jeudi 5 septembre 2013

40 jours d’automne - Philippe Milbergue

Lulia et son père Stelian sont arrivés en France depuis peu. Pour la petite roumaine l’apprentissage du français se passe parfaitement bien, notamment grâce à l’école, mais son papa a beaucoup plus de mal. Souvent seul dans leur appartement, il peine à tisser des relations avec l’extérieur. Heureusement, la maîtresse de Lulia organise des ateliers cuisine avec ses élèves et elle y convie les parents qui souhaitent y participer. Ayant été cuisinier dans son pays, Stelian s’y rend sans conviction. L’ambiance conviviale qui anime ce rendez-vous hebdomadaire le ravit. En faisant partager aux autres sa passion des bons petits plats et les spécialités de son pays, il va comprendre que la gentillesse et le partage ne sont pas de vains mots.

Seconde découverte pour moi des éditions Le muscadier (après Promesses) et seconde belle surprise. Un texte simple, linéaire et aux courts chapitres qui se lit d’une traite. Un roman surtout très positif parlant d’intégration et qui défend des valeurs humaines trop souvent oubliées de nos jours comme l’échange et l’entraide. Au passage, je sais maintenant ce qu’est une « accorderie ». Et puis pour ne rien gâcher on apprend quelques recettes alléchantes directement venues des Carpates. Une réussite donc, même si la couverture aurait mérité d’être plus chatoyante.

40 jours d’automne de Philippe Milbergue. Le muscadier 2013. 95 pages. 7,90 €. A partir de 9 ans.

Une lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Stephie. Courez-vite voir son avis.

20 commentaires:

  1. Je vois que toi aussi, tu as apprécié. Sinon, pour la couverture, moi j'aime bien cet oeuf jaune au milieu du gris : métaphore du soleil, mais aussi faire ressortir celui qu'on aurait pu craindre rester seul (juste avant le mélange). Si, si, je suis à jeun ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise je n'aurais jamais poussé aussi loin l'interprétation. Heureusement que tu es là pour éclairer ma lanterne.

      Supprimer
  2. "même si la couverture aurait mérité d’être plus chatoyante".

    Comme quoi il ne faut jamais se fier aux apparences. Il est vrai que moi même la couverture ne m'aurait pas interpelée voilà pourquoi je garde sous mon coude quelques blogs comme le tien pour me trouver de belles lectures. ^^ ;)

    Merci Jérôme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil ça, merci beaucoup Cristina.

      Supprimer
  3. Merci Jérôme pour cet avis enthousiaste.

    La couverture est dans la ligne des visuels de la collection (une photo en noir et blanc avec une touche de couleur), que nous avons voulue sobre pour nous démarquer justement des couvertures souvent très colorées des collections jeunesse. C'est un parti pris qui peut décontenancer certes quand on est habitué aux visuels «chatoyants», mais que nous assumons !

    Quant au sujet, la farine et l'œuf évoquent bien sûr tout simplement l'idée de cuisine (qui est l'un des fils rouges de l'histoire), et plus particulièrement la recette de la pâte à crêpe, ce qui nous ramène au magnifique conte de la fin du livre.

    Mais Stephie (merci à elle également pour son avis publié ce matin) donne une interprétation moins prosaïque qui convient très bien également !

    Bruno (pour Le muscadier)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends bien l'intention de se marqué mais le coté terne de la couverture contraste tellement avec les aspect optimistes et positifs du texte que je trouve cela dommage. Peu importe finalement, c'est un détail.

      Supprimer
  4. Une accordeie, ce sont les Québécois qui ont initié et le mot et le concept que je trouve extrêmement intéressants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le concept est génial mais je ne connaissais pas ce mot.

      Supprimer
  5. C'est vrai que la couverture ne donne pas envie. Surtout après ce que tu dis sur ce roman.

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que la couverture n'est pas hyper engageante. Mais le texte a l'air sympa, simple et juste peut-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le texte est simple et diffuse des ondes très positives. Rien que pour cela il mérite le coup d’œil.

      Supprimer
  7. Ouh la, c'est la première qu'Eléa est mise en lien, je file lui annoncer la grande nouvelle. Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la moindre des choses, je me souviens très bien de son billet.

      Supprimer
  8. Rien que pour les recettes, j'ai envie de mettre le nez dedans ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les recettes sont aussi surprenantes qu’appétissantes.

      Supprimer
  9. Moi justement quand je vois une couverture avec des oeufs (un oeuf ici) et de la farine, je sens déjà l'odeur du gâteau ou de la pâte à crêpes et je me dis que ça va mettre tout le monde d'accord... En plus si peu de pages, je note !!!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certaines recettes te feront sans doute envie.

      Supprimer
  10. Mais je voulais le lire celui-là ! Je dois passer une commande, je l'ajoute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne idée, tu devrais aimer je pense.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !