mercredi 19 mars 2014

Mamette T6 : Les papillons - Nob

Mamette fête ses 84 ans. En cadeau elle reçoit un « ordonnateur », une box « internette » et un appareil photo « radioactif ». Sa petite fille, avant de s’expatrier à Londres, vient lui donner des cours d’informatique : transférer les photos, les poster sur son mur… tout ça c’est du chinois pour Mamette. La vieille dame se lance aussi dans le yoga avec ses copines, histoire de se relaxer un peu. Et puis sa mémoire lui joue des tours. Elle oublie des mots, elle ne sait plus où elle range ses affaires. Mamette se doute que quelque chose cloche. Surtout, elle se dit qu’en perdant la mémoire elle risque d’oublier son Jacques !

Un sixième album plus grave que les précédents. Mamette grandit encore, elle sent davantage le poids des ans. Son choupinet de fils s’inquiète de la voir décliner physiquement et moralement. Un album qui, sous couvert de perte d’autonomie, laisse une large place à la nostalgie. Mais entendons-nous, si le propos est plus sérieux, l’humour reste bien présent, tout comme la fraîcheur et la gourmandise qui caractérisent cette adorable grand-mère. Finalement, Nob a trouvé une façon intelligente de se renouveler. Sans rien forcer, en déroulant de nouvelles thématiques avec une parfaite évidence. Et puis la dernière page, magnifique de douceur, remet les choses en perspective et rappelle que cette série reste avant tout un hymne à la vie.

Pourquoi le nier, une fois encore je sors enchanté de ce rendez-vous avec Mamette, cette mamy que, décidément, j’aime d’amour. Oui, j’adore Mamette et Bukowski, c’est le grand écart mais je n’y peux rien, ces deux-là sont un peu mon Yin et mon yang.


Mamette T6 : Les papillons de Nob. Glénat, 2014. 48 pages. 10,00 euros.




40 commentaires:

  1. Toujours pas envie de m'y remettre, moi ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ah Mamette ! Comment y résister ?

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas. Je dois donc commencer par le tome 1 l'histoire de cette mamie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut lire cette série dans l'ordre, c'est mieux.

      Supprimer
  4. Mamette, il va vraiment falloir que je fasse enfin sa connaissance.

    RépondreSupprimer
  5. Il serait temps que je me mette à Mamette...

    RépondreSupprimer
  6. Bon et bien, il ne me reste plus qu'à l'acheter !! Encore plein de bonheur en perspective avec ce tome, je crois...

    RépondreSupprimer
  7. C'est sûr que c'est le grand écart avec Bukowski... mais c'est ça qui est bon ! J'aime bien quand tu fais ton amoureux transi avec Mamette, elle sait y faire dis donc ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûr qu'elle a de l'expérience, Mamette !

      Supprimer
  8. Nous aussi, ici nous avons découvert Mamette, grâce à ton billet précédent sur elle. Et je l'ai offert à ma grande fille qui adore. Maintenant je préfère continuer la collection des Mamettes que les Astérix. Avec Mamette nous ne sommes pas déçu pas déçus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, il n'y a pas photo entre Mamette et les derniers Astérix (même si à la base ça n'a rien à voir...)

      Supprimer
  9. j'ai une grosse préférence pour les souvenirs de Mamette... et tu as parfaitement le droit d'être fan ET de Mamette ET de Bukowski, preuve que tu es ouvert :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis totalement fan des souvenirs. Et tu as raison, je suis très ouvert comme garçon ;)

      Supprimer
  10. Oh mince, elle perd la tête Mamette?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle commence à avoir quelques symptômes inquiétants.

      Supprimer
  11. Le tome 6 est sorti et mon anniversaire est passé. Noël est encore loin. C'est vraiment pas juste.

    RépondreSupprimer
  12. j adore cette BD et évidemment cela doit te sembler normal .
    Sauf que ...je n'aime pas beaucoup les BD ... et quand je dis pas beaucoup....
    je reste accessible à quelques chefs d'oeuvres (Maus, les chroniques de Jérusalem... une petite dizaine) et Mamette
    je lirai certainement cette dernière sortie
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. !je suis bien content que tu aimes Mamette à ce point. En même temps, difficile de ne pas succomber à son charme.

      Supprimer
  13. C'est noté Jérôme. Mamette grandit ? il me semble voir la cousine Angèle qui a 95 ans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve qu'elle grandit encore dans cet album.

      Supprimer
  14. Toujours pas commencé la série... pourtant elle a l'air vraiment sympathique cette Mamette.

    RépondreSupprimer
  15. Je résiste, je résiste... mais je sens que je vais finir par craquer pour cette série...

    RépondreSupprimer
  16. Je viens juste d'atterrir sur ton blog, et je ne suis absolument pas déçue ! J'adore ton écriture !
    Et très franchement, je crois que je vais me laisser tenter par cette BD, bien que ce ne soit pas dans mes habitudes !

    Merci pour cette découverte, je continue ma lecture de tes précédents articles :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux te laisser tenter, ça m'étonnerait que tu sois déçue.

      Supprimer
  17. Je ne te savais pas si souple !! capable d'un grand écart, je dis bravo !
    Je te laisse Mamette, pas envie de connaître mon sort futur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant elle n'est pas malheureuse Mamette. Et elle prend la vie du bon coté ;)

      Supprimer
  18. Quoi ??????????????????
    Un 6ème tome de Mamette et je ne le savais même pas !!!!!!!!!
    Je l'aurai avant la fin de la semaine.
    Il me le faut !!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps il vient tout juste de sortir. Quelques jours à peine...

      Supprimer
  19. Moi aussi j'aime bien Mamette et Bukowski :) Cela montre notre grande ouverture d'esprit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d’accord, c’est le genre de grand écart que j’aime !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !