mercredi 16 octobre 2013

La revue dessinée n°1 – Automne 2013

Drôle d’idée de vouloir lancer un «Mook» (mélange de magazine et de book) entièrement réalisé en bande dessinée. Un pari osé mais qui, à la lecture de ce premier numéro, est relevé haut la main. Un sommaire riche et varié, des articles au long cours, des rubriques courtes, des enquêtes en plusieurs parties, chacun devrait pouvoir y trouver son compte in fine.


Alors que retenir de ce premier numéro ? D’abord que les deux articles les plus conséquents sont ceux que j’ai le plus appréciés. Le récit de Christian Cailleaux dans les eaux de l’hémisphère sud à bord de la frégate Floréal s’attache à dresser les portraits des différents membres de l’équipage. Sa démarche n’est donc pas identique à celle d’Emmanuel Lepage dans Voyage aux îles de la désolation puisque dans cet album on s’attardait davantage sur les communautés scientifiques peuplant ces îles éloignées de toute région habitable. L’autre grand article, une enquête consacrée aux pionniers américains du gaz de schiste, révèle les péripéties ayant amené les grandes entreprises du secteur énergétique à se lancer dans l’exploitation de nouvelles ressources naturelles grâce à la dévastatrice technique de la fracturation hydraulique. Édifiant. A noter également la première partie du reportage que Marion Montaigne consacre à la ménagerie du jardin des plantes et le récit documentaire où Olivier Bras et Jorge Gonzalez relatent le dernier jour du président chilien Salvador Allende, le 11 septembre 1973.

J’avoue avoir été moins convaincu par les petites chroniques disséminées entre les grands articles. En dehors la pastille musicale où j’ai eu le plaisir de retrouver Nicolas Moog (June), les autres m’ont laissé sur ma faim, notamment les rubriques informatiques, économiques et sportives.

Graphiquement, c’est le lot d’une publication aussi diverse, il y a à boire et à manger. Mention spéciale à l’argentin Jorge Gonzalez dont le trait charbonneux et proche du crayonné m’a emballé.

Une première réussie donc. Instructif, pas prise de tête, n’hésitant pas à aborder des sujets totalement différents les uns des autres, cette revue dessinée a tout pour plaire. En plus on nous annonce dans le second  numéro de décembre « Les plaies de Fukushima » par Emmanuel Lepage. Autant vous dire que je serai au rendez-vous.

Un grand merci à Mo’ qui a eu la gentillesse de m’offrir ce magazine en BD. Une fois de plus elle a fait mouche !

Son avis sur ce même numéro.

La revue dessinée n°1 – Automne 2013. 226 pages. 15 euros.







28 commentaires:

  1. En effet, c'est un sacré pari, très original.

    RépondreSupprimer
  2. Excellente revue, achetée dès sa sortie...je la trouvais juste un peu cher en format papier aussi je fus agréablement surpris qu'une appli I-pad existe déjà...la proposant à moins de 4 euros...là je n'hésite plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, je trouve le prix juste. C'est une belle revue de plus de 200 pages quand même.

      Supprimer
  3. Drôle d'idée peut-être et pari osé sûrement mais ce premier n° semble bien réussi , alors bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bravo et surtout longue vie à cette revue.

      Supprimer
  4. Le concept est intéressant. J'allais pester contre le "tarif élevé" de cette revue (mais ce n'est pas la seule qui m'intéresse et qui est à ce prix là et je sais que le prix est justifié par le travail, l'absence de pub (je suppose) la qualité...) mais s'il existe une version numérique, je vais peut-être la découvrir rapidement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il n'y a en effet pas de pub. Et la somme de travail proposée au final justifie le prix je trouve.

      Supprimer
  5. Je ne suis pas tellement étonnée de constater que le reportage du Floréal a ta préférence. J'étais sceptique avant de m'engager dans la lecture, j'avais moi aussi l'ouvrage de Lepage encore bien en tête et j'ai eu beaucoup de plaisir un reportage totalement différent. Je ne crois pas avoir eu beaucoup d'occasion de lire Cailleaux ; à l'occasion, je me pencherais bien sur ses oeuvres.
    Merci pour le partage ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je n'ai pas lu les albums de Cailleaux et Bernard Giraudeau. Il faudrait que j'essaie de les trouver.

      Supprimer
  6. Je ne vois pas ce que cela peut donner. Je suis curieuse. Apparemment, à vous lire, c'est bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut aimer, c'est du journalisme en BD, ça ne plaira pas forcément à tout le monde.

      Supprimer
  7. Je me suis procuré cette revue, et perso, je suis curieux du travail de Marion Montaigne la spécialiste en jardin zoologique ! La revue sur Allende, le dernier combat m'a aussi bien emballé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé le reportage de Montaigne, comme celui sur les paysans sans terre dont je n'ai pas parlé dans mon billet.

      Supprimer
  8. Tentant évidement ! Et puis il y a l'air d'avoir du beau monde entre ces pages ! Je vais voir si je peux encore le trouver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourras le trouver sans problème je pense jusqu'au mois de décembre.

      Supprimer
  9. Ah oui c'est une belle revue avec un grand format... je la feuilletterai si je la trouve en kiosque pour voir si les dessins sont susceptibles de me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention elle ne se vend pas en kiosque mais en librairie, comme la revue XXI.

      Supprimer
  10. Elle a l'air bien intéressante cette nouvelle revue et la diversité des chroniques est plutôt attrayante (contrairement à la revue Papier !). Je vais y jeter un coup d'oeil ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la variété de l'ensemble est l'intérêt majeur je trouve. Variété des sujets traités et variété graphique.

      Supprimer
  11. Je ne suis pas trop fan de magazines BD... mais ça a l'air vachement bien. J'y jetterai un oeil ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que là ce n'est pas vraiment un magazine BD comme les autres.

      Supprimer
  12. J'ai eu l'occasion de le feuilleter, il a l'air assez conséquent ! Il faudrait que j'approfondisse tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un petit pavé mais il est tout à fait digeste.

      Supprimer
  13. J'avais manqué cet article (bon et plein d'autres, mais je rattrape mon retard sans laisser de commentaire partout) mais je suis totalement intriguée par ce magazine BD, j'espère le trouver demain aussi pour le feuilleter!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas voir c'est vraiment du travail de grande qualité.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !