jeudi 20 mars 2014

Mon second livre mystère - ????????

Voila. J’ai reçu et lu mon second livre mystère. Dévoré même. Facile, il était du genre maigrichon. Mais bon, c’est pas la taille qui compte, heureusement. Face la bête, recouverte en bonne et due forme, je me suis senti moins déstabilisé que la première fois. Peut-être parce que je commence à devenir un vieux briscard de l’exercice. Mais surtout,  je n’ai pas eu envie de me poser la moindre question. Juste profiter du plaisir de me lancer dans un livre choisi pour moi par quelqu’un qui me connait très bien. Parce que l’expéditrice n’était pas mystérieuse, elle. Et pour le coup, je n’avais aucune inquiétude, juste la certitude que ça allait me plaire.

L’histoire se passe à Bruxelles. Enfin, les histoires. Deux histoires à priori sans rapport. Celle de Thomas et Marie, des tourtereaux fauchés qui vivent dans un taudis loué par un affreux marchand de sommeil. Marie est très malade, alitée en permanence. Le couple doit partager son appartement avec des jumeaux albanais et deux familles, les Varoum et les d'Anchuso, dans une promiscuité totale. Les temps sont durs, le loyer n’est plus payé depuis des lustres et l’expulsion les guette. En parallèle on suit Serge, un chômeur un peu glandeur qui va perdre son ami Toni dans des circonstances effroyables dès les premières pages. Par la suite, Serge va s’improviser plombier et rencontrer Louise. Une divine surprise à laquelle il n’était à l’évidence pas préparé.

Les  chapitres présentent tour à tour les pérégrinations de Serge et la situation catastrophique de Thomas et Marie. Aucun lien entre ces différents personnages à première vue, jusqu’au moment où l’on comprend que c’est Thomas qui raconte l’histoire de Serge (je ne sais pas si j’explique les choses clairement mais dans le livre, c’est limpide). A partir de là, le roman prend une autre dimension, belle et tragique. C’est parfaitement amené, j’avoue que je n’ai rien vu venir.

Je suppose que l’auteur est belge, pas seulement parce que ça se passe à Bruxelles mais parce que son vocabulaire ne laisse pas planer d’ambiguïté (qui d’autre qu’un belge écrirait « septante » ! ). Je parierais sur un homme car l’écriture me semble très masculine (même si je serais bien incapable de définir précisément ce qu’est une écriture masculine). En tout cas c’est une écriture à la fois orale et travaillée, fluide et imagée comme j’aime.

Le ton est pessimiste sans être désespéré. Il relève plutôt d’une certaine forme de réalisme. Le regard porté sur le monde, les gens, la vie, n’est pas des plus joyeux mais je l’ai trouvé d’une grande lucidité. Surtout, ce roman nous raconte une magnifique histoire d’amour. Pure et forcément triste aussi. Une histoire sans cynisme, d’une sincérité bouleversante. Une histoire qui m'a énormément plu et a essoré mon petit cœur de pierre.

Finalement, c’est ce que j’adore avec les livres mystère. On m’embarque sur un terrain où je ne serais jamais allé moi-même. Bien sûr, je peux me dire que j’ai eu de la chance et que je suis à chaque fois bien tombé. Mais ce serait oublier à quel point les livres qui m’ont été adressé ont été choisis avec soin. Mes expéditrices ne se sont pas trompées et je les remercie pour la pertinence de leur choix. Et si la première souhaitait garder l’anonymat, ce n’est pas le cas de la seconde alors, ma très chère Noukette, permets-moi de t’adresser un grand merci et de te faire une tonne de bisous. Tu m’as en quelque sorte rendu la monnaie de ma pièce, et rien ne pouvait me faire plus plaisir.

En attendant, à l’heure qu’il est, je ne connais toujours pas le titre et l’auteur de ce roman… Je reviendrai lever le voile ce soir.

Edit de 18h00 :


Voila, j'ai déshabillé mon livre mystère. C'était "Quatrième étage" de Nicolas Ancion, un auteur dont je n'avais jamais entendu parler auparavant. Une bien belle découverte ! Noukette, je suis partant pour découvrir d'autres titres de ce belge talentueux, si tu veux m'accompagner ce sera évidemment avec plaisir.






49 commentaires:

  1. Ce roman m'avait marqué à l'époque, une découverte d'un auteur que je ne connaissais pas, que je n'ai pas relu depuis et c'est un tort...
    Je suis ravie d'être tombée juste, c'est un joli roman que j'avais envie de partager avec toi, difficile d'oublier tous ces personnages ! A très vite pour le dévoilement...! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle surprise que tu m'as fait là. Un auteur totalement inconnu, un très joli roman , c'était parfait ;)

      Supprimer
  2. Un auteur que je veux découvrir aussi, pas souvent sur les blogs (oui, j'ai trouvé sur G)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais jamais entendu parler de lui avant.

      Supprimer
  3. J'attends ce soir pour noter le titre car il a l'air sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fait, tu peux noter maintenant ;)

      Supprimer
  4. Tu as raison, ce n'est pas la taille qui compte ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ue évidence qu'il est bon de rappeler parfois ;)

      Supprimer
  5. Bon et bien j'avais visé juste, suis pas peu fière :D :D

    C'est quand que tu le déballes ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était facile pour toi en même temps. Pour plein de raisons ;)

      Supprimer
  6. Je ne sais pas qui est l'auteur, mais ce qu'il/elle écrit a l'air bien sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas le reste de sa production mais ce roman-là est excellent.

      Supprimer
  7. Cette idée géniale fait des petits, ça fait plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle se développe très vite cette idée !

      Supprimer
  8. mais c'est qui ? c'est qui ? hihi ! j'adore ce principe et j'ai fini le livre envoyé par mon expéditrice mystère, billet à venir. Syl et Achille ont aussi reçu mon livre, hâte qu'ils les lisent. Bon ton billet ressemble à une blague belge alors je ne cherche pas qui est l'auteur car je suis nulle à ce jeu mais j'ai hâte de savoir car le récit semble touchant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais maintenant qui est l'auteur. Et j'ai vu que ton livre mystère t'avait aussi beaucoup plu. Chouette !

      Supprimer
  9. Tu lis vitesse grand V, à côté je me sens de plus en plus escargot ! Ca n'a pas toujours été le cas, je me dis que ça reviendra ! Je suis ravie de l'expérience moi aussi même si le mystère a été vite levé mais j'en dirai plus quand je le chroniquerai... J'attends le titre, je ne veux pas regarder sur Goo**e ! Et l'auteur...même si j'ai une petite idée depuis que tu le soupçonnes d'être belge ! Ou suisse (pour septante !)^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu vite parce qu'il n'était pas épais et que l'histoire m'a vraiment accroché.
      Et sinon je ne sais pas si c'est l'auteur auquel tu pensais mais il est bien belge.

      Supprimer
  10. @ Liliba : pas facile de te trouver un livre "coup de coeur" que tu n'aies déjà lu (j'en suis au 3ème et...bouh !) ! Du coup je vais regarder les autres postulantes, car j'en ai deux emballés tout prêts à partir... :(

    RépondreSupprimer
  11. Un auteur qu'il faudrait que je découvre également

    RépondreSupprimer
  12. Hihihih, un auteur belge pas aussi connu que ce qu'il mériterait :)

    RépondreSupprimer
  13. Oups, Nicolas Ancion... j'en ai commencé un et l'ai abandonné, pas accroché du tout mais alors pas du tout à son espèce d'humour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là il n'y a pas vraiment d'humour. Mais j'ai vu que d'autres titres à rallonge de sa bibliographie semblent plus humoristiques.

      Supprimer
  14. Chouette! Ce doit être surprenant quand on découvre la couverture après lecture. je suis toujours plongée dans mon livre mystère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout que je l'ai effeuillée par petit bout. D'abord l'éditeur, puis le prénom sur le dos du livre, ensuite la 4ème de couve et seulement en dernier le titre.

      Supprimer
  15. Je ne connaissais pas non plus cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, je n'avais jamais entendu ce nom.

      Supprimer
  16. Je pouvais pas deviner, je ne connais pas l'auteur. J'ai reçu un livre mystère. Il faut que je le prenne en photo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il vient de loin ton livre mystère !

      Supprimer
  17. Bien joué Jérôme, un auteur masculin et belge une fois.... Bravo... ! Très joli choix de Noukette qui donne envie d'aller à sa découverte !!!!
    Bisessssssssssss ;)

    J'ai reçu un livre mystère c'est pour bientôt ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais bien que tu a reçu un livre mystère. Je connais même son titre ;)

      Supprimer
  18. J'avais reconnu ;-) Bon, je suis belge, c'est pour ça que je suis une des rares à connaître ???? Et septante, c'est quand même plus logique que soixante-dix, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose qu'il est assez connu en Belgique.
      Sinon je préfère soixante-dix, rien à faire ;)

      Supprimer
  19. Je ne connais pas cet auteur. Je note.
    Apparemment très agréables ces lectures à l'aveugle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce fut deux belles réussites en tout cas.

      Supprimer
  20. Un auteur que je ne connais, et le fait qu'à l'aveugle, tu aies apprécié donne encore plus envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le fait de l'avoir apprécié à l'aveugle est un argument de plus.

      Supprimer
  21. moi non plus, jamais entendu parler de cet auteur, mais j'ai noté son nom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas s'il a publié beaucoup d'autres choses mais tu peux au moins noter celui-là.

      Supprimer
  22. Aaah Nicolas Ancion. Je le connais des blogs, surtout via Géraldine, et sur FB. Ça fait un moment que je voulais le lire, 4 ou 5 ans ? Je crains qu'il ne se passe une année de plus, mais ton billet me confirme dans mon idée de le lire un jour ! C'est vraiment une bonne chose de voir que tu l'as apprécié sans savoir que le livre était de lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je ne le connaissais pas du tout, ni sur les blogs ni ailleurs. Mais ce fut en effet une bonne surprise

      Supprimer
  23. Tu es devenu un vrai pro du livre mystère. Bientôt tu vas organiser des dégustations de livres à l'aveugle ! on ouvre, on sent, on lit 2, 3 lignes et on sait tout de suite qui c'est. Il y a un équivalent livresque pour œnologue ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une idée. En même temps je n'ai pas beaucoup de nez parce que je n'ai rien reconnu des deux qui sont passés entre mes mains.

      Supprimer
  24. C'est génial ce principe ! Partir sans aucun apriori dans une histoire, c'est une idée fantastique !! Et si en plus elle est couronnée de succès :)
    Je ne connais pas du tout cet auteur (en même temps,peut-on tous les connaître ?^^ ) mais tu donnes envie de lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un principe un peu perturbant mais très stimulant aussi.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !