mercredi 12 novembre 2014

Ce n’est pas toi que j’attendais - Fabien Toulmé

Je me rappelle de nos rendez-vous chez le gynéco lors de la première grossesse de ma femme. Le gars devait avoir pas loin de 70 ans et son matériel était aussi vieux que lui. Il ponctuait chacune de ses phrases d’un tonitruant « Hein ? D’accord ? » et nous on était toujours d’accord, forcément. Il montrait un truc sur l’écran de son échographe et disait, « là, c’est les reins, là, le cœur... hein, d’accord ? » et moi je ne voyais qu’un haricot, de la neige et quelques traits. Je me rappelle qu’il comptait les doigts, aux pieds et aux mains, qu’il insistait toujours sur l’importance du pouce (« le pouce, c’est la pince, hein, d’accord ? »). Pépette n°1 avait des pouces, on était sauvé. Elle semblait aussi avoir tout ce qu’il fallait là où il fallait mais je n’étais jamais franchement rassuré en sortant de son cabinet.

L’inquiétude n°1, celle qui m’a toujours terrorisé (parmi tant d’autres, mais celle-là prenait largement le dessus) concernait la trisomie. Avoir un enfant trisomique était ma hantise. J’étais persuadé que je ne pourrais pas assumer, que je serai lâche et irresponsable. Je finissais par me convaincre que mon amour pour cet enfant ne souffrirait pas de sa différence, mais la méthode Coué ayant ses limites, je gardais en moi l’intime conviction que je n’arriverais pas à gérer une telle situation.

Bien sûr, il est aujourd’hui possible, très tôt dans la grossesse, d’écarter (ou pas) le risque de trisomie. Mais le système n’est pas infaillible et le taux d’erreur, même infime, existe. C’est ce qui est arrivé à Fabien Toulmé et à sa femme Patricia. Parents d’une petite Louise de quatre ans en parfaite santé, leur seconde fille, Julia, est née trisomique. Pourtant, la grossesse s’était passée sans souci, les examens de contrôle n’ayant décelé aucune anomalie particulière. Le choc fut d’autant plus rude.

L’album raconte le point de vue d'un papa face à ce cataclysme (ce serait d'ailleurs mon seul petit bémol, le fait que la maman soit assez effacée tout au long du récit, un peu mise à distance. En même temps, il n'est pas simple pour le père de se mettre à sa place). Il raconte l’angoisse, le dégoût, le rejet, la colère. Il raconte le difficile accouchement d’un amour paternel, le long chemin vers l’acceptation. Sa peur, sa méconnaissance de la trisomie, sa propre intolérance face aux handicapés, le parcours du combattant entamé face aux professionnels de santé, Fabien Toulmé ne cache rien. Avec pudeur, délicatesse et sincérité. Avec parfois des mots durs mais aussi de l’autodérision et de l’humour. Son témoignage m’a bouleversé à un point inimaginable. J’en suis ressorti ébloui, admiratif devant la façon dont il a abordé le sujet. J’ai été touché par cette humanité, cette simplicité ne laissant aucune place au pathos et à la mièvrerie.

Je ne vais pas en rajouter, je ne vais pas en faire des tonnes. mais sachez que si j’étais riche, j’achèterais ce livre par palettes entières pour l’offrir partout autour de moi. Si j’étais influent et que j'avais une vraie force de persuasion, je convaincrais mon large auditoire de se jeter dessus. Je ne suis rien de tout cela mais je voudrais quand même crier sur les toits que cet album est un petit bijou. Et ne venez pas me dire que l'histoire vous fait peur, que dès que l'on vous parle d'enfants malades, handicapés ou mourants, vous partez en courant, je n'accepterai aucun de ces arguments en amont de la lecture. Parce que ce témoignage est une leçon de vie d'une intelligence, d'une justesse et d'une humilité désarmantes. Parce qu'il est porteur d'un espoir lucide qui vous fouille les tripes et vous ouvre les yeux. Parce que... bon, je suis à court d'arguments mais j'espère que le message est passé.


Ce n’est pas toi que j’attendais de Fabien Toulmé. Delcourt, 2014. 244 pages. 18,95 euros.


Une lecture que je partage avec Noukette. Et partager cet immense coup de cœur avec elle, rien ne pouvait me faire plus plaisir !

L'avis de Sandrine


















88 commentaires:

  1. Un père qui s'exprime sur un sujet aussi difficile, tu n'as pas besoin de trop insister, je prends .. et c'est bon pour la réflexion ; j'avoue ne pas savoir du tout comment j'aurais réagi face à un problème de ce genre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de savoir à l'avance comment on va réagir.

      Supprimer
  2. La question sur la trisomie je me la suis posée aussi. Cette même question qui s'accompagne d'un florilège d'autres questions. Il a l'air très bien cette album parce que du point de vu du père parce que ça trouve des résonances ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour un père, il résonne beaucoup, oui, c'est une évidence.

      Supprimer
  3. Je sais déjà que je vais l'emprunter à Noukette ! Merci pour vos billets :)

    RépondreSupprimer
  4. Je crois que tu as su trouver les mots finalement ;) Du coup, je note ce titre sur ma petite liste d'emplettes pour ce week-end (un titre en plus... sachant que je vais être entourée de BD... oulà, le pire c'est qu'il risque d'y avoir des craquages supplémentaires ^^)
    Merci pour le conseil ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour toi qui aime les BD témoignage, c'est une lecture obligatoire !

      Supprimer
  5. Avoir un enfant trisomique était aussi mon hantise (comme pour de nombreux parents sans doute) j'étais et je reste persuadé de ne pas être capable d'assumer... Je note cette lecture, tes mots en su me donner envie et qui sais cette lecture débloquera peut-être mon esprit hermétique sur la question

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est de l'hermétisme, nous avons tous des hantises particulièrement compliquées à affronter.

      Supprimer
  6. Ce sera donc une de mes lectures à venir...

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce billet dans lequel tu as mis beaucoup de toi. Je vais le lire. C'est sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère donner envie à beaucoup de monde de la lire.

      Supprimer
  8. le message est passé, Jérôme. sois persuadé que des commandes suivent la lecture de vos billets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'est le cas, je n'en tirerais aucune fierté tu sais, plutôt une belle satisfaction ;)

      Supprimer
  9. Moi je ne sais pas si je t'ai convaincu mais en tout cas je suis ravie qu'il te plaise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton billet m'avait interpellé, il a joué un grand rôle dans ma décision de l'acheter ;)

      Supprimer
  10. Oh quel très beau billet ! BD en commande depuis semaine dernière héhé je l'ai même fait acheté à mon libraire : "Qqqqqqqqqqqqquoi ???? Vous ne connaissez pas cette merveille de BD ????" (moi totalement offusquée !) on souhaite une très belle route à cette si jolie histoire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravi ! Ce serait super, oui, si cet album avait le succès qu'il mérite.

      Supprimer
  11. Le message est parfaitement passé. Un incontournable, visiblement !

    RépondreSupprimer
  12. Oui, le message est clair !!!! Je lirais cette BD, c'est une certitude !

    RépondreSupprimer
  13. Tu en parle drôlement bien, et je n'en suis pas étonnée... Une sacrée pépite que tu m'as fait découvrir là... Mille mercis chouchou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible de ne pas partager cette lecture avec toi, juste impossible !

      Supprimer
  14. De toute façon, j'ai envie de le lire, le thème ne me fait pas peur (je me souviens avoir lu il y a longtemps un récit sur une de ces enfants intitulé je crois : 'je suis heureuse, dit-elle')(et avoir rencontré une JF trisomique, sans m'en apercevoir de prime abord tellement elle était naturelle -et se faisait chambrer par ses frangins)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y aucune raison d'avoir peur de toute façon, bien au contraire !

      Supprimer
  15. J'aime beaucoup ton billet. Pour l'instant, je n'ai pas envie de lire cette BD (le thème et le dessins me rebuteraient plutôt, en littérature, ça me fait très peur, dans la vie beaucoup moins, mes enfants ayant eu la chance d'être dans une école où les enfants avec un fort handicap étaient les bienvenus).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère quand même que tu la liras un jour. Pas pour me faire plaisir, bien sûr, mais tout simplement parce que c'est un album à découvrir.

      Supprimer
  16. Ok, ok je note !
    Le sujet m’intéresse et le point de vue d'un papa aussi.

    RépondreSupprimer
  17. Tu n'est peut-être pas riche,mais crois-moi, tu es influent : je VEUX lire cette BD.
    Une jeune institutrice des enfants a vécu exactement cette même histoire : un petit premier de 3 ans nickel, une grossesse n°2 nickel puis BAM, le choc à la naissance, un petit garçon trisomique.
    Alors pcq tu en dis tant de bien, je veux lire cette BD puis parce que je voudrais aussi l'offrir à cette adorable institutrice.
    Merci pour la découverte, Jérôme, vraiment merci <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait un superbe cadeau à lui faire. Et je suis très heureux de t'avoir donné envie de le lire.

      Supprimer
  18. Message reçu, je vais l'acheter pour la bibliothèque où je travaille également !

    RépondreSupprimer
  19. Quel beau billet, et ce que tu racontes sur ton expérience personnelle est très touchant. Cela me rappelle ma propre expérience. Tu parles aussi très bien de ce livre mais je ne me sens pas de lire sur ce sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas avoir peur, vraiment, le sujet est magistralement traité.

      Supprimer
  20. Ton billet suffit à me convaincre, je ne te sortirai aucun prétexte. La fin de ton billet est particulièrement émouvante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ton commentaire me fait très plaisir.

      Supprimer
  21. Euh... tu n'es pas riche ? parce que je veux bien que tu me la distribues cette BD... Ton article est plein d'authenticité. Le sujet me plait d'emblée, mais vos billets à Noukette et toi m'invitent à ne pas passer à côté de cet album.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il ne faut pas passer à coté de cet album ;)

      Supprimer
  22. Une BD que j'ai très envie de lire même si le sujet est difficile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet est délicat mais franchement, il ne faut pas que ce soit un obstacle avant la lecture.

      Supprimer
  23. bon, ben...convaincue! comment ne pas l'être!?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est jamais facile d'essayer de se montrer convaincant ;)

      Supprimer
  24. Tu es vraiment très convaincant, j'aimerais beaucoup lire cette BD :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras la chance de la lire.

      Supprimer
  25. Avec un tel billet, je pense que ton auditoire, tu l'as convaincu ! On y ressent la force de ton émotion.
    Cet album est en ma possession, je vais le découvrir ce soir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de savoir ce que tu en as pensé !

      Supprimer
  26. Je l'avais déjà noté chez Sandrine, il va vraiment falloir que je me le trouve.

    RépondreSupprimer
  27. Sur la même thématique, le roman autobiographique de l'écrivain japonnais Kenzaburô Ôe (Prix Nobel de Littérature 1994) : Une affaire personnelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la référence, je ne connaissais pas du tout.

      Supprimer
  28. Je l'ai noté et tu donnes une sacré envie de le découvrir

    RépondreSupprimer
  29. Je ne sais pas pourquoi j'ai hésité du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux encore rattraper le coup j'espère ;)

      Supprimer
  30. Le message est passé, tu peux en être assuré. Le titre est noté et souligné chez moi.

    RépondreSupprimer
  31. Je me suis posée beaucoup de questions surtout à ma dernière grossesse quand les analyses n'étaient pas bonnes ... alors oui je prends merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des questions, on s'en pose toujours au cours d'une grossesse, même quand tout semble aller parfaitement bien.

      Supprimer
  32. Ok, OK, c'est noté ! Cette lecture me faisait déjà envie depuis un petit moment...

    RépondreSupprimer
  33. Une BD qui m'aurait attirée aussi si j'étais tombée dessus par hasard au détour d'une bib' ou d'une librairie. Noté !^^

    RépondreSupprimer
  34. J'étais passé à côté, mais après un avis comme celui-ci... hop sur ma PAL ;)

    RépondreSupprimer
  35. Ton billet est très beau et émouvant tout comme doit l'être la BD.

    RépondreSupprimer
  36. déjà pour une fois que c'est le point de vue d'un papa, on va pas cracher dessus. En plus c'est un sujet très important, du coup je vais le rajouter à ma wish list pour le lire un jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment que tu la liras un jour cette BD.

      Supprimer
  37. Ohhh, je sens que je vais la lire cette BD mais surtout je connais 2-3 futurs papas à qui je pense l'offrir prochainement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une BD à lire, à faire lire, à offrir... bref, je crois que tu as compris le message ;)

      Supprimer
  38. Titre évidemment noté, mais pour plus tard. Au 6e mois de grossesse, je préfère faire l'autruche... Quand je pense à la difficulté et à l'angoisse que je ressens face à la maladie auto-immune (pourtant bénigne par rapport à tant d'autres maladies) de mon fils, je n'ose imaginer une telle situation... Mais je suis certaine d'apprendre beaucoup à la lecture de ce témoignage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends ! Tu pourras le lire dans quelques temps, plus sereinement ;)

      Supprimer
  39. Ton billet est magnifique Jérome, de la première ligne à la dernière. Cette BD sera bientôt sur nos étagères, je suis impatiente de la lire et de voir "ce papa". Dans les couples très souvent à l'annonce d'un handicap ça finit par une séparation et les pères fuient. Alors une image positive doit faire du bien. Tu dis que ici la mère est effacée, mais si c'est l'histoire de la rencontre du père et de sa fille. J'ai hâte de le lire. Et j'ai peur aussi du trop d’émotions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'image n'est pas que positive, elle est surtout extrêmement sincère et touchante. J'ai hâte de voir ce que tu vas en penser.

      Supprimer
  40. Message passé ! Je crois avoir manqué ton blog'anniversaire....
    Alors joyeux blog'anniv et continue a nous faire envie nous entrainant d'une berge à l'autre.
    Bises bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Didi, c'est toujours un plaisir de te voir passer sur mes berges ;)

      Supprimer
  41. Eh bien je crois que tu l'as vendu ce livre. Je vais essayer de le trouver rapidement. Sur le même sujet de la trisomie, j'ai adoré la BD Mon année. le tome 1 est sorti il y a un moment et je n'ai pas l'impression que l'auteur soit pressé de sortir de le deuxième. ce qui est dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, mon année, de Morvan et Taniguchi ! Je crois qu'il n'y aura malheureusement jamais de suite.

      Supprimer
  42. Il arrivera bientôt chez moi grâce à Masse critique, grâce à toi parce que tu l'as adoré et parce que tu l'as offert à Galéa. J'espère l'aimer autant que vous deux.
    Merci de l'avoir défendu aussi bien et de nous avoir donné envie de le lire car jamais je ne me serais tournée vers cette BD sans ce billet.
    Merci pour le reste aussi, ma messagère préférée m'a bien transmis tes pensées amicales. Et ne compte pas te débarrasser de moi comme ça, tu me reverras ici.
    Valérie. (ps: tu m'as donné envie d'aller voir Julien Doré, c'est malin)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certain du tout que tu l'apprécies autant que moi mais peu importe, tu l'auras lu et cette idée me plait énormément ;)
      Et j'espère bien ne jamais me débarrasser de toi, il ne manquerait plus ça !
      (PS : Juju était au top et dans cette salle minuscule on avait un peu l'impression d'être à la maison et de l'avoir rien que pour nous. Bref, c'était drôlement bien)

      Supprimer
  43. Grâce à ton billet plein de sensibilité, j'ai eu envie de me laisser tenter et je vais le recevoir avec Masse Critique. Merci de cette mise en lumière!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravi. Comme je le dis, j'aimerais que le monde entier lise cet album ;)

      Supprimer
  44. Ayé, je l'ai enfin lu ! Et je ne regrette pas (je ne regrette jamais!) de t'avoir fait confiance, je comprends tout à fait comme ton coeur de papa a du être bouleversé <3
    Merci pour la découverte Mister Dunebergealautre,
    Cajou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta confiance m'honore et je suis ravi d'avoir modestement contribué à te faire découvrir cet album.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !