mercredi 17 avril 2013

Cœur de pierre - Séverine Gauthier et Jérémie Almanza

Ceux qui passent ici souvent savent à quel point j’aime entretenir ma réputation de cœur de pierre. Pensez donc, un gars qui n’a pas versé une larme à la lecture de Nos étoiles contraires, un gars qui peut regarder Bambi sans sourciller… Un vrai dur, quoi. Alors quand j’ai croisé cet album, je ne pouvais que foncer la tête la première.

Ce conte surprenant narre la rencontre entre un enfant au cœur de pierre (avec une vraie pierre à la place du cœur) et une petite fille au cœur d’artichaut (avec un vrai artichaut à la place du cœur). Quand leurs regards se croisèrent la première fois, ce fut un coup de foudre pour elle. 

« Elle ouvrit sa poitrine et en sortit son cœur
et tandis qu’il battait dans le creux de sa main,
Elle fut étonnée de n’avoir pas plus peur
Au moment de l’offrir pour toujours à quelqu’un.
 »




Mais lorsqu’elle lui tendit une feuille arrachée à son cœur d’artichaut, le garçon la déchira et passa son chemin sans lui adresser la parole. Il faut dire que personne ne lui avait jamais expliqué comment sourire aux gens ou comment leur parler, ni comment les comprendre ou comment les aimer.

Une histoire d’amour avec grand A, qui vous attrape entre ses griffes et vous fait un mal de chien. C’est à la fois tellement beau et tellement triste…

En plus, il n’y a aucun dialogue, tout le texte est constitué de récitatifs rédigés en alexandrins. Un tour de force incroyable où la poésie rejoint la bande dessinée dans une alchimie quasi parfaite. Il faut dire aussi que le dessin de Jérémie Almanza est absolument somptueux. Avec son trait tout en souplesse il créé des personnages au corps fragile et à la tête démesurée, ce qui lui permet notamment de beaucoup jouer sur l’expressivité des visages (et des yeux en particulier). La couleur occupe quant à elle une place fondamentale. Les textures vaporeuses sont magnifiées par le contraste entre l’univers rose orangé plein de joie de la petite fille et celui beaucoup plus sombre, verdâtre et triste du garçon.

De la poésie en BD, tout simplement. S’il y avait une morale à retenir de cette histoire c’est que même un cœur de pierre peut être brisé.

Un peu facile de dire que j’ai eu un coup de cœur pour cette BD jeunesse, mais c‘est pourtant bien le cas. Maintenant, je me demande comment un tel album peut être « accueilli » pas les enfants auxquels il s’adresse et qui ont souvent l’habitude de ne lire que des histoires se finissant bien. Je n’ai pas mes filles sous la main cette semaine mais dès qu’elles reviennent de vacances je leur propose cette lecture. Curieux de savoir ce qu’elles vont en penser.             

Allez, encore un petit quatrain pour le plaisir :
« Cet après-midi-là, pour la première fois,
Elle comprit enfin qu’il ne l’aimerait pas
Et que son cœur de pierre était beaucoup trop lourd ;
Qu’il était simplement incapable d’amour.
 »


Cœur de pierre de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza. Delcourt, 2013. 32 pages. 9,95 euros.








47 commentaires:

  1. Un de mes deux achats de ce week-end (l'autre étant "Tout sera oublié" de Mathias Enard et Pierre Marquès que je suis en train de déguster)donc j'ai survolé ton billet pour ne pas me "spoiler" mais j'y reviendrai à la fin de ma lecture...
    Jack...au coeur d'artichaut^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton avis bientôt alors ? J'ai hâte !

      Supprimer
  2. Snif snif...
    Tu n'as pas pleuré pour Bambi?

    RépondreSupprimer
  3. Les illustrations sont magnifiques ! Et comme j'ai déjà un coeur guimauve ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dessins sont fabuleux. Je suis certain que tu aimerais cet album.

      Supprimer
  4. Pas tellement tentée, ça me fait penser à du Malzieu, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malzieu, connais pas (oui, je sais c'est la loose^^). C'est un chanteur, non ?

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup les tons et les illustrations un peu fantasmagoriques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une ambiance graphique très particulière.

      Supprimer
  6. j ai des petits fils au cœur d'artichaut e me vois mal leur offrir cette BD pourtant magnifique
    eux ils vont pleurer c'est sur
    surtout Jules 7 ans qui déjà se désespère quand Mathilde 8 ans ne lui parle plus à la récré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut mieux éviter de leur faire alors. La dernière page est d'une insondable tristesse...

      Supprimer
  7. Quel travail graphique !! C'est bien tentant tout cela (je vais commencer par lire "Nos étoiles contraires" cependant ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien à voir avec nos étoiles contraires, tu sais. Et puis là, 32 pages en alexandrins c'est vite lu^^

      Supprimer
    2. Oui oui... je sais. En fait, c'était juste pour dire que j'avais un retard assez conséquent dans mes lectures ^^

      Supprimer
    3. Bientôt les vacances, tu vas pouvoir rattraper tout ce retard...

      Supprimer
  8. Moi qui ne lis jamais de BD tu m'as vraiment donné envie ! Tout me plait ! Et le fait que ça allie la poésie à l'image... je vais adorer. Je note merci :D
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette ! Si tu craques et que tu le lis, reviens me faire signe^^

      Supprimer
  9. Ah, et si en plus c'est en alexandrin , je veux bien la lire un de ces quatre matin ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli ! J'en attendais pas moins de toi^^

      Supprimer
  10. je l'ai commandé pour la bib. hâte qu'il arrive :-)

    RépondreSupprimer
  11. Je veux !! J'adore Almanza...!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est un album qui est fait pour toi !

      Supprimer
  12. Quand je n'ai vu que le titre dans l'alerte d'article chez toi, je me suis tout de suite dit : il a fait une lecture miroir :) (bouh la vilaine, trop facile) Et le coup du coup de coeur de pierre... très mignon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'étais pas loin du compte avec ta lecture miroir^^
      En tout cas, une BD poétique comme celle-là, elle est pour toi ;)

      Supprimer
  13. Non, mais là, ce livre a l'air génial !!!!!!! Il mérite tout plein de petits cœurs : allez, un effort Jérôme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre EST génial ! Il faut que tu le lises !

      Supprimer
  14. Un beau graphisme, une belle histoire, de la poésie, ...Que demander de plus ?

    RépondreSupprimer
  15. Je l'ai acheté la semaine dernière, mais je n'ai pas encore pris le temps de le lire. Ton avis me fait le remettre tout en haut de ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, je devrais savoir ce que tu en penses tout bientôt alors...

      Supprimer
  16. Rhalala qu'est-ce que c'est beau !...comme disait une grande tragédienne des sitcoms AB Productions... :D
    Sérieusement, c'est beau, c'est triste, ça donne envie quoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voila, c'est beau, c'est triste, ça ressemble à une vie, quoi !

      Supprimer
  17. J'avais beaucoup aimé le travail de Jérémie Almanza sur Eco (récit de Guillaume Bianco) bien qu'il y ait un léger décalage entre le texte et les dessins.
    Et puis Séverine Gauthier ce sont les excellents Mon arbre et Garance, alors on peut déjà penser que ce duo d'auteurs contribue à un bel album :)

    RépondreSupprimer
  18. Eco est un très bel album, comme Mon arbre d'ailleurs (pas lu Garance). Comme tu dis, ce duo-là ne pouvait pas décevoir.

    RépondreSupprimer
  19. Un grand grand merci pour la découverte, je ne regrette pas mon achat ! ;)
    http://madansedumonde.wordpress.com/2013/04/22/gauthier-almanza-coeur-de-pierre/

    RépondreSupprimer
  20. je suis intriguée, je vais regarder si on l'a acheté à la bibli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère, tu ferais une belle découverte !

      Supprimer
  21. Vraiment très beau ! vu chez Laure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique ! Je pense que tu aimerais...

      Supprimer
  22. Oh ça m'a l'air tout à fait à mon goût de petit ♥
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, trois fois oui, il faut que tu le lises !

      Supprimer
  23. Entre ton billet d'hier et celui-ci que je lis aujourd'hui, j'me dis que ta réputation de dur taoué en prend un rude coup ... vite, vite, du dur ... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ayé, je. Suis revenu dans le dur avec Calaferte. Il était temps !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !