vendredi 20 septembre 2013

Ernest et Rebecca T5 : L’école des bêtises

Rebecca va mieux. Depuis que ses défenses immunitaires se sont renforcées, le microbe Ernest, son meilleur copain, a disparu. Mais alors qu’elle retourne à l’école, l’affreux « virus-zombie » de la grippe fait des ravages dans la cour de récré. Fièvre, vomissements, fébrilité, les enfants tombent comme des mouches. Heureusement pour Rebecca, Ernest continue de veiller sur elle. Si la grippe lui cherche des noises, elle trouvera à qui parler !

Toujours aussi trognonne, cette gamine pétillante me fait fondre. Elle n’a pourtant pas la vie facile entre sa santé fragile, sa sœur Coralie en pleine crise d’adolescence et la difficile séparation de ses parents. En plus dans ce nouveau volume, son grand-père chéri, pépé bestiole, se retrouve à l’hôpital. Pas mal d’inquiétude et quelques larmes versées mais la bonne humeur et la joie de vivre finissent pas l’emporter. En courtes scénettes, les auteurs dressent avec bonheur le quotidien d’une petite fille attachante en diable.

Je suis totalement fan de cette série depuis ses débuts mais j’ai quand même ressenti un petit coup de moins bien sur ce tome. Moins de poésie et d’humour, un intérêt moindre pour l’histoire et surtout une certaine frustration tant beaucoup de questions restent en suspens : qui est le mystérieux correspondant virtuel de Coralie ? Comment va évoluer la santé de Pépé  bestiole ? Je serai évidemment au rendez-vous du prochain album parce que j’adore Ernest et Rebecca mais j’espère que ce tome de « transition » ne restera qu’une parenthèse un peu moyenne dans un ensemble de grande qualité. En même temps je ne suis pas spécialement inquiet. Avec Guillaume Bianco au scénario, le destin de Rebecca est entre de bonnes mains.


Ernest et Rebecca T5 : L’école des bêtises. Le Lombard, 2013. 46 pages. 10,60 euros. A partir de 7-8 ans.

Mon avis sur les tomes 1 et 2.





19 commentaires:

  1. Je te rejoins pour le "coup de moins bien" pour ce tome qui ne m'a pas emballée. Quant à mon loustic, il n'avait déjà pas trop aimé le tome 4, trop triste à son goût, et il n'a pas plus aimé celui-ci, pour la même raison. J'attendrai de savoir dans quelle optique sera le 6ème avant de voir si je le prends ou pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement j'ai l'impression que pour ce qui est de la tristesse ça ne risque pas de s’arranger.

      Supprimer
  2. J'ai découvert Rebecca, tout à fait par hasard lors d'une opération "Journée BD gratuite" dans ma ville. Le tome 1 est trognon, je n'ai pas suivi mais uniquement par manque de temps. Il faut que je m'y remette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trois premiers sont vraiment excellents.

      Supprimer
  3. Je ne la note pas, j'ai une trop longue liste.
    Les dessins me plaisent.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vraiment beaucoup aimé le premier, je lirai la suite avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  5. Ma nièce, 11 ans, est "tombée" (par hasard bien sûr) sur c billet et a dit "Oh c'est bien, cette BD". J'avoue, je ne connaissais pas, conclusion : Jérôme, tu es un homme de goût ! (même si ce tome est un peu moins bien)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ta nièce découvre cette série grâce à moi, j'en serais ravi.

      Supprimer
  6. Une très jolie BD, je suis d'accord !

    RépondreSupprimer
  7. Déjà 5 albums ? Mince, je suis en retard... J'adore cette série moi aussi, je me demande d'ailleurs si ce n'est pas toi qui me l'a fait connaître !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai souvent parlé ici, je suis fan !

      Supprimer
  8. J'ai à la bibli (j'assure !!) mais pas celui-là ! Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, il faut l'avoir à la bibli, c'est un incontournable en BD jeunesse.

      Supprimer
  9. Découvert grace à Noukette, il faut que je poursuive cette série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, ce n'est pas Mamette mais c'est quand même très très bien !

      Supprimer
  10. Très joli et très bien construit. Vraiment j'adore!!!

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !