vendredi 27 juin 2014

L’élixir d’amour - Eric-Emmanuel Schmitt

Louise et Adam se sont aimés follement puis ils se sont séparés. Il est resté à Paris, elle est partie à Montréal. Il décide de lui écrire pour renouer le contact. De lettre en lettre, ils explorent leur passé et exposent leur présent. Le sentiment amoureux reste au cœur de leurs discussions. Adam fanfaronne, annonce à Louise qu’il est capable de provoquer l’amour quand il le souhaite. Elle le prend au mot et lui lance un défi…

Je n’ai pas envie d’en dévoiler plus parce qu’il n’y a finalement pas grand chose à dire à propos de ce très court texte. Mon premier Schmitt. Un avantage quelque part, parce que je n’ai pas d’idée préconçue sur le monsieur, je ne sais pas si les personnages qu’ils campent, leurs caractères surtout, se retrouvent dans ses autres romans. Le fait est que je n’ai pas aimé cet échange épistolaire. J’ai trouvé que tout sonnait faux, que la caricature était grosse comme une maison. Je n’ai pas aimé le personnage d’Adam, un homme à priori sûr de lui qui se révèle au final minablement fragile. Et puis je ne peux pas avoir d’empathie pour quelqu’un adepte des bouffées d’orgueil et de mégalomanie, quelqu’un pensant que « rien de haut ne peut sortir d’un profil bas ». Adam est un ridicule stéréotype de l’homme moderne au discours sans nuance (« Les femmes aiment l’amour, les hommes le font » ; « Le temps n’est pas l’allié de l’amour, il ne favorise que l’amitié »). Tout ce que je déteste. Et Louise ne relève pas le niveau. Manipulatrice, tirant les (grosses) ficelles d’une correspondance artificiellement sentimentale, elle n'a, je trouve, aucun charme.

Mon impression ? Etre face à un auteur cabot, une minauderie sans intérêt, un exercice de style un peu vain. Et puis ça se lit trop vite, à peine le temps de s’installer dans les échanges qu’ils se terminent déjà. Vraiment pas une réussite pour moi, c’est le moins que je puisse dire…


L’élixir d’amour d’Eric-Emmanuel Schmitt. Albin Michel, 2014. 156 pages. 15,00 euros.

Une lecture commune que j’ai quand même le plaisir de partager avec Noukette !

Les avis de L'irrégulière,  Sylire et Valérie


60 commentaires:

  1. Ah, ça me rassure ! Je n'avais lu que des billets dithyrambiques sur ce livre que j'estime bourré de clichés, qui se donne des airs et qui n'amorce pas une seule réflexion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il se donne des airs", c'est une expression qui colle bien à ce texte je trouve.

      Supprimer
  2. Et bien, ça c'est fait ! Et comme je n'avais aucune envie de le lire... ça m'arrange ! Parfois les livres trop courts manquent de densité !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas d'accord, il existe des livres courts incroyablement denses. Mais ce n'est pas le cas de celui-là !

      Supprimer
  3. Je lis ton billet en diagonale car je dois écrire le mien. J'ai bien aimé le début, bien aimé la dernière lettre. Mais au milieu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben moi je n'ai rien aimé malheureusement.

      Supprimer
  4. Je n'aime pas ee Schmitt pour toutes les raisons que tu donnes ! Passe à autre chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà fait, même si je lui ai redonné sa chance avec une BD.

      Supprimer
  5. Et bien, tu n'as pas l'air d'avoir aimé.
    A ne pas noter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, non, on peut dire que je n'ai pas aimé.

      Supprimer
  6. Pas de souci, à part la couverture, rien ne m'attire;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle est jolie la couverture.

      Supprimer
  7. Comme j'aime bien E.E Schmitt je me laisserais quand même tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux, il y a beaucoup de lecteurs(trices) qui ont apprécié ce texte apparemment.

      Supprimer
  8. Je n'ai jamais eu envie de lire cet auteur. Et ce n'est pas ton billet qui va me faire changer d'avis!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense avant le coup que ce n'était pas un auteur pour moi. Sur ce texte là, ça se confirme.

      Supprimer
  9. Je ne lis plus EE Schmitt... j'aime bien ton expression "un auteur cabot" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que c'est le mot qui correspond le mieux, du moins par rapport à ce texte.

      Supprimer
  10. Je savais que tu ne serais pas tendre... ;-)
    Blague à part, tu as bien raison, on aurait tout aussi bien pu se passer de cette lecture. Au suivant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne regrette d'avoir tenté le coup mais bon, ça ne l'a pas fait comme dirait l'autre ;)

      Supprimer
  11. Certains textes de Schmitt méritent qu'on s'y attarde. Lis donc La Part de l'autre ou La nuit de Valognes (Théâtre.) et Oscar et la Dame rose.

    Je ne lirai probablement pas celui-ci, merci d'avoir joué les cobayes. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne le liras pas ? Je serais pourtant curieux de savoir ce que tu en penses.

      Supprimer
  12. La Part de l'Autre, oui, très bon bouquin. Ce fut mon 1er, donc j'en ai lu d'autres de lui, mais chaque fois un peu décevant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne retiens donc que ce titre alors ?

      Supprimer
  13. Lu il y a peu et c'est sans doute celui que j'ai le moins aimé d'E.E Schmidt. Il est un peu sans intérêt !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voila, sans intérêt. Aussi vite lu qu'oublié on va dire.

      Supprimer
  14. Voilà qui est dit et bien dit ! :)

    RépondreSupprimer
  15. Ta conclusion ressemble à ce que je pense de cet auteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a ses fans mais aussi beaucoup de détracteurs j'ai l'impression. Tant mieux, il ne laisse personne indifférent au moins.

      Supprimer
  16. quel dommage ces commentaires que je lis. Je me permets un coup de gueule tout de même : depuis quand juge-t-on un auteur sur un seul titre ? Non mais ! ça fait des lustres que je vous dis : lisez La Part de l'autre bon sang ! Cela demande un autre effort oui, c'est plus long ( bon là je suis vilaine avec vous mais je trouve vraiment plat de dire "voilà pourquoi je n'aime pas Schmitt" ! Pour ma part je compte bien le lire et si c'est un raté et bien je me dirai que cela arrive mais j'aurai derrière moi de belles lectures de cet auteur. Désolée pour le coup de gueule mais tu me connais Jérôme, j'ai horreur des raccourcis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que j'attendais ton commentaire avec impatience ! Et j'aime que tu sortes les griffes pour ton chouchou. Du coup je vais me sentir obligé de lire "La Part de l'autre" ;)

      Supprimer
  17. C'est dommage d'avoir découvert EES avec cette lecture, car selon moi ce roman entre en résonnance avec d'autres de ses textes. Et, il est vrai que même s'il fait partie des auteurs avec lesquels je ne suis guère objective, je concède que ce n'est pas son meilleur, et que l'idée aurait mérité d'être davantage creusée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci l'irrégulière ;) J'ai hâte de découvrir ce récit du coup et espère que les copinautes changeront d'avis en lisant un autre de ses romans, ou une nouvelle, ou du théâtre .. ;)

      Supprimer
    2. Au moins, l'irrégulière, ton ais a le mérite d'être argumenté ;)

      Supprimer
  18. Je veux bien que ce soit un écrivain de talent, mais a--t-il encore" besoin de publicité ? Après plus de 2 millions on devrait plutôt parler des nouveaux dans le métier.................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas du tout l'impression de faire de la publicité, je ne fais d'ailleurs pas de billet pour faire de la pub à qui que ce soit ;)

      Supprimer
  19. J'aurais pu te dire dès le départ que tu n'allais pas l'aimer. La prochaine fois, demande-moi, ça t'évitera de perdre du temps. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu es toujours de bon conseil mais parfois je vis ma vie de lecteur comme un ado effronté qui n'écoute pas ce qu'on lui dit. Et après forcément je m'en mords les doigts ;)

      Supprimer
  20. Vraiment pas tentée. Mais tu pourrais peut-être essayer La part de l'autre à l'occasion, qui mérite vraiment d'être lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment le titre qui revient le plus souvent, je vais finir par me laisser tenter.

      Supprimer
  21. Nous allons ouvrir un club de lecteurs qui n'aiment pas EES et dès le 1èr titre. Je ne lirai pas ce titre, j'ai lu la dame en rose, (les avis sont élogieux) mais moi je n'ai pas du tout aimé pour les raisons que tu cites minauderies (moi je dis gnan gnan à fond dans les sentiments, un peu trop dégoulinant) Ma fille devait le lire au collège (grand classique) alors je me dis qu'elle chance j'ai eu d'avoir un prof de français qui nous a fait découvrir Bukowski. Ceci expliquant cela. Rien à voir mais Merveille vient de finir Les marécages et elle est fan (elle n'a pas aimé EES)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, mieux vaut être fan de Lansdale plutôt que de Schmitt selon moi ;)

      Supprimer
  22. De l'auteur je n'ai lu que l'évangile selon Pilate que j'avais bien aimé, depuis je ne sais pas... j'hésite :-) ce ne sera probablement pas par ceui ci que je renouerai connaissance :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais essayer "La part de l'autre", tout le monde me le conseille.

      Supprimer
  23. pfffff! je sature déjà des romans qui décortiquent le couple (depuis Ferney en fait), et après Val et Sylire, ce n'est pas ton billet qui va me convaincre du contraire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te connaissant, celui-là je ne te le conseille pas du tout, du tout, du tout...

      Supprimer
  24. mince alors mais du coup je vais passer sur ce titre. J'aime bcp EES, comme dit chez Noukette, le dernier que j'ai lu de lui est un recueil de nouvelles que j'avais bien aimé "les deux messieurs de Bruxelles" si ça te tente! mais je vois que tu as persisté avec une BD et je ne savais pas qu'il avait aussi cette corde à son arc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai persisté parce que l'occasion se présentait. et je ne le regrette pas finalement.

      Supprimer
  25. Ce n'est pas le livre du siècle, c'est certain mais c'est une lecture que j'ai toutefois plutôt appréciée, en la considérant comme une nouvelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que l'on puisse apprécier cette lecture, même si ça n'a pas été mon cas.

      Supprimer
  26. Bon, Noukette et toi employez le même mot : caricature. Finalement je ne sais pas si je vais me laisser bercer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A voir. D'autres ont bien plus apprécié que moi.

      Supprimer
  27. Idem ! J'ai été déçue par "La femme au miroir" mais je ne veux pas m'arrêter sur une déception. Alors, conseillé ou non ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là je ne le conseillerais pas mais il en a écrit bien d'autres alors tu peux lui redonner sa chance.

      Supprimer
  28. Ouch, je ne l'ai pas lu mais je pense la même chose de cet auteur depuis plusieurs années... Je passe sans regrets :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es allergique à E.E Schmitt, ce n'est pas ce texte qui te fera changer d'avis.

      Supprimer
  29. hop je te réponds ici :) oui tu es un mec un vrai na!
    plus sérieusement je pense que (sans vouloir te vexer j ai le tact d une huître) tu n'as pas réussi à te laisser emporter simplement parce que tu n'as pas perçu Adam de la même façon que moi ... As-tu lu les premiers romans de Jardin? Parce que si j'ai aimé celui-ci, c'est parce que j'y ai retrouvé le caractère fantasque fou et sans limite que l'on retrouver dans les personnages du début de Jardin (mon auteur coup de coeur hors catégorie, au point de lui avoir pardonné la daube qu'il a écrite cette année). C'est ce point là qui m'a fait sauter dedans à pieds joints. Après il y a ma sensiblité fleure bleue guimauve on ne va pas me refaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement je ne me suis pas laissé emporté. Et non, je n'ai jamais lu Jardin (je suis un mec, un vrai ;) ).
      Blague à part, je respecte infiniment ta sensibilité fleur bleue guimauve et j'aimerais vraiment en avoir un peu de temps en temps...

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !