samedi 20 décembre 2014

Hors-pistes - Maylis de Kerangal et Tom Haugomat

J’aime beaucoup le principe de cette collection où un illustrateur, après avoir librement créé autour d’un thème (ici la montagne), laisse un auteur s’emparer de son travail et organiser ses images comme il le souhaite pour inventer une histoire. Enfin, j’aime la façon dont Maylis de Kerangal s’est appropriée l’idée, cherchant, comme elle le précise en postface, à « capter ce point de bascule où la contrainte - ici, les illustrations – devient un moteur d’écriture personnelle, une liberté ». En général je ne suis pas un grand adepte des travaux « de commande » de ce genre mais cette explication en fin d’ouvrage apporte un éclairage que je trouve très intéressant, comme la plongée dans l’atelier de Tom Haugomat où l’on découvre sa méthode de travail particulière, notamment la technique de la sérigraphie pour l’impression. 
 
L’histoire est simple et pas forcément passionnante, je le reconnais, mais j’admire la façon avec laquelle l’auteure de « Réparer les vivants » ne s’est autorisée aucune concession en terme d’écriture alors qu’elle s’adresse en théorie à un public d’enfants. On ouvre la première page sur une métaphore (« Le jour s’est levé et un courant d’air glacé me brosse le visage »), on découvre quelques lignes plus loin « l’air sec et le ciel translucide […] solide comme un dôme » et le héros sent « une sorte d’éboulement à l’intérieur de [son] corps » en regardant les cimes. Le lexique est riche, on retrouve sa prose hyper descriptive où dominent les verbes d’action et les longues phrases dont elle a le secret. Pas de concession, certes, mais rien de pompeux dans le résultat. La lecture est fluide et le langage soutenu offre du souffle à un récit de randonnée en montagne plutôt anodin malgré quelques éléments instaurant peu à peu une certaine tension.

Visuellement c’est somptueux. Avec deux couleurs (le bleu et le rouge), l’illustrateur crée une atmosphère chargée d’air pur et glacial dominée par la blancheur d'une neige immaculée. Un bel objet-livre à l'esthétique soignée et au charme incontestable.



Hors-pistes de Maylis de Kerangal et Tom Haugomat. Thierry Magnier. 32 pages. 16,50 euros. A partir de 8 ans.


22 commentaires:

  1. Oui il a bien du charme cet album. Merci pour le lien. Je profite de mon passage chez toi pour te souhaiter de très belles fêtes de fin d'année pour toi et ta famille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nadael, bonnes fêtes à toi aussi.

      Supprimer
  2. Je le note.
    Passe de belles fêtes de Noël avec toute ta petite famille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zazy, j'espère que tu as été gâtée.

      Supprimer
  3. Saisissantes ces couleurs ! Maylis de Kerangal... comment dire... c'est tentant ! peut-être un peu artificiel ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ça n'est pas artificiel. Je le craignais pourtant.

      Supprimer
  4. Je l'ai feuilleté plusieurs fois mais il y a un je ne sais quoi qui me laisse froid...

    RépondreSupprimer
  5. Je vais le tenter pour ma grande. Moi Kerangal m'a eue pour toujours avecRéparer les vivants, mais je ne sais pas ce que ça peut donner sur un jeune public cette écriture. Le graphisme me parait glacé au couteau, mais peut-être que ça peut fonctionner, je te dirai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, j'espère que tu me diras ce que ça a donné si tu lui fais lire.

      Supprimer
  6. J'adore le dessin et les couleurs

    RépondreSupprimer
  7. Le concept me plait bien mais le graphisme ne m'attire pas trop ....

    Ca me fait penser au roman de Besson qui en regardant un tableau d'Hopper nous à délivrer une sublime "Arrière saison"

    Je suis curieuse quand même de voir le travail ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu peux y jeter un œil, tu te feras une meilleure idée.

      Supprimer
  8. Tentée ! Peut-être l'occasion pour moi de me réconcilier avec Kérangal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu pour ça aussi que je l'ai lu ;)

      Supprimer
  9. J'aime tellement sa plume qu'évidemment cela me tente beaucoup.

    RépondreSupprimer
  10. J'adore moi ce genre de concept, et j'aime beaucoup l'originalité des dessins à deux couleurs. Bon, à voir après en le feuilletant car de loin comme ça je ne me rends pas bien compte du rendu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment l'avoir sous les yeux pour profiter au mieux du rendu.

      Supprimer
  11. peut e^tre n'a fil pas gagner un prix ? il me semble en avoir déjà entendu parler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas mais il vient tout juste de sortir alors ça m'étonnerait.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !