vendredi 4 janvier 2013

Le guide du mauvais père - Guy Delisle

Delisle © Delcourt 2012
- Papa ! C’est quoi la pénétration ?
- La pénétration c’est quand le monsieur est sexuellement excité et que son pénis devient tout dur. Ça s’appelle une érection. Ensuite le monsieur fait entrer son pénis dans le vagin de la madame. C’est ça qu’on appelle la pénétration.
- Mais moi je parlais dans Zelda...

On a tous connu ces grands moments de solitude avec nos enfants. Guy Delisle déroule ainsi quelques anecdotes sur la façon dont il vit sa paternité. Un mauvais père ? En aucun cas. Juste un papa maladroit, gaffeur et pas toujours très attentif à sa progéniture. Un père normal, quoi. Je me suis retrouvé dans certaines situations. Oublier de faire passer la souris et voir le petit bout tout penaud le lendemain matin sa dent à la main ça nous est arrivé il y a peu. Pareil quand il emmène sa fille à la piscine, promet qu’il va la regarder et file à la cafète boire un coup pour revenir deux minutes avant la fin du cours, j’ai fait ça aussi. Et ces discussions sur Pâques, du genre, "comment c’est possible qu’un lapin géant saute par-dessus la clôture avec son panier rempli d’œufs en chocolat" et nous qui tentons juste de noyer le poisson en constatant que ce bambin, malgré son âge, il cogite déjà drôlement et qu’il va être de plus en plus en plus difficile de le rouler dans la farine. Après il y a des choses plus spécifiques à la vie du dessinateur, comme quand sa fille lui amène un dessin fait pour lui et qu’il analyse la chose avec l’œil du pro : « J’te le dis franco, c’est pas avec ça que tu risques de ramener un Fauve d’or à la maison. »

Il fallait forcément m’offrir cette BD en ce moment. Le cadeau tout trouvé qui fait bien marrer. Le pire c’est que c’est vrai, je me suis bien marré. Il n’y a que le titre que je trouve franchement mauvais (c’est du marketing diront les pros du commerce). C’est tout sauf un guide et ce n’est en aucun cas le portrait d’un mauvais père. Où alors nous le sommes tous. Des papa-poules raides dingues de leurs têtes blondes qui sacrifient tout pour eux et ne font jamais la moindre erreur en matière d’éducation, j’en connais pas beaucoup et je suis certain de ne jamais le devenir. Suis-je pour autant un mauvais père ? J’ai pas l’impression. Tant que je suis là pour leur donner la main en sortant de l’école, leur faire un câlin dès que l’envie s’en fait sentir, leur offrir des tas de bouquins et leur tenir les cheveux au-dessus de la cuvette à 4 heures du mat pendant qu’elles vomissent comme ce fut le cas la nuit dernière (la gastro cartonne sévère cette année en Picardie, c’est une réalité !), je me dis que je ne m’en tire pas si mal. Vous allez sans doute me rétorquer que je n’ai pas non plus d’ambitions démesurées. Certes, mais rassures-toi ma petite pépette à venir très bientôt, tu aurais pu tomber plus mal...

En tout cas Le guide du mauvais père est une bonne BD d’humour. Ça se lit peut-être un peu vite mais c’est vraiment drôle, n’est-ce pas là le principal ?

Le guide du mauvais père de Guy Delisle. Delcourt, 2012. 190 pages. 9,95 euros.





41 commentaires:

  1. Ton billet m'a fait beaucoup sourire...entre mon café et ma tartine...tout est tellement "vrai"...et comme j'ai l'impression d'avoir un peu plus d'une dizaine d'année d'avance sur toi...je te laisse découvrir la suite...bon sang je dois d'ailleurs réveiller le dernier...et m'occuper de son petit déjeuner...Madame étant déjà partie travailler...mon dieu..."Père" c'est pas une vie....^.^...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es déjà passé à l'étape supérieure, celle qui m'attend d'ici peu. L'avantage c'est que j'aurais à la fois à la maison l'adolescence et la petite enfance, ça permettra de varier les plaisirs^^

      Supprimer
  2. Super! Drôle! Je le lirai. Je peux le dire: les jeunes pères d'aujourd'hui sont extras. Ils sont présents et attentifs. Des erreurs? Les meilleures des mères en font aussi! Allez bonne journée, futur nouveau papa une nouvelle fois (la combientième? ) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, on se débrouille peut-être mieux que nos propres pères (quoi que...).
      La combientième ? La 3ème (et j'espère la dernière^^).

      Supprimer
  3. J'en ai lu un extrait hier et je crois qu'il sera offert d'ici peu à mon cher et tendre ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison, ce titre est moche. On t'imagine très bien en papa gâteux. Et tu décris très bien le problèmes des cheveux de filles en période de gastro. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tous connu un jour le problème dans notre vie de parents, c'est un grand classique !

      Supprimer
  5. Cette BD est repérée, j'aime Delisle. Quant à la paternité, euh...
    Ah bon, c'est une pépette qui arrive? Tu as quoi jusqu'ici? Que des filles? Une fille un garçon?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai que des filles. Ce sera la 3ème. Un vrai harem !

      Supprimer
  6. Voilà un titre qui risque de me plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un titre qui devrait plaire à beaucoup de monde^^

      Supprimer
  7. Hé hé hé, cadeau tout trouvé effectivement ! Mais bon, toi tu es le papa parfait hein...! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma modestie m'empêche de l'avouer mais si le compliment vient de toi, je le prends avec plaisir^^

      Supprimer
  8. Ahhh, je suis content de lire un avis aussi enjoué sur ce titre. Franchement j'ai beaucoup ri en lisant ta chronique et les quelques citations tirées du livre. Je me l'étais noté dans ma liste et je compte bien y jeter un œil lors de ma prochaine visite en librairie :)

    Bon rétablissement à ta fille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le jeune papa que tu es devrait apprécier cette lecture.
      Et merci pour le bon rétablissement, ça va mieux aujourd'hui même si tout le monde (femme et enfants) a été touché en même temps. Sauf moi (pour l'instant...).

      Supprimer
  9. ah ben tiens, je suis passée à côté sans même l'ouvrir à cause du titre justement ! zut, zut et re-zut ! ce petit extrait me plait bien et j'y retournerai tiens ! Aahh les papas ! On peut en faire tout un roman, ou toute une BD ! Moi j'ai des souvenirs de couches à l'envers, de tétine de biberon réglé sur la vitesse rapide et bébé qui s'étouffe.. ah ah ! (oh la vilaine qui se marre !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couche à l'envers ça ne m'est jamais arrivé. Par contre la tétine au débit trop rapide, ça me dit quelque chose...

      Supprimer
  10. Excellent ton billet ! Mon sourire du matin ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je me suis bien amusé à l'écrire^^

      Supprimer
  11. je l'avais repéré chez babélio "masse critique", mais finalement j'en ai eu un autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je l'avais demandé mais j'ai eu La guerre du feu. Tu as eu quoi ?

      Supprimer
  12. Eh bien, tu réussis à me donner envie de lire une BD illico ! Tu es sûr que c'est seulement 9,95 euros ? pas plutôt 19 ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, c'est bien 9,95. C'est un format de poche, comme les mangas.

      Supprimer
  13. Quand tu m'en as parlé alors que tu ne l'avais pas encore lu, j'avais déjà envie de le lire ... maintenant, c'est pire ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Delisle en plus, tu ne peux pas faire l'impasse !

      Supprimer
  14. Des erreurs, on en fait tous, forcément! On saura lesquels quand ils seront grands.
    A priori ce n'est pas le genre de truc qui m'attire, mais tu donnes envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Logique que ce ne soit pas un titre qui t'attire. Mais si tu peux le feuilleter en librairie tu te feras une idée beaucoup plus précise en quelques minutes.

      Supprimer
  15. Tu viens de me faire changer d'avis sur ce titre ^^ Bon, j'ai toujours un wagon de retard avec Delisle. Prochaine étape : ses chroniques de Jérusalem. Je verrais pour celui-ci ensuite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même réponse qu'à Marie, tu peux déjà te contenter de le feuilleter. Ne t'attends pas non plus à tomber sur un chef d'oeuvre^^

      Supprimer
    2. Ca ne risque pas. Mon libraire m'en a parlé cette semaine et il m'avait conforté dans l'idée que ce n'était pas l'incontournable a posséder à tout prix ^^ Après, je n'ai rien contre une lecture détente ;)

      Supprimer
    3. Pas incontournable en effet, je pense que dans la bibliographie de Delisle il y a d'autres priorités à avoir.

      Supprimer
  16. Celle qui n'a pas d'enfant croyait que quand tu parlais des cheveux de ta fille, tu te voyais déjà lors de ses retours de sortie à l'adolescence (bon je dois vraiment avoir l'esprit mal tourné, désolée ;-) ) Bon courage avec les gastro !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les quelques excès à l'adloscence sont des rites de passage obligés mais je n'y pense pas encoe, on verra ça en temps voulu^^

      Supprimer
  17. un bon éclat de rire ça fait du bien
    merci
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de quoi, tant mieux si ce billet t'a fait rire ;)

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Oui tu peux noter, il n'y a pas de gros risques de déception...

      Supprimer
  19. moi qui adore Delisle, je ne connaissais pas ce titre !!! vite, vite :-)

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,je viens de parcourir votre blog,j'ai beaucoup aimé....j'ais déjà traité un site comme ca
    http://deco-bapteme.blogspot.com

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !