vendredi 18 juillet 2014

Les mécanos de Vénus - Joe R. Lansdale

A la seconde où il voit Trudy débarquer chez Hap, Léonard sait que les emmerdements s'annoncent. Parce que son meilleur copain n'a jamais su résister à son ex-femme, même si elle lui en a fait baver, et pas qu'un peu. A chaque fois qu'elle se pointe, il fond devant ses longs cheveux blonds et ses jambes à n'en plus finir, « de belles jambes bronzées aux cuisses fermes. Et elle savait s'en servir : elle avait ce genre de démarche qui lui chaloupait les hanches et donnait à ses seins ce charmant petit rebond capable de te foutre un conducteur dans le fossé au premier coup d’œil. »

Manipulatrice en diable, usant de ses charmes pour parvenir à ses fins, elle convainc son ancien mari de s'associer à elle pour faire main basse sur un pactole abandonné dans des valises au fond d'un marécage suite à casse ayant mal tourné des années auparavant. Un coup à un million de dollars pour lequel elle a juste besoin d'un peu d'aide. Mais évidemment, les choses ne sont pas si simples et rien ne va se passer comme prévu...

Vous le savez peut-être, je suis totalement fan de cet auteur et de ses deux anti-héros au grand cœur. Les mécanos de Vénus est le premier titre de la série, celui dans lequel on découvre comment Hap, le blanc hétéro, et Léonard, le noir homo, se sont rencontrés en trimant dans des champs au fin fond du Texas. Honnêtement, ce n'est pas le meilleur roman de Joe R. Lansdale, loin de là. L'intrigue est très linéaire, un peu plate. Les dialogues sont mous du genou, il n'ont pas la gouaille et la saveur que l'on retrouvera par la suite et qui sont la marque de fabrique de l'auteur. On sent un texte écrit au frein à main, un texte dans lequel Lansdale ne lâche pas les chevaux. Mais finalement l'intérêt est là. Découvrir la toute première fois de Léonard et Hap et sentir un auteur qui se cherche, un auteur en construction. De toute façon, il était hors de question que je fasse l'impasse sur le roman fondateur d'une série qui a si souvent fait mon bonheur de lecteur. Et si vous aimez les univers à la Donald Ray Pollock et que vous voulez découvrir Hap et Léonard au meilleur de leur forme, je vous conseille « L'arbre à bouteilles » et « Le mambo des deux ours », de loin leurs deux aventures les plus abouties.


Les mécanos de Vénus de Joe R. Lansdale. Denoël, 2014. 240 pages. 19,90 euros.


36 commentaires:

  1. Allez, celui ci et les deux que tu cites : lu! Je confirme, il y a du lourd là dedans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du très lourd, de l'excellemment lourd !

      Supprimer
  2. Je l'ai lu et j'ai bien aimé, je pense que ce duo a du potentiel donc je lirai la suite de leurs aventures ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'était ton premier, il faut absolument que tu continues, les autres sont bien meilleurs.

      Supprimer
  3. Bizarrement, le pitch ne me fait pas envie. La couverture non plus :(

    RépondreSupprimer
  4. Oui ce serait assez mon style ! Si on peut dire que j'ai un style ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait tout à fait ton style je pense !

      Supprimer
  5. J'ai noté tes deux titres que je trouve nulle part d'ailleurs!!!! du coup j'en ai acheté un autre mais j'ai oublié le titre là. J'ai converti toute ma famille à cet auteur, nous sommes tous fans, alors merci pour tes billets enthousiastes sur cet écrivain. Je repars et je n'aurai pas internet; bonnes lectures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra que tu me dises quel est l'autre titre, je suis certain de l'avoir lu ;)

      Supprimer
  6. Je ne peux pas faire l'impasse non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain, pour toi c'est une lecture obligatoire !

      Supprimer
  7. Encore jamais lu cet auteur, c'est une erreur, dirait-on... rien que pour savoir à quoi ressemble un roman "écrit au frein à main" ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour comprendre l'idée du frein à main, il faut d'abord lire ses autres romans ;)

      Supprimer
  8. Je n'ai jamais lu cet auteur, même si l'ouvrage que tu présente n'est pas le plus abouti, tu m'as donné envie de partir à sa découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un auteur que j'adore et qui mérite d'être découvert.

      Supprimer
  9. Comme j'aime Donald Ray Pollock... je dois noter !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui alors, dépêche toi de le noter !

      Supprimer
  10. je laisse passer , pas sure que ça me plaise même si tu en parles bien
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que c'est spécial, un peu brut de décoffrage...

      Supprimer
  11. Je suis tes conseils et je note les derniers titres.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les derniers titres sont les meilleurs pour moi.

      Supprimer
  12. Je ne connais pas ... alors merci pour cette découverte ... je craque total sur la couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la trouve très jolie moi aussi cette couverture !

      Supprimer
  13. Figure toi que je viens de découvrir ce duo dans « L'arbre à bouteilles » et je les adore !!
    J'ai enchainé direct sur « Le mambo des deux ours » que je suis en train de lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent ! Tu va faire partie des nouveaux fans de cet auteur, je n'en doute pas une seconde.

      Supprimer
  14. Bon moi je renote L'arbre à bouteilles cité plus haut, et Le mambo des deux ours. Je veux lire cet auteur depuis vos billets avec Keisha, mais faudrait pas que je sois déçue, alors autant choisir du sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec ces deux titres-là, tu ne pourras pas être déçue !

      Supprimer
  15. Encore un auteur noté de longue date et pas encore lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir remédier à ça au plus vite !

      Supprimer
  16. Ah je me souviens de ton commentaire chez moi il y a quelques semaines et dès lors en cherchant Marécages de cet auteur je voyais souvent ce dernier titre et j'imaginais bien lire ici un article. Tout comme toi même si tu es mitigé je le lirai ne souhaitant pas faire d'impasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on est fan de la série, l'impasse est inconcevable.

      Supprimer
  17. Je commencerai par Pollock... Le pauvre, depuis le temps qu'il attend...! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honteux de laisser traîner Pollock sur tes étagères. Je suis à deux doigts de bouder là !

      Supprimer
  18. Apparemment c'est l'auteur à lire. Alors je vais noter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on aime les récits drôles et barrés, c'est un auteur incontournable !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !