mercredi 14 novembre 2012

Mine, une vie de chat

Pandolfo et Risbjerg
© Sarbacane 2012
Léon est un grand gaillard taciturne et un peu gauche. La solitude lui pèse, même si son meilleur ami Gaspard veille sur lui avec bienveillance. Le jour où Léon croise la route d’une chatte noire au regard envoûtant  sa vie bascule. Non seulement la chatte s’installe dans son petit appartement sous les toits et ne le lâche plus d’une semelle, mais surtout, un matin, à la place de l’animal, il trouve à ses cotés une superbe jeune femme nue. Décontenancé, persuadé qu’il est en train de rêver, Léon se demande par quel tour de passe- passe un tel miracle à pu se produire…

Mine, c’est le nom de la jeune fille mais c’est aussi le titre de ce joli roman graphique qui a de faux airs de conte fantastique. Le schéma narratif quinaire propre au genre y est d’ailleurs parfaitement respecté : situation initiale, élément déclencheur, péripéties, résolution, situation finale, tout y est. Mais au-delà des aspects purement techniques, Mine est aussi et surtout une belle histoire d’amour riche de personnages hauts en couleur. Les auteurs ont su créer un univers original et personnel laissant une grande part à la rêverie et aux déambulations.

    
Graphiquement, j’aime beaucoup le trait libre et souple du danois Terkel Risbjerg. Du noir et blanc épuré à l’encrage épais, presque charbonneux, qui fait la part belle aux mouvements. Ce dessinateur a longtemps travaillé dans l’animation, notamment comme storyboarder, et cela se ressent dans son découpage ultra-dynamique et très pêchu. A noter que le personnage de Léon rappelle Broussaille, un héros lunaire et poétique créé à la fin des années 80 dans le magazine Spirou par Bom et Frank Pé. Un bémol toutefois dans ce concert d'éloges, la construction trop elliptique donne parfois l’impression que le récit manque de profondeur.

Quoi qu’il en soit, si ce coup d’essai n’est pas tout à fait un coup de maître, voila néanmoins deux jeunes auteurs plus que prometteurs. C’est d’ailleurs tout ce que j’aime dans le catalogue BD de Sarbacane. On innove, on prend des risques et on n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour proposer au lecteur des ouvrages toujours surprenants (rappelez-vous Le chien gardien d’étoiles ou encore Sous l’eau, l’obscurité).   

Mine, une vie de chat, d’Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg. Sarbacane, 2012. 174 pages. 22 euros.

PS : Rien à voir avec ce qui précède mais ceux ou celles qui souhaitent découvrir ma voix de velours (tu parles !!!!), peuvent m'entendre pour la troisième fois dans le cadre de  l'émission de radio La vie des livres. Je présente cette fois-ci L'enfance d'Alan, un des albums que j'ai le plus apprécié ces dernières semaines. Personnellement, je n'écoute jamais mes piètres prestations car j'ai horreur d'entendre ma voix mais si le cœur  vous en dit, je vous donne le lien : http://www.libfly.com/l-enfance-d-alan-emmanuel-guibert-livre-1686153.html
Et dites-vous bien que l'exercice n'étant pas facile, l'indulgence doit être de mise ;)


Pandolfo et Risbjerg  © Sarbacane 2012

Pandolfo et Risbjerg  © Sarbacane 2012









30 commentaires:

  1. Intéressant dis donc. Il donne un truc à la fin pour la transformation ? Parce que j'ai un chat (et deux chattes aussi), et je veux bien regarder ses yeux envoûtants pendant toute la journée si au bout du compte (conte...) il se transforme en prince charmant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas si simple ! Il faut tomber sur le bon chat et je crois qu'ils ne sont pas si nombreux^^

      Supprimer
  2. Je me faisais une joie de découvrir cet album que j'avais choisi lors de la dernière opération Masse Critique mais je viens tout juste d'apprendre que j'avais été mis hors jeu. Il ne me reste plus qu'à aller le chercher en librairie :).
    J'en profiterai pour prendre La guerre d'Alan (j'ai vu qu'était parue l'intégrale en un seul volume) et L'enfance d'Alan. Tant qu'à faire, autant commencer aux origines, non ? D'ailleurs, je vais de ce pas jeter une oreille à ta voix de velours :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La guerre d'Alan en intégrale fait aussi partie de mes achats à venir. encore un beau noël livresque en perspective^^

      Supprimer
  3. C'est quoi ce complexe sur ta voix ? Moi je la trouve agréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement différent de ce que moi j'entends quand je parle. Ce décalage me pose toujours un problème, c'est plus fort que moi.

      Supprimer
  4. J'ai demandé L'enfance d'Alan à la bibli (avec les demandes BD que j'y fais, je crois que je vais y bosser bénévolement)
    Mais comment faire pour écouter ta Chocolate voice? Oui, le lien, mais après? Help!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste sous la fiche du livre tu as une petite barre pour lancer la lecture du fichier audio.

      Supprimer
    2. Coucou
      je voulais te réécouter car je préparais mon billet sur la lecture de l'enfance d'Alan mais impossible :-S
      Bises

      Supprimer
    3. Ben oui, ta raison ça marche plus. Bizarre...

      Supprimer
  5. La couverture ne me laissait pas du tout présager la teneur et le style des pages que tu donnes comme illustration. Je suis bien tentée de me faire une idée complète en lisant ce roman graphique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un roman graphique qui dégage un certain charme. Et puis c'est une belle histoire d'amour.

      Supprimer
  6. Quoi, ta voix ? Mais qu'est-ce qu'elle a, ta voix ? ;)
    En plus, tu t'en tires plutôt bien à l'oral. Et merci pour l'info sur la parution prochaine de l'adolescence d'Alan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime pas m'entendre, c'est tout. Pas demain la veille que je lancerais mon émission de radio^^

      Supprimer
    2. Tu peux la lancer ton émission de radio puisque tu seras au micro et pas derrière ton poste à t'écouter ;)

      Supprimer
    3. Je n'y avais pas pensé, tu as raison, ce sont les autres qui subiront^^

      Supprimer
  7. Le blog, la revue, les chro audio... comment trouves-tu tout ce temps !! Rhaaa, tu m'en vends... du temps ?? ^^
    Intriguée par l'ouvrage que tu présentes aujourd'hui. Je me pencherais dessus ce week-end ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait il n'y a que le blog qui me prend vraiment du temps. Mais bon, avec une demie-heure trois quarts d'heure au calme le soir je fais un billet. La revue ce n'est que du recyclage d'articles déjà parus ici et la radio ça m'a pris 5 minutes. Reste la lecture, c'est clairement le plus chronophage. Mais comme c'est aussi un peu mon métier, je trouve toujours un moment dans la journée pour lire au travail, c'est un grand luxe et j'en profite ;)

      Supprimer
  8. Encore un album que je découvre sur ton blog. Mais, bon, comme tu n'as pas l'air trop enthousiaste... je passe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas que je ne sois pas enthousiaste. Disons que c'est une oeuvre de jeunesse par totalement aboutie mais ça laisse entrevoir de vraies belles qualités chez ces auteurs.

      Supprimer
  9. Jérôme, tu es notre star à tous, si, si...! J'adore ! La BD déjà, ça parait pas mal du tout... et puis ta chronique audio, tu t'en sors plus que bien ! Bravo !
    PS : manque plus qu'à voir ta bouille maintenant...! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tous ces complimens. Ma bouille, je préfère la cacher, je n'ai malheureusement rien de Brad Pitt ;)

      Supprimer
  10. Tiens, ce matin Libfly est en maintenance. Je repasserai dans la journée écouter ta voix que je connais déjà pour l'avoir entendu lors d'une émission précédente et que je trouve très bien. Quant à la BD sur Mine, puisqu'il s'agit de cet animal, je veux la lire et je la note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voudrais bien savoir ce que tu vas penser de cet album si tu te lances dans se lecture.

      Supprimer
  11. Je ne vais pas noter car j'ai grâce à vous, une sacrée liste !
    En ce moment je suis dans "Magasin Général". Tu les as lus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore magasin général ! Le nouveau sort ces jours-ci je crois.

      Supprimer
  12. C'est intéressant, je vais retenir ce titre. Et quand je serai tranquillement installée à la maison je t'écouterai avec plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content de t'avoir tentée avec ce titre^^

      Supprimer
  13. Heureusement que mon matou ne s'est jamais transformé en homme ! Trêve de plaisanterie, il a l'air intéressant cet album !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais qu'une histoire comme celle-là ne te laisserait pas insensible^^

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !