mardi 7 avril 2015

Le premier mardi c'est permis (35) : Histoires à ne pas mettre entre toutes les mains - Julie Bray

Vingt-quatre nouvelles en cent vingt pages. Autant vous dire que la québécoise Julie Bray donne dans le fugace, l’instantané. Elle braque les projecteurs sur un moment précis, intense, sulfureux. Avec elle, pas de blabla, des résultats. Et les résultats, je les ai ressentis plus d’une fois, pas la peine de vous faire un dessin.

Le bureau, le métro, l’ascenseur, la cabine d’un bateau, un barbecue entre amis, Acapulco… les lieux varient, les situations aussi, mais au final il reste la quête du plaisir de femmes bien dans leur peau, sexuellement épanouies et sans tabous. Chaque historiette est présentée comme un témoignage envoyé sur le mail de l’auteur. Fiction ou réalité, peu importe, tout est fait pour exciter le lecteur et la mission est accomplie haut la main. Beaucoup de filles entre elles et de trios dans ce recueil. Beaucoup de voyeurisme et de masturbation féminine aussi. Autant de thématiques qui me parlent énormément (ben oui, que voulez-vous, chacun son truc).

J’ai aimé le coté direct et sans fioritures, même si certaines scènes semblent se répéter et que le vocabulaire manque parfois de variété. En tout cas, il n’y a rien de gratuitement vulgaire, rien ne tirant sur le porno sordide. Le sexe est ici joyeux, décomplexé et assumé, plein de désir, de frissons et de sensations.

Une belle surprise, un recueil dans lequel il faut picorer à petite dose et qui se révèle vraiment émoustillant, surtout si on le lit à deux. C’est ce que l’on a fait à la maison et croyez-moi, elles ont bien fait de passer entre nos mains ces histoires !

Histoires à ne pas mettre entre toutes les mains de Julie Bray. J’ai lu, 2014. 126 pages. 5,60 euros.








35 commentaires:

  1. Je retiens de le lire à quatre mains alors ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A deux mains c'est très bien aussi ;)

      Supprimer
  2. "Beaucoup de filles entre elles" : je passe. Moi je veux des mecs entre eux !

    RépondreSupprimer
  3. Du sexe joyeux ! C'est ça que j'aurais du lire ce mois ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que celui que tu as lu est sacrément plombant !

      Supprimer
  4. Si le monde était bien fait, le sexe devrait être toujours joyeux, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est malheureusement loin d'être toujours le cas.

      Supprimer
  5. Et il va sans dire que ce livre va passer entre mes mains.... Ouhhhhh que je me languis.... :D

    Ben quoi ! Quelle idée aussi ! Espèce de Tentateur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas apprécier cette lecture, pas possible autrement ;)

      Supprimer
  6. Une lecture coquine à deux, et pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
  7. ouais, mais c'est des trio plutôt F/H/F ou H/F/H ?
    en tout cas, c'est assez rare que tu sois vraiment émoustillé par tes lectures du mardi pour qu'un tel événement passe inaperçu... Intrigant, tout ça... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt F/H/F. C'est l'équation que je préfère ;)

      Supprimer
  8. Bonsoir Jérôme, ça m'a l'air pas mal du tout. Je note. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  9. Ha , c'est très bien que Madame profite aussi des rendez-vous de la blogosphère.

    RépondreSupprimer
  10. Oh oh un mardi chaud ! A tester

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement, ça ne coûte rien de tester.

      Supprimer
  11. la petite quatrième ne devrait pas tarder à arriver (dans neuf mois ????). Oui, je suis curieuse et coquine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout de suite les grands mots ! Et qui sait, ce serait peut-être UN petit quatrième...

      Supprimer
  12. C'est bon ! J'ai trouvé ce que je vais offrir à mon homme bientôt alors :)

    RépondreSupprimer
  13. Haha, on le sent cet enthousiasme sincère et authentique dans ton billet. Pour un peu, tu me rendrais curieuse. Mais, ah ! Bouclier antipal vient de surgir !^^

    RépondreSupprimer
  14. Je ne suis pas trop recueil mais pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas celui-là se lit très vite.

      Supprimer
  15. ah zut; le vocabulaire qui manque de variété, c'est vraiment dommage (et surprenant)
    Mais ce n'est pas ça que je retiens de ce billet, car je ne peux que me réjouir des effets bénéfiques de cette lecture conjugale ... (un jour, tu imagines si l'une des tes filles tombe sur ton blog ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai déjà pensé figure-toi. Mais bon, il n'y a pas de vidéo par ici alors ça ne les intéressera pas, je ne suis pas inquiet ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !