lundi 28 janvier 2013

Les p’tites poules et la grande casserole - Christian Jolibois et Christian Heinrich

Jolibois et Heinrich
© Pocket Jeunesse 2012
Les P’tites Poules s’apprêtent à célébrer la fête de l’Étoile Poulaire qui annonce l’arrivée prochaine de l’hiver. Pour se faire, elles doivent se rendre dans la forêt afin d'y trouver les graines, les noisettes, les tendres pignons et les pommes givrées qu’elles dégusteront ensemble le soir venu. Mais la récolte s’avère catastrophique, les sangliers étant passés avant elles et ne leur ayant laissé que quelques miettes. Heureusement, la rencontre inattendue avec un marchand venu d’Orient va permettre aux P’tites Poules de découvrir une délectable friandise qui remplacera avantageusement le menu habituel...

Quel bonheur de découvrir un nouvel album des P’tites Poules. Celui-ci n’est sans doute pas le meilleur de la série, c’est un fait. Il n’empêche, c’est toujours un plaisir de replonger dans cet univers qui, à force, nous est devenu familier. C’est un peu comme quand j’étais gamin et que je tombais sur un nouvel Astérix. Le scénario ne tenait pas toujours la route (surtout quand Uderzo est resté seul aux commandes) mais il y avait ce village et ces personnages qui me faisaient rêver. Avec Les p’tites poules, c’est un peu la même chose, la filiation se retrouve même dans les patronymes des gallinacées : Pitikok ; Bangcoq, Coquenpâte, Molédecoq, Coqueluche, Cudepoule, Crêtemolle... ça vaut Abraracourcix, Agecanonix, Assurencetourix et Cie.  

Une série qui se partage en famille. Pour les lecteurs qui débutent, il est possible de se lancer tout seul. Après, si l’adulte lit et y met le ton, notamment pour bien retranscrire les nombreux dialogues, le plaisir devient encore plus grand. Ces dialogues sont depuis le début un des points forts des P’tites poules. A noter aussi que certains clins d’œil à l’actualité ou à des problématiques très contemporaines disséminés au fil du texte ne seront compris que par les plus grands, mais ce double niveau de lecture n’est pas un inconvénient, bien au contraire. Et puis graphiquement, ces poulettes sont à croquer !

Vous l’aurez compris, Les P’tites Poules ont de nombreux fans à la maison. Depuis peu, les albums de la série sont passés de la chambre de la pépette n°1 à celle de la pépette n°2. Nul doute qu’ils finiront un jour chez la pépette n°3 qui, même si elle n’est pas encore née, possède déjà une PAL d’enfer. 

Les p’tites poules et la grande casserole de Christian Jolibois et Christian Heinrich. Pocket Jeunesse, 2012. 46 pages. 10,70 euros. A partir de 5-6 ans


Jolibois et Heinrich © Pocket Jeunesse 2012






28 commentaires:

  1. J'aime : "La PAL d'enfer de la Pépette n°3" ! :-)
    Lu un seul album des P'tites Poules, je ne sais pas pourquoi on s'était arrêté là ? :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les premiers titres de la série sont super, notamment La petite Poule qui voulait voir la mer et Charivari chez les p'tites poules.

      Supprimer
  2. la chance ta choupinette va naître avec une pal... J'aime beaucoup les "ptites poules", mais mes enfants moins... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que cette petite a déjà un bel héritage "livresque" qui l'attend^^

      Supprimer
  3. j'ai eu trop pépettes et j'ai aujourd'hui trois petites pépettes alors je note le titre car de temps à autre je ne sais pas quoi acheter pour elles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec cette série, tu ne prends pas de grands risques, Les P'tites poules sont une valeur sûre.

      Supprimer
  4. Ze retour des " P'tites Poules " :D. Chez nous aussi, c'est fan club. Et je te rejoins complètement quant à ta comparaison avec les lectures des aventures d'Astérix, ce même plaisir ( et ce même esprit fantaisiste et joueur avec les mots )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais lu d'interview de Christian Jolibois mais j'aimerais bien savoir si Goscinny fait partie de ses influences.

      Supprimer
  5. je connais ces albums c'est sympa à raconter aux petits
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des albums très sympa, c'est tout à fait ça !

      Supprimer
  6. J'adore l'humour des P'tites poules ! J'en ai offert quelques-uns à ma nièce, c'était un bonheur de lire ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, on est certain de passer un bon moment avec un album des P'tites poules.

      Supprimer
  7. Quand j'ai lu le titre de ta chronique, j'ai cru un avis du mardi publié un lundi : tout faux (faut dire aussi que tu bouscules régulièrement mes habitudes). Les p'tites poules ont l'air bien mignonnes et j'espère qu'elles ne rencontreront pas la grande casserole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as raison, La Pt'ite poule qui passe à la casserole, ça ferait un bon titre pour un 1er mardi. Je vais faire des recherches^^

      Supprimer
  8. Les petites poules, jamais lues à mes garçons (trop vieux), mais souvent vues chez les copines.
    Quant à Philisine... Non, mais !!! Jérôme est avant tout un père de famille et non un obsédé !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ça, père de famille avant tout. Heureusement que tu es là pour me défendre ;)

      Supprimer
    2. Les enfants ne naissent ni dans les roses ni dans les choux... petit rappel biologique !!!!!

      Supprimer
    3. C'est pas à moi qu'il faut dire ça, je vais sans doute avoir ue grosse piqure de rappel la semaine prochaine^^

      Supprimer
  9. Eh bien ... mais le titre ne serait-il pas un brin tendancieux ou aurais-je l'esprit mal tourné ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avouerais que je n'y ai pas pensé (il faut dire que je n'ai pas l'esprit mal tourné, moi^^).

      Supprimer
    2. tu vises quelqu'un (ou plusieurs), là, Jérôme ?

      Supprimer
    3. Personne en particulier mais je pourrais viser tellement de monde ;)

      Supprimer
  10. J'imagine sans peine la PAL de pépette n°3 ! Incontournables ces petites poules, il faut d'ailleurs que je pense à compléter notre collection ici ! ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Le mien semble s'être lassé au bout de 5-6 histoires... à moins qu'il ne continue chez son père qui en a aussi? En tout cas, c'est une série que j'adore et que j'aurais volontiers continué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas étonnant que cette série puisse davantage plaire aux parents qu'aux enfants au bout d'un moment. Ce nouvel album a été bien reç par ma pépette mais je pense qu'elle va très bientôt passer à autre chose.

      Supprimer
  12. J'adore les petites poules, mais j'ai eu quelques déceptions sur certains titres, ça m'avait un peu freiné!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JE te rejoins, la qualité d'ensemble est assez inégale au niveau scénario.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !