vendredi 8 avril 2016

Trois jours et une vie - Pierre Lemaitre

Dans un accès de colère Antoine, 12 ans, tue son voisin Rémi 6 ans, puis cache son corps au fin fond de la forêt. Je ne spoile rien en écrivant cela d’emblée, l’événement est décrit au bout de trente pages. La question n’est d’ailleurs pas de savoir comment on en est arrivé là mais plutôt d’expliquer comment Antoine va gérer les choses après son geste fou. Il imagine un projet de fuite, pense au suicide, est terrassé par la peur, laisse son imagination élaborer les pires scénarios, sait que sa mère ne supportera pas de découvrir la vérité. Pendant les trois jours « d’après », le village se mobilise. Tout ce que Beauval compte de forces vives va participer, avec les gendarmes, à plusieurs battues pour retrouver Rémi. Le jeune garçon est persuadé que les dés sont jetés, que le corps sans vie de l’enfant, une fois entre les mains de la police scientifique, révélera à coup sûr l’identité de son meurtrier. Mais nous sommes en décembre 1999, une tempête phénoménale traverse la France et ravage Beauval. Et la forêt saccagée ensevelit définitivement les dernières traces de la victime…

J’ai trouvé cette première partie très réussie. La panique de Rémi est parfaitement retranscrite, comme l’atmosphère pesante régnant sur Beauval et les réactions d’une population gangrenée par les inimités, les rumeurs et les rivalités sur fond de chômage et de crise sociale. Après, malheureusement, les choses se gâtent. On retrouve Antoine douze ans plus tard, devenu médecin et toujours écrasé par la culpabilité. Pas la peine d’en dire davantage mais ce saut dans le temps ne sert pas le récit, loin de là. Tout est survolé, rien ne m’a paru crédible et j’ai été soulagé de voir la fin arriver pour pouvoir passer à autre chose.

Je l’ai lu il y a plusieurs semaines et il m’en reste l’image d’un roman noir aux effets de surprise éventés qui finit par tourner à vide. Je l’ai terminé en pensant que ce texte avait dû traîner dans les tiroirs pendant des années et qu’il en était ressorti avec un certain opportunisme « post Goncourt » (ce que je comprendrais tout à fait soit dit en passant) pour être publié après avoir été quelque peu remanié. Je ne sais absolument pas si c’est le cas, j’en doute même fortement, mais c’est l’impression qu’il m’a laissé, la désagréable impression d’avoir eu entre les mains un manuscrit pas franchement abouti. Mais peu importe, je garde la ferme intention de découvrir bientôt « Au revoir là-haut » et ce n’est pas cette lecture en demi-teinte qui me fera changer d’avis.

Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre. Albin Michel, 2016. 280 pages. 19,80 euros.

Une nouvelle lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec Noukette.

Les avis d'Alex, CajouClara, Delphine, La Fée Lit, Sandrine



65 commentaires:

  1. Comme toi, Jérôme, je compte ne pas rester sur cette (très mauvaise, en ce qui me concerne) impression. J'ai eu exactement le même sentiment d'un roman bâclé... Apparemment, ses autres titres sont bien meilleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'inquiète pas, je sais que ses autres titres devraient bien mieux me plaire.

      Supprimer
  2. Je n'avais pas l'intention de le lire, ça tombe bien !

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu qu' Au revoir la haut, qui je pense devrait te plaire;..

    RépondreSupprimer
  4. J'avais déjà passé mon tour pour celui-ci! Pourtant Lemaitre a fait de très bons polars, mais moi, j'attends la suite d'"Au revoir là-haut", il l'a promise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est prévue pour le début de l'année prochaine normalement.

      Supprimer
  5. Pas trop envie de le lire, je crois que ce n'est pas un auteur pour moi, je suis toujours un peu déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas la peine d'insister dans ce cas-là...

      Supprimer
  6. Comme toi, je dois encore découvrir son autre roman phare, il est temps (cadeau de Noël 2014) .. je vois que celui-ci, pourtant à l'intrigue intéressante, retombe vite ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sur mes étagère depuis encore plus longtemps ;)

      Supprimer
  7. Ce roman ne m'attire pas follement...

    RépondreSupprimer
  8. Noukette et toi vous êtes souvent dans la même harmonie d electure et là vous avez un ressenti identique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, on dit souvent les choses différemment mais en général nos ressentis sont toujours très proches.

      Supprimer
  9. Moi j'ai trouvé que c'était un joli roman, je trouve qu'il a du talent pour créer les atmosphères, mais en effet, ce n'est pas une lecture incontournable ni mémorable, je doute que je me souvienne longtemps de l'histoire d'Antoine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ambiance de la première partie est très réussie.

      Supprimer
  10. j'ai beaucoup aimé Au revoir là haut, je me suis procuré celui-ci à la médiathèque la semaine dernière, mais vu le nombre d'avis mitigés, je pense que je vais passer mon tour (trop de bons livres/pas assez de temps)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ta parenthèse c'était mot d'ordre à la fac !

      Supprimer
    2. Trop de livres tout court et pas assez de temps (j'ai du mal à savoir à l'avance s'ils vont être bons ou pas ;) )

      Supprimer
  11. Réponses
    1. L'histoire est plutôt accrocheuse, du moins au début.

      Supprimer
  12. Je te trouve sévère. J'ai bien aimé ce livre même s'il n'a rien à voir avec "Au revoir là-haut". Je ne suis pas une grande fan de thriller, mais j'ai passé un bon moment et j'avais hâte de m'y replonger à chaque fois que je le lâchais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravi que tu aies eu ce ressenti. le mien a été un peu différent ;)

      Supprimer
  13. Je n'ai pas osé le lire.Peut-être pressentais-je cela

    RépondreSupprimer
  14. Moi je n'ai lu qu'un Pierre Lemaître, un de ses polars, avant son Goncourt, j'avais bien aimé, style efficace, pareil, j'aurais pu parler de réussite au début, mais la fin m'a un poil déçue, pareil, une impression de conclusion un peu rapide. Rien de grave car je garde un bon souvenir de cette lecture, mais du coup, ce que tu dis sur son dernier ne m'étonne pas, et j'avoue que pour l'instant, je n'ai pas encore cédé à son Goncourt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un pavé son Goncourt, tu le liras en 2025 :p

      Supprimer
  15. Quitte à découvrir Lemaitre, autant le faire avec Au revoir là-haut...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois oui, tu es la voix de la sagesse ;)

      Supprimer
  16. J'avais beaucoup aimé "Au revoir là-haut" et j'hésitais à acheter celui-là. Or ton billet confirme l'avis d'autres lecteurs que j'ai eu ... Je vais attendre le bouquin à la biblio ou en poche. Ou peut-être lire ses précédents polars ...

    RépondreSupprimer
  17. Il m'attends dans ma PAL j'ai fait la lecture audio de "haut revoir là haut" il y a peu j'ai encore envie de rester sur ces impressions avant de passer à autre chose avec cet auteur surtout si ce n'est pas du même niveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de laisser un petit délai entre les deux je pense.

      Supprimer
  18. Oui, on lire Au revoir, là-haut, pas possible autrement. Peut-être que tu accrocherais à ses "vrais" polars aussi, même si ce n'est pas ta "came" à priori. C'est noir profond, comme tu aimes, et personnellement c'est comme ça que j'aime Lemaitre ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va commencer par Au revoir, là-haut, hein ;)

      Supprimer
  19. Jérôme lit des polars!?!! ;) Les polars de Lemaitre n'ont rien d’extraordinaire, mais Au revoir là-haut, ahhh celui-là il est excellent! Il faut que tu le lises, je suis absolument persuadée que tu vas aimer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci n'est pas un polar chère madame :p

      Supprimer
  20. Ça me confirme dans l'idée de commencer par Au revoir là-haut, qui m'attend depuis longtemps...
    Bon weekend Jérôme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'aurais dû faire je crois.

      Supprimer
  21. Je n'avais pas très envie de le lire de toute façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui vais te faire changer d'avis.

      Supprimer
  22. Dommage ! J'avais très envie de le lire mais ça me refroidit un peu...

    RépondreSupprimer
  23. Je l'ai lu en quelques heures rt ne l'ai pas lâché car je ne pouvais croire que ce crime reste impuni (ben oui la maman en moi a frémi ). Je te rejoins en tous points pour la première partie que je trouve parfaitement maitrisée, le rythme, l'écriture teintée d'humour, nous font vivre le drame de l'intérieur. Je pense que par la suite l'auteur voulait montrer comment Antoine était en quelques sortes passé à côté de sa vie, se retrouvait englué dans ce que justement il voulait fuir. Je suis d'accord sur le fait que l'écriture est moins nette ou incisive, cela crée un décalage entre les deux parties du récit. Pourtant ce personnage est travaillé... je ne sais pas, je ne suis pas totalement déçue comme toi cependant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ton avis et je partage ton ressenti mais j'ai clairement été plus déçu que toi ;)

      Supprimer
  24. ah crotte, j'adulte cet auteur et je me faisais une joie de lire ce livre...je vais remettre à plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux attendre sa sortie en poche ;)

      Supprimer
  25. bien que j'ai aimé au revoir là haut, je n'ai bizarrement pas envie de lire d'autre lemaitre, et ce n'est pas ton billet qui me donnera envie on dirait :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si ce manque d'envie est bizarre ;)

      Supprimer
  26. L'histoire de départ me tentait bien mais ton avis me refroidit... Je le laisse entre parenthèses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'arrive souvent de laisser des livres entre parenthèses ;)

      Supprimer
  27. Je l'ai lu très vite, j'ai bien aimé mais je me retrouvée dans des objections...Pas un super polar et un polar presque commun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le vois même pas comme un polar à vrai dire.

      Supprimer
  28. Pour le manuscrit laissé dans un tiroir, il serait intéressant de poser la question à l'auteur.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu une interview de lui depuis et apparemment ce n'est pas le cas. Je m'en doutais remarque.

      Supprimer
  29. Tu confirmes mon manque d'envie de le lire. j'ai adoré son Goncourt et j'ai lu presque tous les autres. Seul Robe de marié (dont j'adore le titre d'ailleurs) m'a vraiment plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me contenter de son Goncourt je crois.

      Supprimer
  30. Eh bien moi j'adore Lemaitre ;) Au revoir là haut est un chef-d'oeuvre et celui-là j'attends qu'on me le prête ! Bises Jérôme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je veux bien te croire concernant Au revoir là-haut !
      Bises

      Supprimer
  31. 3 avis lus, 3 avis négatifs ! Conclusion : je ne le lirai pas !

    RépondreSupprimer
  32. Merci pour ce billet) Je voulais le lire mais j'hésitais et maintenant je vois que non, non, non, ne le lirai pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais quand même que d'autres lecteurs ont bien plus apprécié que moi ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !