lundi 12 novembre 2012

C’est pour mieux te manger !

Rogier © Poisson Soluble 2012
L’auteur prévient dès la première phrase : « Il était encore une fois un Petit Chaperon rouge qui s’en allait porter une galette et un pot de saindoux chez sa mère-grand ». Sauf que cette fois-ci les choses se passent un peu différemment. Tout d’abord, on croise les trois petits cochons. Ensuite, la maison de mère-grand est sacrément effrayante (voir extrait ci-dessous). Enfin, le Petit Chaperon n’a rien d’une petite fille sans défense…

Un album qui ne paie pas de mine mais dont la mécanique parfaitement huilée finit par emporter l’adhésion. Françoise Rogier installe une ambiance oppressante grâce à une belle utilisation du noir, du rouge et du gris. Au fil des pages, la tension monte, jusqu’à la révélation finale où l’on découvre qu’il est parfois bon de jouer à se faire peur.

  
Un ouvrage que j’ai testé sur ma fille de 7 ans. Sa première lecture achevée, elle me le rend en me disant : « J'aime pas, c’est trop court ! » Une sentence aussi réductrice qu’injuste mais qui sortait du cœur.  Peut-être parce qu’elle se lance depuis peu dans les petits romans et qu’elle considère (à tort) que les albums ne sont plus de son âge. Le lendemain matin, elle reprend le livre. Je vois qu’elle s’attarde plus longtemps sur chaque page. L’ayant refermé, elle le tend à sa grande sœur et lui dit : « Tiens, lis ça, c’est trop marrant ! » Depuis, elle l’a relu pas mal de fois. L’évolution de son point de vue est intéressante à plus d’un titre et montre que c’est un album qui s’appréhende sur la durée. Nul doute aussi pour les plus jeunes qu’une lecture à voix haute de l’adulte peut apporter une dimension supplémentaire à l’aspect à la fois drôle et quelque peu inquiétant de l’histoire. Au final, plus qu’une énième variation autour du Petit Chaperon rouge, C’est pour mieux te manger possède un ton original et quelque peu décalé qui en fait une lecture hautement recommandable.
 
C’est pour mieux te manger ! de Françoise Rogier. L’atelier du poisson soluble, 2012. 26 pages. 15 euros. A partir de 4-5 ans


L'avis de Mo'
 

Rogier © Poisson Soluble 2012

19 commentaires:

  1. tiens, pourquoi pas ?
    le texte est comment stp ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le texte est très succinct, il y a en plus pas mal de pages muettes. C'est une lecture très rapide mais qui demandera sans doute à être renouvelée bien des fois...

      Supprimer
  2. Sûrement pas pour tout de suite mais c'est un livre que je retiens en tout cas et que je mets sur ma liste. J'aime bien la réaction de ta fille qui s'y prend à plusieurs fois pour le lire et pour finalement l'apprécier. Elle a déjà tout d'une bonne lectrice! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La première, le moment n'était pas propice. Fin de journée, fatigue, fond sonore de la télé, elle n'était pas dans de bonnes dispositions. Le lendemain matin, au calme et reposée, elle a vu les choses sous un autre angle.

      Supprimer
  3. C'est marrant, le mien, qui a apparemment à peu près le même âge que ta seconde a le même réflexe : les albums, c'est pour les bébés, maintenant il lui faut des romans longs ou des BDs!
    Je ne sais pas ce que cet album donnerait avec lui. Comme détournement du petit chaperon rouge, lui a adoré Quel cafouillage! de Gianni Rodari, qu'il ressort encore de temps en temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon détournement préféré du Petit Chaperon Rouge reste Mademoiselle Sauve qui peut Corentin. Juste parfait ! Mais Rodari, c'est aussi une valeur sûre.

      Supprimer
  4. Je le note pour dans quelque temps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de noter, ça pourrait plaire^^

      Supprimer
  5. Elle n'a pas dit "Ca fait peur !", non... elle a dit "C'est trop court !"... charmante petite lectrice !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je guettais sa réaction au moment de la première lecture et elle n'a pas du tout semblé dérangé par l'aspect quelque peu angoissant. Comme quoi, nos petits lecteurs nous surprendront toujours^^

      Supprimer
  6. J'aime bcp la couv. Mais ouch, le même graphique DANS le livre, ça rigole moins, déjà, ça fait plus glauque !! On se croit presque dans la chambre secrète de Barbe-Bleue, sur l'image extraite ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais pas pensé à Barbe-Bleue mais tu as raison, il y a un petit de cela, du moins dans cette double page.

      Supprimer
  7. rectif: le même GRAPHISME, pas graphique...

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup le jeu des couleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un des points forts de l'album, les couleurs installent vraiment l'ambiance.

      Supprimer
  9. Testé sur mon petit bonhomme (bientot 4 ans)... ça marche aussi très bien avec des lecteurs plus jeunes. Il faut que je rédige mon article ;)
    Monsieur Lutin, quant à lui, fait semblant de rien. Toujours présent quand son petit frère veut relire cet ouvrage, il n'en perd pas une miette ! Bien sur, en grand frère avisé, il te dira que c'est pour les petits ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi la grande n'a pas voulu mettre le nez dedans malgrè l'insistance de sa petite soeur. Je crois qu'elle est définitivement passée à autre chose que ce genre de lecture.
      Par contre la troisième intégrale de l'ours Barnabé est arrivée hier à la maison et elle s'est tout de suite jetée dessus. Cette BD est vraiment un petit miracle !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !