mercredi 11 novembre 2015

L’île Louvre - Florent Chavouet

« Missionné par le service culturel de La cité du futur pour rendre compte du plus grand musée du monde », Florent Chavouet prévient d’emblée son lecteur : « c’est simple en fait, je vais parler du lieu. Par contre, c’est pas sûr que ça fasse une histoire, mais ça peu raconter quelque chose quand même. » Tout le problème est là ! Autant j’avais trouvé fascinant ces carnets de voyage japonais (Tokyo Sampo et Manabé Shima), autant cette balade au Louvre ne m’a pas convaincu. On est clairement sur un travail de commande, décousu, restrictif, superficiel.

L’auteur se perd dans les couloirs, il survole le quotidien des guides et des gardiens, relève les questions incongrues (« Vous l’exposez où le Graal ? et le masque de Belphégor ? »), les situations saugrenues (une famille d’indiens s’installant dans la cour pour pique-niquer, un musulman étendant son tapis de prière dans la salle des arts de l’islam), les incivilités, les comportements propres à notre époque (les gens qui se prennent en permanence en photo, le fait que les touristes considèrent le Louvre comme un lieu de passage obligatoire, quitte à le survoler et à en faire le tour en à peine trois heures). Mais tout cela reste très fouillis, particulièrement anecdotique, et manque singulièrement de fil conducteur. En même temps, je me demande comment il aurait pu s’y prendre autrement, mais bon...  

Après, graphiquement, c’est toujours le même plaisir de retrouver ce trait reconnaissable au premier coup d’œil, ces plans larges fourmillant de détails, ces cadrages atypiques, cet art de croquer sur le vif des attitudes particulièrement expressives. Superbe aussi cette vue du ciel insérée en milieu d’album dans un « plan » dépliable et détachable, comme cela était déjà le cas dans Manabé Shima.

Du positif donc, surtout dans le plaisir intact de retrouver un dessinateur incroyablement talentueux. Mais au final, je suis resté sur ma faim.

L’île Louvre de Florent Chavouet. Futuropolis, 2015. 96 pages. 20,00 euros.

L'avis de Mo', bien plus argumenté et enthousiaste que le mien !










50 commentaires:

  1. Malgré ta légère déception, j'espère le trouver à la bibliothèque. Tout ce qui paraît sur le Louvre m'intéresse.

    RépondreSupprimer
  2. Merci. Un titre en moins à noter ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Alors moi, je note malgré tout. Parce que c'est Monsieur Chavouet, et que le coup d'oeil graphique vaut toujours le détour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ce point-là, je ne te contredirais pas !

      Supprimer
  4. J'ai adoré ce fouillis, justement, véritable carnet de bord qui met en avant l'anecdotique ... bref, pas du tout le même ressenti mais ce que tu n'as pas aimé, c'est justement ce qui fait à mes yeux l'essence de la BD. J'aime justement nos avis divergents pour ces raisons. On pourrait en discuter des heures. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ton avis et je comprends parfaitement tes arguments, même si je ne les partage pas ;)

      Supprimer
  5. Je le note quand même pour le Louvre, mais je note aussi les autres titres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut lire tout Chavouet ! (et en plus il n'a pas publié beaucoup de titres)

      Supprimer
  6. Malgré tes réserves, il me tarde de le découvrir celui-ci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es fan de Chavouet comme moi, je le sais ;)

      Supprimer
  7. Réponses
    1. C'est vrai qu'il est original. Mais sur e coup-là, il ne m'a pas convaincu.

      Supprimer
  8. Je trouve ça beau ses dessins. Un peu disproportionnés mais ça leur donne un côté attachant.
    Bien aimé me perdre avec lui dans les salles du musée (mais ça tu le sais :) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le sais oui. J'ai l'impression que je vais être le seul à ne pas avoir accroché. Tant pis ;)

      Supprimer
  9. Argh du coup je sais pas...le Louvre ça me parle parce que Paris, parce que tout ça...le dessin me tente aussi mais sans fil conducteur, je suis de ce genre de lectrice qui en a besoin...je verrai s'il est à la médiathèque alors. Bon mercredi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mieux, c'est que tu te fasses ta propre idée ;)

      Supprimer
  10. Dommage que le fond ne soit pas à la hauteur de la forme...
    Le Louvre est un musée impressionnant et immmeeennnsssseee j'ai été impressionnée par ses collections diverses. Je retournerais le visiter il faudrait y consacrer bcp de temps mais quand on est pas de Paris c'est moins simple.
    Bises bon mercredi en BD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une journée ne suffit pas pour en faire le tour, c'est clair.

      Supprimer
  11. Pas encore feuilleté mais pas certain de craquer, je passerai par l'emprunt ...

    RépondreSupprimer
  12. bravo au dessinateur mais il aurait peut être dû s'associer avec un scénariste . Cela donne parfois d'excellents résultats.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison mais c'est un dessinateur qui a l'habitude de travailler en solo

      Supprimer
  13. J'ai bien l'impression que le dessin pâtit du manque de profondeur de l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne crois crois pas, le dessin de Chavouet est toujours le même et dans son album précédent, le scénario était incroyable.

      Supprimer
  14. Dommage, c'était un beau sujet. La couverture en tout cas est réussie et témoigne du talent du graphiste.

    RépondreSupprimer
  15. Je noooote !! Chavouet (coeur, coeur, coeur) ! Oui je sais, tu n'as pas été entièrement convaincu par celui-là mais tant pis, je prends le risque d'être déçue aussi.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chavouet, tu ne peux pas passer à coté !

      Supprimer
  16. Réponses
    1. Très particulier en tout cas. Et unique.

      Supprimer
  17. Vu que je ne connais pas ce nom, je le note mais je vais commencer par ses autres livres !

    RépondreSupprimer
  18. tu m'as devancée. Chavouet est toujours très fouillis fouillis, c'est sa marque de fabrique. A voir si ça va me déranger aussi. Je le lirai dans quelques jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est fouillis dans le dessine et ça ne me gêne pas. Là le souci est le coté anecdotique couplé à l'exercice imposé, au travail de commande.

      Supprimer
  19. Dommage, elle me tentait bien cette virée au Louvre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux quand même la faire. Sans problème même !

      Supprimer
  20. Un peu dommage quoi, je sais qu'un film est en train de sortir sur le louvre pendant la guerre et la critique que j'ai entendue avait le même souci... Ah le Louvre, dur à croquer ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un lieu tellement riche et mythique !

      Supprimer
  21. comme un catalogue d'anecdotes en sommes. Je me laisserai tenter si il est à la médiathèque.

    RépondreSupprimer
  22. Ah zut ! Cette absence de fil conducteur, c'est souvent le problème quand même et je crois que c'est ce qui fait qu'on préfère souvent Manabe Shima où il y a un petit fil narratif. Mais bon, je le lirai quand même ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manabé Shima reste mon préféré, c'est vrai.

      Supprimer
  23. Pour le coup je suis persuadée que tes réticences ne seraient pas les miennes... Ce type a quand même du génie, rien que pour ça je me laisserais tenter ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, il a un talent fou. Donc tu pourrais très bien aimer.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !