mercredi 16 septembre 2015

Les nuits de Saturne - Pierre-Henry Gomont et Marcus Malte

Une histoire de vengeance classique et claire comme de l’eau de roche. Du moins en apparence. Après quinze ans derrière les barreaux, Clovis n’a qu’une idée en tête à sa sortie : dézinguer celui qui l’a trahi au cours d’une nuit de cavale. Pour retrouver sa trace, il se rend chez Charles, l’ancien camarade de lutte armée. Il y récupère ses affaires et son arme avant de se lancer dans un road trip qui l’amènera de Grenoble à Strasbourg en passant par Macon. Une histoire de vengeance donc, sombre et torturée, mais aussi une histoire d’amour. Un amour improbable, de ceux qui ne s’expliquent pas et qu’il ne vaut mieux pas chercher à comprendre. Un amour auquel on résiste alors que l’on sait la partie perdue d’avance, car le cœur a ses raisons…

Rhaaaaaaaa ! L’adaptation d’un roman de Marcus Malte en BD ! Avant même de commencer, la certitude que ça va gratter et piquer très fort. La certitude aussi que tout ne va pas nous tomber tout cuit dans le bec, qu’une certaine complexité narrative sera de mise avant que les fils se rejoignent et tissent un canevas sans fausse maille. Et puis le plaisir de savoir qu’il n’y aura pas de happy end parce que chez Marcus, les histoires d’amour finissent mal en général, et parce que chez lui, noir rime toujours avec tristesse et désespoir.

Cerise sur le gâteau, la mise en images de Pierre-Marie Gomont, talentueux dessinateur découvert avec l’excellentissime Rouge Karma, est d’une beauté époustouflante. Personne ne pouvait mieux que lui restituer l’atmosphère poisseuse d’un récit tendu comme un arc. Ses cases sans cadre aux aquarelles d’une rare expressivité, ses couleurs soigneusement associées pour souligner la différence entre le présent et les nombreux flash-backs, ce découpage au cordeau, ce mélange permanent de douceur, de nervosité à fleur de peau et de violence contenue… tout simplement magistral !

Un polar qui dépote et vous marque au fer rouge. C’est simple, l’association Mallte-Gomont vaut à mes yeux celle de Tardi et Manchette. Et franchement, je ne peux pas faire de plus beau compliment.

Les nuits de Saturne de Pierre-Henry Gomont, d’après Marcus Malte. Sarbacane, 2015. 168 pages. 22,50 euros.






50 commentaires:

  1. Je ne lis pas beaucoup de polars en BD mais tu as trop bien vendu ce titre ! J'avais aimé les dessins de Rouge Karma aussi. Je le note et je le surligne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dessin est encore que sur Rouge Karma je trouve.

      Supprimer
  2. Je savais que tu adorerais ! Je le savais !
    Ce titre envoie du lourd. Et puis c'est Pierre Henry Gomont quoi. Ce type est un génie.

    RépondreSupprimer
  3. Il faudrait peut être que je commence par lire les romans?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le roman n'a pas le même titre, je préfère te prévenir !

      Supprimer
  4. Je l'ai feuilletée en librairie l'autre jour. J'ai bien hésité ;)

    RépondreSupprimer
  5. Il a l'air vraiment pas mal! Et cerise sur le gâteau c'est un polar!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait que ce soit un polar n'était pas forcément un bon point pour moi au départ ;)

      Supprimer
  6. Décidément, le sujet, le traitement graphique. Beaucoup de points positifs

    RépondreSupprimer
  7. Peut-être que j'arriverais enfin à lire du Malte et à aimer si c'est en BD ? bon je vais attendre car j'ai tellement d"autres BD à découvrir ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu débutes à peine, tu as un infini champ de possibles devant toi !

      Supprimer
  8. Je vais regarder "rouge karma" j'espère qu'il est dans ma médiathèque. Un peu peur du côté trop sombre de cette BD .

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup les dessins ! Je note ! ;)

    RépondreSupprimer
  10. déjà repéré il y a quelques semaines. je viens de voir que la bibliothèque l'a acheté :-)

    RépondreSupprimer
  11. Ok, on ne peut que noter alors... Merci d'en avoir parlé.

    RépondreSupprimer
  12. Vu chez Moka. J'ai peur d'être freinée par cette complexité.
    A voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce n'est pas un frein, on comprend très vite de quoi il retourne.

      Supprimer
  13. Il est dans mon panier depuis la semaine dernière, tu confirmes que je dois cliquer rapidement sur "passer la commande". Tout me plait! Beau billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, oui. Et merci pour le compliment ;)

      Supprimer
  14. Ca y est, je l'ai, juste à côté...! En voilà un qui ne va pas trop attendre, si tu vois ce que je veux dire... Vengeance, polar, histoire d'amour improbable, tout me botte ! (Et puis Marcus... <3)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as aimé, je le sais maintenant (et je le savais même avant tu l'ouvres, tu ne pouvais qu'aimer).

      Supprimer
  15. vu chez Moka la semaine dernière, je craignais d'être gênée de ne pas avoir lu le roman auparavant, mais elle m'a détrompée, et tu finis de me convaincre, je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que maintenant j'aimerais bien lire le roman.

      Supprimer
  16. Ah oui, graphiquement, ça me plaît déjà ! Et puis j'apprécie plutôt beaucoup l'univers de Marcus Malte.... MAAAAIIIIIIIS (bouclier ON).... j'ai toujours eu un peu de réticence pour les adaptations de roman en BD.:-P A voir donc car c'est quand même tentant.

    RépondreSupprimer
  17. Je ne connais pas les dessins, mais je suis curieuse de voir Marcus Malte mis en BD... je note !

    RépondreSupprimer
  18. Ton enthousiasme fait vraiment envie, je le note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si mon enthousiasme est partagé, je suis ravi !

      Supprimer
  19. J'ai failli passer à côté ! Merci Jérôme ! J'ai très envie de me jeter dessus TOUT DE SUITE ! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras bientôt t'y plonger !

      Supprimer
  20. Vu votre description, ça s'annonce bien alors je le note moi aussi. merci !

    RépondreSupprimer
  21. Tu me donne envie de lire ce polar mais je commencerai certainement par la version roman ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute mieux de procéder de la sorte mais de mon coté je n'ai pas pu attendre une fois la BD entre mes mains.

      Supprimer
  22. Je regarderais cet album de plus près, c'est promis ! :)

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !