mardi 4 novembre 2014

Le premier mardi c'est permis (30) : In Bed - Lydia Frost et Kalondji

Dans un hôtel de Central Park, un couple après l’amour. La femme est rayonnante, l’homme bien plus soucieux. Il faut dire que Rachel et Luka sont mariés, mais pas ensemble. Une relation adultérine vécue différemment par ses deux protagonistes, l’un culpabilisant beaucoup plus que l’autre…

Une réflexion très fine sur l’adultère. Il est appréciable que les auteurs ne se soient pas emparés du sujet pour tomber dans la simple histoire de cul multipliant les visuels aussi froids que cliniques. Ici, tout est en suggestion, l’approche étant essentiellement psychologique. L’histoire est certes des plus banales mais l’intérêt tient dans le fait que l’on s’intéresse aux causes et aux conséquences de la tromperie. Sans jugement, sans défendre où accuser. Lui va voir ailleurs parce qu'il est dans une fuite en avant, ne sachant pas vraiment ce qu’il cherche ni ce qu’il veut. Il est fragile, mal à l’aise, manquant d’assurance. Il est lâche et ne parvient pas à compartimenter les choses. C’est un homme, quoi. Rachel est au contraire une working girl bien sa peau, qui veut juste briser la routine d’un quotidien avec mari et enfants. Elle assume, fait la part des choses et ne se prend pas la tête. Je ne dirais pas qu’elle a le beau rôle, mais presque.

Et finalement, c’est ce que j’ai aimé. Le portrait, même un poil caricatural, d’une femme belle, talentueuse et sûre d’elle face à un homme qui se perd en tergiversations. Comme j’ai aimé l’individualisation d’une problématique universelle, le fait que leur histoire banale possède un caractère unique. Et puis niveau dessin, c‘est d’une rare élégance et les scènes « coquines », certes discrètes, sont passionnées et brûlantes.

Finalement, la réflexion est plus profonde qu'elle n'en a l'air. Pour Rachel, coucher n'est pas tromper. Pour Luka, ce n'est pas si simple, loin de là. Pour le lecteur, c'est une question de point vue, d'opinion ou d'expérience personnelle, voire de mauvaise foi...

In Bed de Lydia Frost et Kalondji. Delcourt, 2014. 90 pages. 15,95 euros.

Une lecture commune que je partage avec Moka. Et ce n'est rien dire que ça me fait très plaisir !









34 commentaires:

  1. Il n'y a pas à dire, In bed avec toi, c'était le pied!
    Une belle lecture en noir et blanc, avec un graphisme comme je les aime.

    https://aumilieudeslivres.wordpress.com/2014/11/04/in-bed-frost-kalonji/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était top, oui. Un vrai plaisir, of course ;)

      Supprimer
  2. C'est un sujet qui me touche beaucoup, et tu en parles très bien. Je note pour plus tard, cette BD pourrait beaucoup me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet est vraiment très bien traité.

      Supprimer
  3. Le sujet, comme le trait... J'aime beaucoup et je sens que je ne vais pas tarder à me l'offrir. Et merci d'être toujours fidèle au rdv ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un rendez-vous que je ne raterais pour rien au monde ;)

      Supprimer
  4. Il trompe sa femme avec du remord. Oh, le pauvre !...
    Je file chez Moka.

    RépondreSupprimer
  5. Le commentaire de Syl m'amuse ! Les personnages, à voir les dessins, sont peut-être un peu trop jeunes et beaux, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop jeunes et beaux, je ne sais pas. Ce n'est pas un aspect sur lequel je me suis arrêté.

      Supprimer
  6. Un joli coup de crayon, une histoire qui pourrait me plaire ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Les illustrations m'ont l'air très belles.
    Moins inspirée par l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire peut déplaire, je le comprends.

      Supprimer
  8. Voilà une BD qui à tout pour me plaire et qui va direct sur ma liste illico presto !!!!
    Ouh que je me languis de la lire ;-)

    I'm back :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois aussi qu'elle a tout pour te plaire.

      Supprimer
  9. Les dessins ont vraiment l'air superbes ! je me lance ans l'aventure du 1er mardi c'est permis aussi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que tu t'étais lancée dans l'aventure. C'est bien, tu vas faire de belles découvertes (peut-être...) !

      Supprimer
    2. Et oui à force d'être tentée par ces êtres comme toi, j'ai fini par céder ... mdr et pour les découvertes, j'espère bien

      Supprimer
    3. C'est bien la tentation. Surtout quand on y cède...

      Supprimer
  10. "Il est lâche et ne parvient pas à compartimenter les choses. C’est un homme, quoi."
    Quelle lucidité ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas. Et tu es un homme, tu sais de quoi je parle ;)

      Supprimer
  11. Fichtre, c'est tentant... Allez, je te pardonne ton incartade du jour avec miss Moka va, la prochaine fois on se programme une partie à trois ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec vous deux ? C'est juste un peu mon fantasme absolu là, tu sais...

      Supprimer
  12. Vous avez changé de cible pour le lectures communes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, on reste dans l'inavouable que l'on est ravis d'avouer ;)

      Supprimer
  13. Et bien voilà ! C'est celui-ci que j'aurai du lire !

    RépondreSupprimer
  14. C'est marrant parce qu'on a l'impression de rôles inversés, les hommes se prenant souvent moins la tête que les femmes (je sais, c'est cliché^^).
    Moi je viens de mettre la main sur une de BD de Jimmy Beaulieu, "Comédie sentimentale pornographique", j'ai l'impression que ça passerait très bien un 1er mardi du mois.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les hommes cogitent aussi beaucoup tu sais ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !