mardi 24 mars 2015

Max et les poissons - Sophie Adriansen

« Nous, on est juifs. C’est pour ça qu’on a des étoiles cousues à nos habits. Papa et maman me répètent qu’être juif, ce n’est pas avoir fait quelque chose de mal. Mais je n’arrive pas à les croire. »

Max aura bientôt huit ans et il est ravi. Ravi parce qu’il va pouvoir mettre un deuxième poisson dans son bocal, ses parents lui ont promis, et parce que sa sœur va lui offrir un cadre en pâte à sel. Mais dehors c’est la guerre. Et depuis peu Max doit porter une étoile sur ses vêtements. Au début il a trouvé ça joli, une étoile, mais quand ses camarades de classe l’ont traité de « youpin avec une étoile de mer », il a déchanté. Et quand la police française est venue les chercher, lui et sa famille, il s’est demandé ce qu’il se passait. Avec ses mots à lui…

J’ai aimé ce texte pour son point de vue si particulier. Celui d’un petit garçon qui prend de plein fouet des événements abominables avec une naïveté touchante et naturelle, sans aucun recul, sans rien y comprendre. Clairement, la force et l’originalité de ce court roman tient dans le fait qu’il aborde un épisode tragique de la seconde guerre mondiale à travers le regard d’un gamin de huit ans. Et puis j’ai beaucoup aimé la fin, tellement juste, tellement tristement réaliste.

Ce témoignage à hauteur d’enfant, tout en douceur et en délicatesse, se révèle bouleversant. Pas besoin de dramatiser à outrance, pas besoin de chercher des effets tire-larmes artificiels. Sophie Adriansen l’a bien compris, la pudeur et la suggestion laissent un impact bien plus marquant sur le petit lecteur. Cerise sur le gâteau, je trouve la couverture de Tom Haugomat, un illustrateur qui m’avait bluffé avec son travail sur l’album « Hors-pistes », absolument splendide.

A lire donc, et à faire lire pour être ému et ne pas oublier une des pages les plus sombres de notre histoire.

Max et les poissons de Sophie Adriansen. Nathan, 2015. 88 pages. 5,00 euros. A partir de 9 ans.

Comme tous les mardis ou presque, c’est une lecture commune que je partage avec Noukette. Et cette semaine, Stephie nous accompagne pour notre plus grand plaisir.

Les avis d'HélèneL'irrégulière, Martine et Myarosa.









32 commentaires:

  1. Cette histoire m'a serré le coeur... mais tu as raison : il y a une grande pudeur dans l'écriture de ce très beau roman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible de rester insensible à cette histoire, on est d'accord !

      Supprimer
  2. J'en avais entendu parler. Peut-être qu'il croisera ma route...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ? M'étonnerait qu'il n'arrive pas sur les rayonnages de ton CDI celui-là .

      Supprimer
  3. Tu as raison l'illustration est très suggestive donc très percutante. Je le note très fort ce petit roman !

    RépondreSupprimer
  4. Hé oui, on sent que la fin sera tragique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tragique et réaliste, malheureusement.

      Supprimer
  5. Un petit roman à faire lire pour amorcer ensuite un dialogue avec les enfants ! Un indispensable sur le sujet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un roman qui appelle à la discussion avec les enfants, incontestablement.

      Supprimer
  6. J'ai été bluffée... Tant de concision et pourtant tant d'émotion à la lecture de ce petit roman...! Et sur un sujet qu'on pourrait croire rebattu, c'est un tour de force ! Une bien jolie pépite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un tour de force, oui. Tellement compliqué de faire raconter une telle histoire à un enfant de 8 ans.

      Supprimer
  7. Je l'ai dans ma PAL et j'ai vraiment hâte de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va te plaire, pas possible autrement.

      Supprimer
  8. Je suis certaine que ce livre me plairait pour des raisons qui me sont très chères. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors n'hésite pas, je suis certain qu'il te touchera en plein cœur ;)

      Supprimer
  9. Tu seras responsable de ma ruine Jérôme !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un poche et son prix est riquiqui !

      Supprimer
  10. A force de la croiser, je vais bien finir par la lire et avec cet opus c'est tentant ! Diabolique que tu es ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien que tu me qualifies de "diabolique" ;)

      Supprimer
  11. On retrouve la patte de l'illustrateur sur la cour... il devrait aussi me plaire celui là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai reconnu au premier coup d’œil ;)

      Supprimer
  12. Ce genre de livres sur des événements tragiques vus des yeux d'un enfant et à travers son vécu me parle toujours. Court roman, ça devrait être casable cette année (mais je n'ose m'avancer^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te promets que tu peux le lire en moins d'une heure !

      Supprimer
  13. C'est vrai que la couverture est très belle. Il devrait arriver dans ma bibliothèque bientôt, j'essayerai de lui trouver un moment propice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage c'est qu'il se lit très vite (mais il faut le lire d'une traite !).

      Supprimer
  14. J'avais beaucoup aimé aussi les illustrations dans Hors-PIstes. Quant à l'histoire, elle doit en effet être, à te lire, émouvante, et le ton juste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. émouvante et très juste, sans en rajouter, c'est exactement ça !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !