mardi 24 novembre 2015

Comme une envie de voir la mer - Anne Loyer

« Mais l’amour ne peut pas tout. Même quand il est immense. Il n’est parfois pas assez fort pour supporter le poids du passé. »

Ludivine a tout pour elle. Élève brillante, elle vient d’obtenir son bac mention bien à tout juste seize ans. « Jusque-là, elle avait été l’image de l’enfant sage : celle qui va faire ses devoirs sans faire d’histoires ; celle qui révise le sourire aux lèvres ; celle qui ne donne que des motifs de satisfaction à ses parents ; la petite fille modèle ; l’ado parfaite. Un mirage… ». Il aura suffi d’un message laissé sur son téléphone portable pour que tout bascule. Un message qui va transformer Ludivine en Ludie, l’enfant sage en fugueuse.

Anne Loyer raconte l’effondrement d’un « chef d’œuvre parental », un modèle d’éducation qui vole en éclat à cause d’un mensonge trop longtemps gardé. Le secret de famille révélé va bouleverser la donne, et Ludie, accompagnée de son frère handicapé mental, part sur les routes avec l’envie de voir la mer et de tout foutre en l’air.

Une histoire forte, tout en pudeur, où les relations humaines sont tissées avec une grande justesse. Que ce soit entre les parents ou entre Ludie et son frère, les échanges sont tendus, apaisées ou mouvementées, mais ils sonnent « vrai ». Un court roman ne souffrant d’aucune fausse note, avec une fin ouverte, sans optimisme béat dégoulinant de guimauve ni tragédie plombante. La situation n’est pas réglée, l’espoir demeure. Ou pas.

Un texte dont on se retire sur la pointe des pieds, comme si nous étions maintenant de trop et qu’il fallait laisser cette jeune fille se reconstruire face à un vaste champ de possibles. De la littérature jeunesse comme j’aime, intelligente et pleine de finesse.

Comme une envie de voir la mer d’Anne Loyer. Alice éditions, 2015. 110 pages. 11,50 euros.


Une lecture jeunesse que j'ai une fois de plus le plaisir de partager avec Noukette.







36 commentaires:

  1. Entre ton billet et celui de Noukette, je suis cuite ! Je veux connaître ce secret :)

    RépondreSupprimer
  2. Noukette et toi, vous donnez très envie de connaître le fin mot de l'histoire sans trop en dévoiler. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était la difficulté : ne pas en dire trop !

      Supprimer
  3. Je fais de suite une suggestion d'achat à la médiathèque ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Jeunesse mais plutôt élaboré on dirait, ça donne envie !

    RépondreSupprimer
  5. je n'arrive plus à lire de la littérature jeunesse! Rahhh, je suis fâchée contre moi-même!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir me corriger ça au plus vite !

      Supprimer
  6. Ils ont de la chance tous les ados avec tous ces excellents livres qui sortent et tu sais les mettre en avant :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme pour les adultes tu sais, il y a de l'excellent... et du beaucoup moins bon !

      Supprimer
  7. Le titre est superbe, je ne le note pas, (je suis trop vieille mes filles trop jeunes), mais j'adore l'idée de l'effondrement d'un chef d'oeuvre parental....
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que cette idée te plairait ;)

      Supprimer
  8. Oh je sens que c'est pour moi, rien que le titre me plait :D !!

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup ta conclusion, tu as raison, cette fin est absolument parfaite...! Bonne pioche partenaire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se donne mal pour les dénicher nos lectures du mardi, mais ça vaut la peine ;)

      Supprimer
  10. un livre qui donne envie et pas qu'aux ados!

    RépondreSupprimer
  11. Voilà une idée de cadeau pour ma nièce. Merci !

    RépondreSupprimer
  12. Réponses
    1. Je dirais à partir de la 3ème. Vers 14 ans en gros.

      Supprimer
  13. Merci encore pour ce formidable article ! et quel bonheur de voir l'engouement qu'il provoque !

    RépondreSupprimer
  14. Très joli ton texte de conclusion ! Bon a priori ce n'est pas trop le genre de littérature jeunesse vers laquelle j'irais spontanément (en mode bouclier ON), par contre, je suis tombée sur Les échoués à la bib' tout à l'heure, j'ai lu la première page et j'ai failli l'embarquer de suite ! Sauf que c'était un "prêt une semaine", et en ce moment c'est chaud. Mais je le sens bien pour 2016.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu enverra balader ton bouclier et que tu le liras celui-là !

      Supprimer
  15. Après avoir lu ta chronique on a envie de se plonger dans ce roman et découvrir la vie de cette famille et les causes de l’« effondrement » de cette jeune fille. Il suffit de si peu parfois pour que tout bascule… J’adore le choix de ta première citation, tellement criante de vérité. De la littérature jeunesse "intelligente et pleine de finesse", qui pourrait peut-être bien plaire à mes garçons, je vais regarder ça…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si l'héroïne est une fille, les garçons pourront aussi y trouver leur compte.

      Supprimer
  16. Encore une pépite jeunesse qui me tente beaucoup, beaucoup !

    RépondreSupprimer
  17. Tu me donnes envie de découvrir ce titre que je ne connaissais pas...merci pour la découverte, je le rajoute à ma wish-list ;)

    RépondreSupprimer
  18. Oh un texte qui me plairait, c'est sûr!

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !