mercredi 4 mars 2015

Les ogres-Dieux T1 : Petit - Hubert et Gatignol

Au royaume des ogres, la consanguinité affaiblit la race à chaque nouvelle génération. A tel point que le dernier rejeton du roi est à la naissance à peine plus grand qu’un bébé humain. Hors de question pour le monarque de laisser en vie un pareil avorton. Pour lui éviter une mort certaine, sa mère le cache et il est élevé par sa tante Desdée, une géante mis au ban de sa communauté car elle refuse de manger de la chair humaine. L’enfant prénommé à juste titre « Petit » grandit loin de la folie et de la violence de la cour mais plus les années passent et plus il lui est difficile de rester dans la clandestinité…

Un album SOMPTUEUX ! L’objet-livre en lui-même est superbe, de très grande taille (logique vu son sujet), et la mise en page particulièrement soignée avec une narration alternant les séquences de BD et des intermèdes présentant, au fil de longs et beaux textes à la typographie travaillée, les aïeux de Petit. Graphiquement, Gatignol propose une incroyable galerie de personnages, jouant sur les effets d’échelle et de perspective pour souligner les différences entre les géants et les humains. Il rend à merveille l’immensité du château et la terreur provoquée par ces monstres semblant perpétuellement en quête de chair fraîche à se mettre sous la dent. Les tons de gris renforcent l’aspect sombre et angoissant du récit et offrent relief et texture à l’ensemble. Du grand art !

Loin du simple conte, cette histoire aux accents gothiques propose une réflexion profonde sur le déterminisme familial et le libre arbitre. Petit est celui qui peut sauver les siens d’une dégénérescence inéluctable, il est entre deux mondes régis par des rapports de force inégaux et ne sait plus vraiment auquel de ces mondes il souhaite appartenir (celui des ogres sclérosé par des siècles de repli sur soi ou celui des humains, bien plus moderne et culturellement avancé mais pas pour autant moins cruel). Une histoire fascinante à la construction imparable. Il est rare de trouver autant de finesse, d’intelligence et d’originalité sur un thème aussi éculé.



Les ogres-Dieux T1 : Petit d’Hubert et Gatignol. Soleil, 2014. 174 pages. 26,00 euros.


Les avis de Lunch et Yvan.






22 commentaires:

  1. Je l'ai vivement conseillée à ma petite sœur tant j'en avais entendu du bien. Conseil purement intéressé puisque je vais pouvoir lui emprunter...

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture que j'ai particulièrement appréciée !
    Et ce n'est pas fini puisque les auteurs ont la volonté de faire d'autres one-shots dans cet univers, pour développer entre autre la vision des hommes sur les Ogres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'univers est tellement riche, ils vont pouvoir développer !

      Supprimer
  3. J'ai hésité la dernière fois et puis je l'ai tout de même reposé. Je crois que je vais tout de même tenter de me le procurer... tout compte fait ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, ça a été une excellente surprise.

      Supprimer
  4. Le thème me branche, le dessin moins :)

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai feuilleté et oui ça a l'air somptueux ! Je garde l'idée dans un coin de ma tête tu pense bien ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est somptueux, oui, et il faut que tu le lises !

      Supprimer
  6. Un bel ouvrage, pour un grand Petit Ogre ! J'en garde un bon souvenir de lecture et je prendrai plaisir à le relire, voir à découvrir de nouveaux ogres... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis partant pour découvrir toutes les suites éventuelles !

      Supprimer
  7. Que d'éloges !
    Je suis obligée de noter .

    RépondreSupprimer
  8. beau billet que de beaux livres pour les jeunes générations, j'espère que les enfants et leurs parents en profitent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là n'est pas vraiment pour les enfants. Ou alors de grands enfants.

      Supprimer
  9. Là cela m'intéresse :) Les dessins et l'histoire ainsi que ta chronique m'ont convaincu ^^

    RépondreSupprimer
  10. Oui c'est vrai il est superbe!! si mes enfants avaient été plus jeunes je n'aurais pas hésité.J'espère que je pourrai l'emprunter à la bibliothèque pour lire l'histoire et pour la beauté tout simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mais ce n'est pas pour les jeunes enfants tu sais ;)

      Supprimer
  11. Oh ouiouioui ça me plaît bien ça ! Je suis très contes et un conte est rarement simple.:-) Bouclier HS, ce weekend j'ai intérêt à me tenir loin des blogs.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement, il a tout pour te plaire. Je dis ça, je dis rien...

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !