samedi 15 mars 2014

Les gouffres - Antoine Choplin

Quatre nouvelles dans ce recueil. Dans la première, deux hommes marchent vers l’océan. Autour d’eux, le silence et la désolation. Devant eux, la terre s’est ouverte par endroits. Des gouffres vertigineux qui leur tendent les bras et qu’ils vont tenter de contourner. La seconde met en scène Wagram, employé de « La fabrique » dont le job consiste à éviter que le cours des choses ne s’arrête. La 3ème se passe dans un camp. Trois prisonniers mal en point veulent rendre un dernier hommage à une mathématicienne de génie. Dans la dernière, on suit un homme poussant un orgue de barbarie dans les rues d’une ville déserte. Arrivé sur la place centrale, il va tourner la manivelle et commencer à jouer. Pour qui ? Pour quoi ?

Étrange recueil, traversé par une certaine forme d’angoisse. L’univers décrit est déshumanisé, irréel. Partout la solitude. Des personnages qui errent, sans véritable but. Pour moi, c’est l’absurdité du monde qu’Antoine Choplin veut souligner. Des hommes fragiles, vulnérables, dépassés, perdus. Mais aussi des hommes solidaires, unis dans les pires moments par un fil aussi invisible qu’indestructible. Une fraternité, certes peu démonstrative, mais qui tient en de petits riens. Une main sur un bras ou sur une épaule, un geste discret et réconfortant.

Pour autant, je ne ressors pas emballé de ce recueil. Il y a comme un goût de trop peu. Dans la nouvelle éponyme, j’aurais bien accompagné plus longtemps les deux personnages, dignes de Beckett. Pareil pour le dernier texte, j’aurais aimé rester davantage avec le joueur d’orgue. Et puis je n’ai pas retrouvé la magnifique écriture de Choplin, sa petite musique susurrée comme dans un souffle dans « La nuit tombée » et « Le radeau ». A tel point que je me demande si ces nouvelles ne sont pas des œuvres de jeunesse tant elles me semblent « inabouties ». Bref, même si j’ai passé un agréable moment, ce n’est pas un coup de cœur, loin de là.

Les gouffres d’Antoine Choplin. La fosse aux ours, 2014. 132 pages. 16 euros.


Une lecture commune que je partage avec Leiloona et Noukette.






32 commentaires:

  1. Comme je n'ai lu que "la nuit tombée" de lui, j'en choisirai un autre pour continuer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai envie de lire "Le héron de Guernica " maintenant.

      Supprimer
  2. Je ne retiens pas ce recueil par contre, j'ai acheté la nuit tombée.
    Bien envie de le lire.
    Passe une bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, j'ai hâte de lire ton avis sur "La nuit tombée".

      Supprimer
  3. Je ne connais pas l'auteur mais vous (Noukette et toi) ne me donnez pas très envie de découvrir ce recueil de nouvelles... Ouf ! j'avais trop de choses à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a clairement quelque réserves par rapport à ce titre.

      Supprimer
  4. Ouille ouille ouille ! Si j'ai moi aussi un goût de trop peu avec la première nouvelle notamment ... J'ai tout de même retrouvé cette petite musique que j'aime tant. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu es plus enthousiaste que Noukette et moi et c'est tant mieux je trouve.

      Supprimer
  5. Des nouvelles qui ne sont pas un coup de coeur ? Je passe.

    RépondreSupprimer
  6. Nous avons (encore...) le même ressenti sur Choplin. Je suis d'accord avec toi, un petit goût de trop peu, ces personnages méritaient qu'on s'attarde un peu plus longtemps sur le chemin. Mais c'est Choplin, et on le relira, c'est sûr...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, faudra qu'on lise "Le héron de Guernica".

      Supprimer
  7. Ah mais tout ce que tu dis là, c'est mon ressenti en général avec les nouvelles (goût de trop peu, inabouti), quoique j'ai eu l'occasion d'avoir de très bonnes surprises quand même. Je passe donc, PAL sauve, ouf !^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non faut pas dire ça, il y a des nouvelles qui sont de petits chefs d'oeuvre !

      Supprimer
  8. J'avais refusé ce partenariat parce qu'e j'aime trop cet auteur pour lire ses nouvelles. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ce n'est pas un partenariat mais peu importe, contrairement à toi je suis toujours partant pour un recueil de nouvelles ;)

      Supprimer
  9. J'ai l'impression que la nuit tombée reste la pépite de cet auteur. Du coup, je suis moins tentée de lire ce livre (malgré ta gentille proposition). Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et "Le héron de Guernica" a l'air très bien aussi.

      Supprimer
  10. Inabouties ou pas j'aurai bien tenté l'expérience ! ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Déjà que je ne suis pas très portée sur les nouvelles, là au moins je suis sûre de ne pas le noter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que si à la base tu n'es pas adepte des nouvelles, ça ne va pas te donner envie !

      Supprimer
  12. J'écarte les nouvelles et je retiens l'auteur avec La nuit tombée!

    RépondreSupprimer
  13. Ouais bof ! Ben vu tes impressions je passe ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas fortement une mauvais option ;)

      Supprimer
  14. J'avais beaucoup aimé "La nuit tombée"
    Mais là, je laisse tomber tu ne donnes pas envie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que je n'allais pas convaincre grand monde avec ce billet.

      Supprimer
  15. J'ai un de ses roman dans ma PAL. Car, honte à moi, je ne l'ai toujours pas lu....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas tout lire en même temps...

      Supprimer
  16. J'ai aimé Cour Nord mais vu ton manque d'enthousiasme, je lirai plutôt La nuit tombée...

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !