mardi 25 novembre 2014

Aimy et Rose ou la forêt des trois chemins - Kochka

Rose et sa fille Aimy vivent isolées dans une cabane au fond des bois, comme toutes les femmes de leur famille depuis que leur arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-mère se retira du monde lorsqu’elle fut accusée de sorcellerie et condamnée au bûcher. Depuis, de génération en génération, mère et filles vivent « en autarcie dans une maison entourée de bois qui ressemble à un nid ». Mais le jour où Aimy découvre que la plupart des enfants ne vivent pas comme elle, qu’ils vont dans un endroit appelé « École » pour apprendre à lire, écrire, compter et vivre ensemble, sa vision des choses est bouleversée. Et il lui faudra une rencontre avec un livre pour que son existence bascule définitivement…

Je suis tombé sous le charme de ce petit roman plein de douceur et d’humanité. Un texte qui lorgne du coté du conte avec une étonnante légèreté de ton. Un texte qui rappelle s’il en était encore besoin que la littérature peut changer la vie, que « pour être vraiment heureux, on a besoin d’être important pour quelqu’un » ou encore que l’on « ne s’épanouit pas tout seul à l’écart du monde, on a besoin de partager ». Finalement ce texte pour enfants est aussi un clin d’œil aux parents surprotecteurs, une façon de leur dire : laissez donc vos bambins grandir par eux-mêmes et s'ouvrir aux autres, ils vous en seront à jamais reconnaissants.

Eh oui, il y a tout cela et bien plus encore dans ce délicieux petit roman.

Aimy et Rose ou la forêt des trois chemins de Kochka. Édition du Jasmin, 2014. 90 pages. 9,00 euros. A partir de 9 ans.

Encore une belle lecture jeunesse du mardi que je partage avec Noukette.

Et une participation au coup de projecteur donné cette semaine par Stephie sur les éditions du Jasmin.




16 commentaires:

  1. Elle a écrit "Caravane", un court texte que mes loulous aiment beaucoup. La thématique abordée ici me plait beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, "Caravane" dans la collection "Petite poche", un très joli texte.

      Supprimer
  2. La cabane au fond de la forêt est un thème récurrent dans la littérature et pas seulement pour la jeunesse. Tiens, je ferai un billet là-dessus un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas tort, c'est un grand classique ;)

      Supprimer
  3. enfin devant mon ordi, je peux te dire que je lis tout ce que tu écris sur la littérature jeunesse. Je ne sais pourquoi ni avec mon téléphone ni avec ma tablette je ne peux laisser des commentaires sur ton blog.. mystère des connexions ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y de gros soucis depuis 15 jours avec les commentaires mais je ne peux rien y faire !

      Supprimer
  4. c'est même dévastateur, un parent surprotecteur... mais il ne le sait pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il ne le sait pas, sinon il ne le ferait pas ;)

      Supprimer
  5. Le genre de littérature jeunesse qui peut me parler, l'aspect conte peut-être, et la thématique aussi. Ouep, 90 pages ça peut bien se glisser dans dans LAL

    RépondreSupprimer
  6. Encore une sacrée belle découverte ! J'espère que ce petit roman aura droit à un beau chemin vers tout un tas de petites mains avides !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi. On va essayer de l'aider un petit peu ;)

      Supprimer
  7. Un petit roman qui a tout pour me plaire!

    RépondreSupprimer
  8. Oui tout pour plaire on dirait je note !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !