vendredi 5 décembre 2014

Fenêtre sur cour d’école - Laëtitia Coryn

Pendant une année, de la fenêtre de son atelier, Laetitia Coryn a observé une cour d'école. Elle y a croqué, au fil des mois, les heures d’entrée et de sortie des classes, les récréations toujours animées ou encore le centre aéré du mercredi.

Au menu, des jeux d’enfants, des chamailleries, des bobos, un caïd qui veut faire le malin, des incontournables comme le jour de la rentrée, la bataille de boules de neige, les déguisements du carnaval ou encore le ballon qui passe par-dessus le mur et que l’on réclame à corps et à cris au voisin.

Il n’y a pour ainsi dire aucun texte, c’est doux et sensible, poétique. C’est pour le lecteur un retour en enfance qui rappelle bien des souvenirs. Certaines trouvailles graphiques font mouche, comme le surveillant gérant les élèves à la manière d'un chien de berger regroupant son troupeau et le trait, spontané, donne beaucoup de dynamisme à ces élèves en perpétuel mouvement. On pourra reprocher à cet album son coté « bisounours », on pourra lui reprocher de caricaturer, de laisser les filles jouer à l’élastique et les garçons au foot (alors que c’est juste la réalité de cette cour de récré je suppose), on pourra s’étonner d’y voir des enfants sans portable et sans console de jeux (alors que ces objets sont simplement interdits dans la très grandes majorité des écoles), bref, on pourra toujours trouver des choses à redire. Moi je m’y suis senti bien dans cet album et j’ai aimé cette succession d’instantanés tout en simplicité. Pour tout vous dire, c’est un livre que j’aimerais glisser au pied du sapin, je sais déjà à qui il ferait très plaisir.

Fenêtre sur cour d’école de Laëtitia Coryn. Dargaud, 2014. 96 pages. 16,00 euros.

18 commentaires:

  1. J'aime bien le petit clin d'oeil à Hitchcock dans le titre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le titre est bien trouvé.

      Supprimer
  2. Rouge parce que c'est plein de vie ? Je regarde ta planche et j'entends les cris perçants des écoliers dans la cour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi le rouge mais cette planche résume bien l'esprit de l'album.

      Supprimer
  3. tu n'es qu'un vil tentateur... bien sûr que j'en ai envie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas grand chose mais ça fait du bien ;)

      Supprimer
  4. Il a l'air très joli cet album. Je le note :)

    RépondreSupprimer
  5. Je vais l'offrir à quelqu'un que j'aime et qui est institutrice. Merci !

    RépondreSupprimer
  6. De loin, les illustrations font penser à celle des Petit Nicolas.:-) Beaucoup d'illustrations de Sempé sur les cours d'école aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il y a un peu de Sempé. Mais pas trop non plus ;)

      Supprimer
  7. Oh ça a l'air d'être une lecture toute douce !

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai vu, et feuilleté, chez mon libraire celui là. Il me tente beaucoup :0)

    RépondreSupprimer
  9. Bel album sans aucun doute ... c'est vrai une bonne idée cadeau pour une amie inscrit ... pourquoi pas ! dans le même genre fenêtres sur rue de Rabaté http://keskonfe.eklablog.com/fenetres-sur-rue-de-pascal-rabate-a107627560 avec une foule de détails surprenants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens de cet album de Rabaté, un auteur que j'apprécie vraiment beaucoup.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !