mercredi 21 novembre 2012

Le Klondike de Zach Worton

Worton  © Cambourakis 2012
Entre les années 1870 et le tout début du XXème siècle, le Yukon, un territoire sauvage du nord-ouest canadien, devint le théâtre d’une impitoyable ruée vers l’or. L’histoire du Yukon est liée à celle de ces milliers d’hommes (et de quelques femmes) persuadés qu’il n’y avait qu’à se pencher dans les cours d’eau traversant cette région frontalière de l’Alaska pour ramasser des pépites à la pelle. Seulement, les choses n’étaient évidemment pas si simples. L’extraction de l’or était harassante, les conditions climatiques abominables et surtout les véritables filons pouvaient se compter sur les doigts d’une seule main. La très grande majorité des concessions restèrent totalement stériles. Rapidement, un climat de violence s’installa, même si la police montée canadienne tenta de limiter les échauffourées. Certains, rares, tirèrent néanmoins leur épingle du jeu. Pour les autres, les désillusions se succédèrent devant ces chimères créées par une fièvre incontrôlable.

Zach Worton a construit son récit autour de quelques figures marquantes de cet épisode mythique de l’histoire américaine. Il lui aura fallu cinq ans de travail pour retranscrire fidèlement les événements majeurs qui ont jalonné cette épopée. Rapidement, il se rend compte que la vérité historique n’est pas toujours divertissante. C’est ainsi qu’il précise en postface : « J’ai dû faire appel à mon imagination pour développer plusieurs éléments, afin de faire avancer l’histoire et d’y incorporer tout à la fois certains faits. Des personnages inventés de toutes pièces servent à transmettre au lecteur des informations que ne peuvent lui offrir les principaux protagonistes. » J’avoue que les premiers chapitres ne m’ont pas emballé. Une succession de portraits sans véritable lien apparent, une collection d’anecdotes pas franchement intéressantes qui m’ont fait craindre le pire. Et puis peu à peu, c’est une saga qui prend forme, pleine de rebondissements, de moments tragiques et d’intrigues politiques. On découvre des indiens, des bandits, des voleurs, des arnaqueurs, des meurtriers, des hommes au bout du rouleau, le froid, la faim, les espoirs déçus et au final, pour beaucoup, la mort.

Au fait, pourquoi pourquoi parle-t-on de ruée vers l'or du Klondike ? Tout simplement parce que c’est dans les affluents de cette rivière traversant le Yukon que furent trouvées les premières pépites.
 
Toute l’épopée de ces forçats de l’or est réalisée en noir blanc, dans un style graphique fortement inspiré de la ligne claire européenne, même si il rappelle aussi parfois les premiers volumes de Bone (les meilleurs, ceux sans couleurs, évidemment).
 
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce pavé de plus de 300 pages contenant, en plus de l’histoire, des cartes géographiques, un index biographique, une note sur les techniques d’extraction de l’or ainsi qu’une bibliographie très complète sur la période. Peut-être pas un album grand public mais si comme moi vous appréciez les récits de ce genre, vous pouvez foncer les yeux fermés..   

Le Klondike de Zach Worton. Cambourakis, 2012. 332 pages. 24 euros.  


Worton  © Cambourakis 2012

 
 

24 commentaires:

  1. Cinq années de travail !! C'est énorme.
    Si j'ai bien compris, le tout est de s'accrocher, de passer la première centaine de page et le plaisir est à la clé.
    Je note ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça, une petite centaine de pages. Après, c'est quand même un sujet très particulier, je ne suis pas certain que le plaisir soit à la clé pour tous les lecteurs. Il suffit juste de savoir dans quoi on se lance.

      Supprimer
  2. Rhoooooo m3rde de m3333333rde !!
    ça fait plusieurs fois que je tape des comms et qu'ils s'effacent en cours de frappe, seulement sur ton blog, pas sur les autres blogspot. :-/
    Je disais "susceptible de plaire à Mr, je note dans liste idées Kdo Noël, merci"... Je craignais, vu le thème, un graphisme chargé, mais non, ça donne envie ! Bonne idée de mettre des extraits ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici, l'extrait me semblait vraiment important parce qu'à chaque fois que j'ai vu cet album en librairie, il était filmé. C'est pratique pour se faire une idée du graphisme !

      Supprimer
  3. S'il est au niveau du roman de Cendrars sur le même thème de la ruée vers "L'or", il doit être vraiment bien et je le lirai à mon tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu le roman de Cendrars mais je ne m'en souviens plus. Je crois qu'un des derniers romans de Jules Verne abordait la question de la ruée vers l'or du Klondike. On doit aussi trouver ça chez Jack London.

      Supprimer
  4. Moi, le Klondike, ça me fait penser à l'oncle Picsou. Il était quand même vachement vieux, l'oncle Picsou, pour avoir été chercheur d'or dans le Klondike.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, c'est pendant sa jeunesse qu'il est allé au Klondike. Il va d'ailleurs y avoir le mois prochain la 1ère publication en album de la jeunesse de Picsou par Don Rosa. Un chef d'oeuvre édité par Glénat.
      Si je le trouve pas au pied du sapin le 25 décembre, il va m'entendre la Père Noël !

      Supprimer
  5. Moi c'est d'une autre ruée dont je rêve en ce moment donc je passe pour cette fois !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? C'est la ruée vers les cadeaux de Noël ?

      Supprimer
  6. De prime abord, pas sûre que j'arrive à rentrer réellement dans cette lecture... Cela dit, tu as l'air conquis, je la note tout de même dans un petit coin de ma tête...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pourrais pas dire que je suis totalement conquis mais c'est le genre d'ouvrage qui me convient bien de temps en temps.

      Supprimer
  7. Une pépite alors cette BD ?
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pas osé faire ce jeu de mot dans mon billet. Pourtant, c'était tentant...

      Supprimer
  8. Encore un album que je découvre chez toi. Cinq années de boulot... ça mérite au minimum que j'y jette un oeil :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu arrives à trouver un exemplaire non filmé !

      Supprimer
  9. Waouh 300 pages !!!
    Je ne note pas, pas très intéressée même si ton billet est tentateur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, le sujet est particulier.

      Supprimer
  10. Une période qui m'intéresse. Et me rappelle qu'il y a bien longtemps que je n'ai pas remis le nez dans du London...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé le titre du London qui parle du Klondike, c'est Smoke Bellew.

      Supprimer
  11. Bon 4ème tentative ....

    Ahhh le Yukon ... un territoire qui me fascine autant qu'il m'interpelle. Si j'ai bien compris, si on s'accroche au début du livre, on devrait avoir bien du plaisir ensuite à suivre cette histoire à une époque fascinante que la recherche de l'or. Je vais vois si il est disponible à la bibliothèque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça pourrait te plaire. En plus Zach Worton est un jeune dessinateur canadien^^

      Supprimer
  12. Pour un pavé, c'est un pavé ! Mais le sujet m'intéresse beaucoup :)

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !