mardi 29 janvier 2013

Raclée de verts - Caryl Férey

Férey © Pocket 2013
Pas la peine de s’emballer en voyant Caryl Férey apparaître ici. Pas la peine de penser que ça y est, ma conversion est achevée et que le polar est devenu ma nouvelle religion livresque. D’abord j’aime bien cet auteur. Pas pour ses polars (jamais lus) mais pour ses ouvrages de littérature jeunesse, notamment Krotokus mais aussi sa série mettant en scène la jeune Alice. Ensuite, si cette Raclée de verts a fini sur ma table de chevet, c’est juste parce que l’histoire me paraissait suffisamment barrée pour me plaire, rien de plus. Pour le coup, je n’ai pas été déçu du voyage. 
    
Imaginez un supporter de Saint-Etienne tueur en série qui perd un de ses cinq sens à chaque assassinat. Imaginez pour compléter le tableau que ce supporter est un vrai de vrai, du genre bedonnant, alcoolique, totalement abruti, raciste, interdit à vie de stade et se baladant continuellement en short avec des chaussures de foot aux pieds. Il a chien qu’il a appelé Janvion (nom d’un ancien défenseur des verts) et à chaque fois qu’il s’acharne sur une victime, il voit en elle un célèbre footeux ayant affronté son club chéri. Un peu cintré le monsieur, c’est le moins que l’on puisse dire.   

Mieux vaut connaître le football et l’histoire de Saint-Etienne pour apprécier ce texte à sa juste valeur. Si ce n’est pas le cas, vous y trouverez néanmoins votre compte tant la pochade est énorme et tragiquement drôle. Par contre, si vous cherchez la finesse et la légèreté, vous pouvez passer votre chemin.

Un petit roman qui se lit en une heure dans lequel l’auteur s’est à l’évidence fait plaisir. D’ailleurs il ne le nie pas sur la quatrième de couverture : « Un délire qui, personnellement, m’a permis d’écrire en pleurant (de rire face à la connerie du personnage). » Pour le lecteur, un bon moment de détente, rien de plus. C’est un peu ce que je reproche à beaucoup de polars : ça se lit vite et bien mais au final il n’en reste pas grand-chose une fois la dernière page tournée (pas taper, j’ai écrit « beaucoup de polars » pas « tous les polars », je sais que certains sont inoubliables, je commence à peine à défricher le terrain).    

Pour info ce texte est paru initialement aux éditions La Branche en 2007 dans la collection Suite noire.  


Raclée de verts de Caryl Férey. Pocket, 2013. 90 pages. 3,90 €.

35 commentaires:

  1. Pour des polars "inoubliables", tu pourrais te tourner vers la Trilogie de Millénium et puis les Vargas : je pense que la galerie de personnages te plairait (Adamsberg en tête)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Millénium ne me tente pas du tout. Quant à Vargas, j'ai essayé mais ça n'a pas du tout collé entre elle et moi. Je vais creuser un peu du coté de Dennis Lehane...

      Supprimer
  2. J'apprécie les polars de Caryl Ferey mais " Krotokus " n'est pas passé... d'ailleurs je ne m'en souviens quasiment plus si ce n'est que certains aspects du propos m'ont gênée. En revanche, ces livres " adultes " me laissent un sacré souvenir ! Dans le genre déchiré, " Petit éloge de l'excès " sur la génération 70 et les années 80 m'a ravie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petit éloge de l'excès, tu dis ? ok, je note (je suis toujours partant si c'est rock'n'roll^^).

      Supprimer
    2. Complètement rock'n roll :D
      ( tiens, en apéro ^^ : http://www.lire-et-merveilles.fr/lectures/litterature-francaise/commentaires-sur-petit-eloge-de-lexces-caryl-ferey-1217 )

      ( Pour Lehane : " Mystic River " et après t'auras le droit de regarder le film, avec Sean Penn ^^ )

      ( sinon, tu as lu Leonardo Padura, roman noir cubain. Et, toi qui apprécies Sepulveda " Journal d'un tueur sentimental " ? )

      Supprimer
    3. Tu sais quoi, j'ai lu un roman noir se passant à Cuba. C'était il y a quelques années, j'ai oublié le titre mais l'auteur était espagnol, José Luis Munoz je crois (pas sûr de l'orthographe, c'était un emprunt à la médiathèque). Sacrément barré aussi si je me souviens bien.
      Finalement je suis quand même un sacré lecteur de polars quand on y pense^^

      Supprimer
  3. Pas certaine que je vais me précipiter mais les belles heures de Saint Etienne j'ai connu à travers un père supporter euh d'un genre différent de celui-là quand même :-)
    le temps de Rocheteau et compagnie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les références au temps de Rocheteau et compagnie
      pullulent dans ce petit texte !

      Supprimer
  4. Carryyyyl ! Je suis fan de Caryl depuis que je l'ai entendu -et vu ce qui ne gâche rien- au festival America. Bon je n'ai lu que "mapuche" mais je compte bien découvrir plus avant son univers....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que ce monsieur est des fans parmi la gente féminine, il possède un look et un physique plutôt avantageux^^

      Supprimer
  5. Réponses
    1. La grande époque, comme disent les anciens.

      Supprimer
  6. Un pur délire de l'auteur, sans plus.Mon billet dans quelque stemps.
    Keisha : Janvion, tu as raison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis content de découvrir ton avis bientôt.

      Supprimer
  7. A te lire, je me dis que je devrais peut-être lire un bout de Krotokus lors d'un prochain passage en librairie pour voir si je le garde dans la LAL du petit. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si il y trouverait son compte, il y a plein d'allusions très actuelles difficiles à saisir pour les enfants. Il pourrait aimer mais il faut qu'il soit bien accompagné.

      Supprimer
  8. je pense qu'on s'amuse à ce genre de livre, mais je partage complètement ton point de vue sur les polars mais il arrive que la blogosphère me fasse changer d'avis.
    Luocine
    PS par exemple si celui-là croise ma route je le lirai en pensant à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui là en tout cas je l'ai trouvé tout seul^^

      Supprimer
  9. Un roman qui se lit en une heure? 90 pages? Ça frise la nouvelle un peu allongée, non? Pas sûre que ça me plairait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça, on est entre le court roman et la nouvelle.

      Supprimer
  10. Raclée raclée ... ils sont en finale de la coupe de la ligue cette année !
    Même l'ange vert en a pleuré ....
    J'ai lu du Caryl Ferey et j'ai trouvé que c'était un peu "trop" c'était Haka !
    Je l'ai aussi rencontré et mon livre est dédicacé.
    Bises et qui c'est les plus forts ????!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh, mais dis donc, t'es une vraie fan toi ! Il faut absolument que tu lises ce titre ;)

      Supprimer
    2. L'ange vert c'est Rocheteau ;-) et aussi mon avatar !
      Mais si je soutiens les Verts je n'en suis pas une magic fan ! Mais j'ai déjà vu des matchs dans le Chaudron et l'ambiance est chaude !
      Sinon pour Caryl Ferey je retenterais sa lecture avec son dernier Mapuche et pour ce titre j'ai failli l'acheter à mon mari !
      Bonne soirée, bises !

      Supprimer
    3. Je ne sais si c'est un livre à offrir à un magic fan. Il faudrait essayer pour voir...

      Supprimer
    4. Hihi pour certains supporters "bas de gamme" je pense que la lecture n'est pas leur passe temps favori...
      Enfin je dis ça je dis rien :-)
      Bises

      Supprimer
    5. Difficile d'imaginer un magic fan grand lecteur mais ça reste quand même dans le domaine du possible, non ?

      Supprimer
    6. J'espère que oui ;-)
      Bises

      Supprimer
  11. Tous mes élèves supportent Saint Etienne alors ça va, je connais l'histoire du Chaudron ... pour autant moi et le foot... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je ne doute pas que toi et ce roman, ça ne colle pas^^

      Supprimer
  12. C'est marrant ça que tu n'ai pas accroché avec Vargas : lequel as-tu lu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était L'homme aux cercles bleus. J'ai voulu commencer par le 1er. Pas une réussite

      Supprimer
  13. Je déteste le football... Par contre, j'ai bien envie de découvrir cet auteur, que je n'ai toujours pas lu... Pas sûre que ce soit par ce roman que je commencerai, aussi barré soit-il...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je crois qu'il y a mieux pour commencer avec Caryl Férey.

      Supprimer
  14. Je sens que bientôt tu vas nous apprendre que tu es fan de thrillers... si, si !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut peut-être pas pousser non plus...

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !