dimanche 29 mars 2015

Les promeneurs sous la lune - Zidrou et Mai Egurza

Le pitch tiendrait sur un timbre : un homme se réveille régulièrement dans le lit d’une blanchisseuse d’origine chinoise qu’il ne connait absolument pas. Il ne sait pas comment il est arrivé-là et elle non plus, surtout qu’à chaque fois toutes les issues étaient fermées de l’intérieur. On lui parle de crise de somnambulisme mais ce diagnostic évident ne permet pas à lui seul d’expliquer l’inexplicable…

Il aurait pu m’agacer prodigieusement cet album. Il aurait dû même, tant parfois il frôle le gnangnan. Mais ça n’a pas été le cas. Ça se joue à trois fois rien. Ça se joue à une ambiance légère et bon enfant, à un dessin tout en rondeur aux couleurs pastel pleines de douceur, à des personnages attachants, à des dialogues savoureux, à des situations vraiment drôles, à un chien gauchiste qui ne ne fait ses besoins que sur le Figaro, jamais sur Libé ou Charlie Hebdo, à une maladie contagieuse qui offre de vrais moments de poésie, à des flics au grand cœur que l’on punit pour leur excès d’humanité, etc. Ça se joue à des détails qui s’additionnent et forment un tout. Bien sûr, ce n’est pas l’album du siècle. Bien sûr j’ai connu Zidrou plus mordant ou plus émouvant. Mais cet album, je l’ai refermé un sourire niais aux lèvres, avec l’impression d’avoir passé quelques minutes dans une bulle douillette et protectrice, loin de la folie du monde.

Conclusion, c’est pas grand-chose mais ça fait du bien, comme dirait le géant Raymond Carver (c’est le titre d’une de ses plus belles nouvelles, dans le recueil « Les vitamines du bonheur » - oui, je sais, je m’écarte du sujet, mais quand je peux citer Carver, toutes les excuses sont bonnes). Et par les temps qui courent, alors que tout nous ramène à une actualité et un quotidien anxiogènes, il n’y a vraiment pas de mal à se faire du bien.


Les promeneurs sous la lune de Zidrou et Mai Egurza. Rue de Sèvres, 2015. 70 pages. 14,00 euros.


Les avis de Mo', Noukette et Titou.





38 commentaires:

  1. Un univers léger et qui donne le sourire : je prends.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui ne prendrait pas en même temps ;)

      Supprimer
  2. Noté ! j'ai été séduite par les billets de Mo' et Noukette. Titou... pas lu.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos avis sont assez similaires finalement.

      Supprimer
  3. Même impression, album relu d'ailleurs depuis, avec toujours en prime sourire aux lèvres et baume o <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose qu'en plus tu le lis avec les souvenirs des bisous à Zidrou, ça aide ;)

      Supprimer
  4. Pourquoi pas, si ma PAL me le permet un jour.^^

    RépondreSupprimer
  5. Je t'imagine avec un sourire niais sur le visage en lisant cet album doudou et je suis ravie ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, un sourire niais sur le visage, c'est le portrait le plus fidèle que l'on puisse faire de moi, non ?

      Supprimer
  6. un album doudou, c'est toujours bon à prendre

    RépondreSupprimer
  7. Rien que pour le chien qui ne ne fait ses besoins que sur le Figaro, je prends ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une trouvaille qui m'a beaucoup plu aussi ;)

      Supprimer
  8. "...quelques minutes dans une bulle douillette et protectrice, loin de la folie du monde."

    C'est tout ce dont j'ai besoin en ce moment, et puis moi Zidrou c'est mon Doudou ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le doudou de beaucoup de lectrices j'ai l'impression ;)

      Supprimer
  9. Un anti stress qui me ferait du bien un dimanche soir avant la reprise de la semaine de boulot .est ce qu'il est remboursé par la sécu?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas mais ce serait une bonne idée.

      Supprimer
  10. Un bon moment mais pas inoubliable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JE ne sais pas ce qu'il m'en restera dans quelques temps mais la lecture a vraiment été agréable.

      Supprimer
  11. ça a l'air bien tentant cet album. Je le chercherai en bibliothèque.

    RépondreSupprimer
  12. Je ne suis pas du tout attirée par la bd mais au vu de certains posts je me dis que je devrais essayer parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a vraiment des albums incroyables depuis quelques années.

      Supprimer
  13. Je dois la terminer et rédiger ma chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je me rappelle bien tu n'as pas été particulièrement enthousiasmée. Hâte de le lire ce billet en tout cas ;)

      Supprimer
  14. Je te rejoints sur ce titre sympathique. Ça se lit d'une traite, ça donne le moral, c'est bourré d'humour et certains passages nous décrochent un large sourire.
    Et puis égoïstement, il me permet de raccrocher avec Zidrou (parce les dernières lectures que j'avais faites n'étaient pas de franches réussites ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sis pas fan de tout ce qu'il fait mais aimé une grande majorité de ses albums.

      Supprimer
  15. Oh un nouveau Zidrou chouette ! En plus j'aime bien les histoires un peu niaises qui font du bien au moral.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas que celle-là est niaise mais incontestablement, elle fait un bien fou.

      Supprimer
  16. J'aime beaucoup la rondeur des illustrations. Et alors si cette histoire fait du bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, le dessin a beaucoup de charme.

      Supprimer
  17. Pas de bol, pour moi ça a été à fond "agacement prodigieux [...] tant parfois il frôle le gnangnan."
    Vraiment, Zidrou et moi ça marche une fois sur deux, à peine... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne marche pas à tous les coups avec moi non plus. En fait je trouve qu'il se disperse trop, qu'il est trop productif. Finalement il faut être sélectif quand on le lit, c'est le Oates de la BD ;-)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !