus convaincant possible en tout cas.

      Supprimer
  9. Ah, je n'avais pas percuté sur le fait que c'est un Vehlmann... Ambitieux et bonne presse, mais je n'ai pas craqué, pas encore !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas bien finir par craquer, pas possible autrement.

      Supprimer
  10. Tu es un vil tentateur... mais heureusement car je suis certaine que je serais passée à coté de cette couverture... Mais tout va bien, virée demain en librairie BD pour la bibliothèque, je sens que ce titre sera dans le lot des achats :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vil tentateur, j'aime bien cette appellation^^

      Supprimer
  11. Tentant ! Vivement le tome 2 alors, que je me lance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui avec le tome 2 tu pourras tout lire d'un seul coup.

      Supprimer
  12. Vos deux billets m'ont convaincue que vraiment, c'est une BD à découvrir. Je ne vous remercie pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que ce n'est pas toi la tentatrice^^

      Supprimer
  13. Totalement convaincue aussi ! Les dessins me tentaient beaucoup même avant de lire l'article. Le reste a confirmé !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !