samedi 11 avril 2015

Héloïse, ouille ! - Jean Teulé

L’histoire d’Héloïse et Abélard est connue, archi-connue même. Abélard, le plus célèbre philosophe et théologien de son époque (1079-1142) devenu le professeur particulier puis l’amant d’Héloïse, nièce du chanoine Fulbert, de vingt ans sa cadette. Un coup de foudre qui engendra une folle passion, tant physique qu’intellectuelle. Découvrant le pot aux roses, Fulbert se vengea en envoyant ses sbires castrer le sulfureux précepteur. Puni par là où il avait fauté, ce dernier consacra le reste de ses jours à une existence pieuse, tandis que sa belle rentra au couvent.

Je ne m'étends pas sur les détails, je préfère laisser Mr Teulé s'en charger. Et le bougre sait y faire. Du Teulé dans le texte, paillard, grivois, plein d’exubérance, jamais avare « d’anachronismes lexicaux ». Un style débraillé qui peut choquer, tant le mythe ici revisité est à des années-lumière de notre conception de l’amour courtois. Les cent première pages enchaînent les parties de jambes en l’air sans temps mort : Abélard « polissonne la bagasse » et « bélute la donzelle » qui le lui rend bien, vouant entre autres une admiration sans borne à ses « génitoires ». Bref, on « heurtebille » à tour de bras et sans complexe, n’en déplaise aux culs serrés.

J’aime cette liberté de ton, ces obscénités assumées, cette vulgarité jamais choquante. Parce que derrière l’exubérance et la langue frétillante (sans mauvais jeu de mots), on sent l’érudition et l’énorme travail de documentation.

Teulé se lâche, s’amuse, prend son pied et nous avec. Il offre à Héloïse et Abélard un sérieux coup de jeune et à nous, lecteurs, un vrai moment de plaisir. Qu'on se le dise.

Héloïse, ouille ! de Jean Teulé. Julliard, 2015. 336 pages. 20,00 euros.  

Les avis de L'irrégulière ; Ys ;











54 commentaires:

  1. Perso, je n'ai pas été choquée, mais fatiguée : c'est drôle au début ce ton et ces parties de jambes en l'air, et puis plus... enfin à mon goût bien sûr ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends parfaitement, et je crois que tu n'es pas la seule a voir eu ce ressenti.

      Supprimer
  2. Encore un auteur que j'apprécie.
    Certains de ses livres m'attendent sur ma PAL.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne l'as jamais lu, ça pourrait être une belle découverte.

      Supprimer
  3. bon bon bon ...je pense qu'il n'est pas pour moi. Je crains les libertés avec le lexique et l'histoire (mon côté psychorigide je pense), je ne suis pas nécessairement fan du grivois et du paillard (mon côté puritaine sans doute), je crois qu'entre Teulé et moi, ce ne sera pas possible malheureusement (bien que je ne l'aie jamais lu)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je suis certain qu'il n'est pas pour toi. Du tout, du tout, du tout !

      Supprimer
  4. Jr ne sais pas, je ne le sens pas du tout ce bouquin (et ce n'est pas de la faute de ton article enthousiaste). J'ai trop été déçue par les dernières œuvres de Teulé pour y revenir avant maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne le sens pas, pas la peine d'y aller. Tu as d'autres livres qui t'attendent ;)

      Supprimer
  5. Oooh ça ça me parle ! Jamais lu Teulé d'ailleurs, je pourrais bien le découvrir avec celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi son meilleur reste son roman sur Villon.

      Supprimer
  6. Pas trop tentée par celui-ci, Charly 9 m'avait déçue, il y avait presque tout dans la quatrième de couverture, alors j'ai un peu peur que celui-ci soit pareil c'est-à-dire que ce soit drôle sur quelques pages mais lassant sur la longueur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charly 9 je ne l'ai pas lu. Tout ne m'attire pas chez Teulé en fait.

      Supprimer
  7. Moi je sens que je pourrais me laisser tenter. Et puis la langue frétillante, il faut dire que c'est un argument de poids.
    Et j'aime bien qu'on bouscule un peu les histoires devenues des classiques. Je sens que c'est typiquement le genre de roman que j'apprécierais en audio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En audio, avec un bon lecteur, ça pourrait être excellent !

      Supprimer
  8. Je ne suis toujours pas convaincue de lire Jean Teulé, je ne pense pas que c'est un auteur pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand aime un auteur très spécial, je comprends que tu aies des réticences.

      Supprimer
  9. Il me tente bien celui-ci ! J'attends sa sortie en poche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins avec Teulé on est certain qu'il sortira en poche, ce n'est pas forcément le cas avec tous les auteurs.

      Supprimer
  10. Ma mère m'a demandé ce livre pour son anniversaire. Mais pas sûre que cela lui plaise, à elle est qui choquée au moindre "zut".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh là, non alors, pas question de lui faire lire si elle a du mal avec le langage plus que familier !

      Supprimer
  11. Moui, la première partie est bien grivoise, mais la suite moins, tu n'en parles pas, as-tu aimé autant que la première partie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai bien aimé la seconde partie, on sent le fossé qui se creuse entre eux, lui, tournant le dos à tous les excès passés pour se consacrer aux œuvres de l'esprit et elle, restant une femme pleine de désir(s).

      Supprimer
    2. Alors que de mon côté, de façon paradoxale (je me connais) c'est la moins réussie à mes yeux.

      Supprimer
    3. Il y avait moins de place pour "se lâcher" du coup on sent une vraie rupture avec les 100 premières pages.

      Supprimer
  12. Ah Teulé, Teulé ce type a tellement de talent d'écriture et s'est révélé tellement décevant sur le long terme... J'essaierai sans doute,j'essaie toujours... Un jour peut être je retrouverai en plus de sa plume truculente, le souffle qui animait ses premiers romans :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est complètement en accord ! Je te suis à 100% dans ce que tu viens d'écrire.

      Supprimer
    2. Moi je ne le lis qu'avec parcimonie, je sais que certains de ses romans ne ma parleront pas une seconde.

      Supprimer
  13. A chaque fois que j'ai tenté un livre "historique" de cet auteur, je me suis lassée du trop plein de tout ... Comme si les trouvailles (souvent drôles) de mots, d'expressions, le sexe, le sang, la tripaille ... compensaient un petit manque de quelque chose d'autre .... par contre, j'adore aller l'entendre à Saint Malo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je l'adore quand il s'attaque au Moyen âge !

      Supprimer
  14. Depuis que j'ai lu et pas du tout apprécié "Mangez-le si vous voulez", pour le style que je trouvais vraiment pas terrible (comme celui que j'utilise pour écrire ce commentaire)... je ne lis plus Teulé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Mangez-le si vous voulez" est un de ses romans que je ne lirai jamais, je sais qu'il n'est pas pour moi.

      Supprimer
  15. On entend beaucoup parler de ce roman, mais il n'est pas pour moi, je le sais. Teulé est souvent un peu too much pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, pour être too much, il est too much l'animal !

      Supprimer
  16. je suis étonnée de voir tant d'avis positifs, je croyais qu'il plairait moins celui-là,... je ne sais pas si je le lirai, pas envie de son style pour l'instant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si l'envie n'est pas là, pas la peine de se forcer ;)

      Supprimer
  17. Je le commence ce soir justement et j'espère qu'il me plaira ^^

    RépondreSupprimer
  18. Je dois faire mon billet ! Je repasserai te lire. A++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de savoir si tu vas faire partie des pros ou des antis Teulé ;)

      Supprimer
  19. Moi je sais déjà que ce n'est pas ma came ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble aussi que tu n'y trouverais pas ton compte.

      Supprimer
  20. Mouais, le seul que j'ai commencé, ce fut ensuite pour l'abandonner;..(le Montespan)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas lu le Montespan. Mais c'est typiquement le genre d'auteur que l'on peut abandonner tant il se montre parfois exaspérant.

      Supprimer
  21. Jamais lu Teulé ! Du coup, pas certaine de commencer par celui ci ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne te conseillerais pas celui-là pour commencer. Ceux sur Villon ou Verlaine me paraissent plus appropriés.

      Supprimer
  22. Ha ton post me fait plaisir j'en ai lu des choqués mais moi je l'aime Jean Teulé aussi pour ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est sur la même longueur d'ondes alors ;)

      Supprimer
  23. J'ai bien rigolé au début et j'ai aimé la richesse du vocabulaire pour décrire les parties de jambes en l'air (quand même les carottes, je me demande si c'est documenté ;-) ), mais ça s’essouffle un peu tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire s'essouffle parce que la relation entre heloise et Abélard en fait de même, je pense que c'est la raison principale.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !