jeudi 13 novembre 2014

La fractale des raviolis - Pierre Raufast

Ça commence avec une femme voulant punir son mari volage. Comme la vengeance est aussi un plat qui se mange chaud, elle lui prépare un empoisonnement aux raviolis aussi discret qu’efficace. En théorie du moins, parce que rien ne se passe comme prévu. Enfin, difficile de savoir comment les choses vont se terminer puisqu’au moment fatidique, le lecteur bascule dans un souvenir plutôt délicat de la femme trompée. Puis il glisse vers l’histoire d’un homme capable de visualiser l’infrarouge avant de tomber sur un arnaqueur, un écrivain en manque d’inspiration, des rats-taupes, un gamin féru de stratégie militaire, j’en passe et des meilleures…

Très belle surprise que ce premier roman à la construction digne d’une poupée gigogne. Chaque récit s’emboîte dans le précédent, le prolonge, le complète d’une façon subtilement explicite. Il faut voir la première histoire comme un domino entraînant les autres. Au final, la boucle est bouclée, les raviolis sont servis, la chute, savoureuse, peut se déguster.

C’est pour tomber sur des textes comme ceux-là que je lis autant de premiers romans. Au-delà de la découverte d’une voix nouvelle, j’y cherche des auteurs osant sauter dans le vide sans parachute, ne cédant pas à la dictature de l’autofiction et sachant créer sans complexe des univers bien à eux. Je pourrais vous citer en exemple Monde sans oiseaux ou La chance que tu as parmi les plus récents. Ici, Pierre Raufast joue à merveille de ses talents de conteur. Il nous emmène à Marseille pendant l’épidémie de peste du 18ème siècle, nous parle de grandes batailles, de petites victoires et de réelles désillusions. Le trait n’est jamais forcé, c’est fin, enlevé, sans aucune fausse note. Une vraie réussite.

La fractale des raviolis de Pierre Raufast. Alma, 2014. 262 pages. 18,00 euros.

Et encore une lecture commune que je partage avec Noukette. Décidément..















53 commentaires:

  1. Allez hop, il remonte sur la PAL :)

    RépondreSupprimer
  2. Ile me le faut celui-là, après tous vos billets élogieux.

    RépondreSupprimer
  3. C'est aussi ce que je me disais en le lisant : enfin un premier roman qui ne se regarde pas le nombril et boudiou que c'est bien fait ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins, on ne peut pas lui faire ce reproche.

      Supprimer
  4. Je viens de le finir aussi, eh bien je n'ai pas vraiment accroché (je dois être la seule) Si j'ai aimé le principe, je ne garderai pas de souvenirs des récits...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ton avis. Je ne le partage pas mais je peux le comprendre ;)

      Supprimer
  5. Toi aussi tu es emballé, décidément, il va falloir que je me laisse tenter, en plus, j'aime aussi les auteurs originaux qui osent et sortent des sentiers battus

    RépondreSupprimer
  6. Un auteur qui crée un univers bien à lui, ça pourrait me plaire...

    RépondreSupprimer
  7. Après Noukette, tu en rajoutes une couche, il a l'air très original !

    RépondreSupprimer
  8. je n'ai pas vraiment aimé, je suis restée en dehors... vite lu et vite oublié ( et pas de billet).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait que l'on puisse avoir cette impression de vite lu et vite oublié, même si ça n'a pas été mon cas.

      Supprimer
  9. Miss Léo, Keisha, Leiloona et L'irregulière m'avait déjà fait baver d'envie devant ces raviolis. Si tu t'y mets aussi, je ne vais pas pouvoir résister longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il y a eu une pléiade d'avis positifs.

      Supprimer
  10. J'avais beaucoup aimé aussi ! On passe vraiment un bon moment et comme tu le dis, la fin est exceptionnelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la fin est particulièrement bien trouvée.

      Supprimer
  11. C'est effectivement une très belle surprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est toujours agréable de tomber sur de belles surprises.

      Supprimer
  12. Il a l'air vraiment très bon, les avis sont hyper positifs il faut que je le lise vraiment ! :)

    RépondreSupprimer
  13. Tu as eut toute la joie de la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre donc, oui, la découverte fut belle.

      Supprimer
  14. J'ai reçu un monde sans oiseaux aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette ! Tu vas voir, c'est très spécial mais ça ne peut pas laisser indifférent.

      Supprimer
  15. Yes tu as aimé !!!!! Je vais le lire prochainement, j'en suis ravie d'avance. Cools, tous ces avis positifs. Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de voir ce que tu vas en penser du coup.

      Supprimer
  16. Et un livre de plus que j'ai envie de lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça commence à faire beaucoup je parie ;)

      Supprimer
  17. C'était drôlement bon, ravie d'avoir partagé ce repas de fêtes avec toi ! Cet auteur a une voix bien à lui, souhaitons une belle route à ce premier roman atypique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'espère que nous aurons l'occasion de lire son second roman ensemble.

      Supprimer
  18. déjà dans ma LAL, et ton billet conforte mon envie de le lire

    RépondreSupprimer
  19. Yes! j'adore qu'on me raconte des histoires, na!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je sais que tu as adoré celles-là ;)

      Supprimer
  20. Conquis par les raviolis ! Je suis ravie qu'il t'ait plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes nombreux a avoir été conquis.

      Supprimer
  21. voilà qui est tentant ! Je l'avais repéré pour son titre pour le moins curieux puis j'ai oublié ... merci de me le remettre en mémoire :)

    RépondreSupprimer
  22. Je veux le lire depuis Keisha et Miss Léo...et là tu enfonces le clou (en plus Marseille en 1720 pour moi c'est irrésistible)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marseille en 1720, ce n'est qu'un court chapitre mais il est aussi bon que les autres ;)

      Supprimer
  23. Noté déjà chez Keisha. Je pense que je vais céder un jour à la tentation de le lire, mais ça ne va pas être tout de suite tout de suite, je sens.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'en doute. Et chez toi, le pas tout de suite tout de suite se compte en années ;)

      Supprimer
  24. c'est une de mes prochaines lectures, cela conforte mon envie!

    RépondreSupprimer
  25. Je n'avais pas vu ce billet. Un titre déjà repéré et qui me fait de l'œil depuis cette chronique... Noté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble qu'il a tout pour te plaire.

      Supprimer
  26. J'ai adoré le Monde sans oiseaux, j'ai bien aimé celui-ci... je vais aller jeter un coup du côté de La chance que tu as !
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trois sont très, très différents !

      Supprimer
  27. Je partage totalement ton avis sur le premier roman. Ce fut un vrai plaisir de découvrir cet auteur que tu me conseilles de poursuivre :)
    Jolie billet. :)

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !