mardi 12 avril 2016

La folle rencontre de Flora et Max - Martin Page et Coline Pierré

« Je n’ai pas d’amis, et il me semble que tu ne dois pas en avoir beaucoup non plus, alors aller vers toi est plus facile pour moi ».

Max se décide à écrire à Flora après avoir consulté son profil Facebook. Ils étaient dans le même lycée mais ne se connaissaient pas. Lui a développé une phobie l’empêchant de franchir le seuil de sa maison sous peine de connaître de terribles crises d’angoisse et de tétanie. Elle est incarcérée pour avoir frappée une fille de sa classe qui est tombée dans le coma.  Max écrit sa lettre comme on lance une bouteille à la mer. A sa grande surprise, Flora lui répond quelques jours plus tard. Commence alors une étrange correspondance entre deux êtres cabossés et solitaires qui vont peu à peu se découvrir une complicité aussi naturelle qu’improbable.

Flora et Max, deux reclus, coupés du monde extérieur, forcément atypiques, mais pas forcément faits pour s’entendre. Et pourtant au fil des courriers échangés, après avoir pris le temps de s’apprivoiser, chacun va se confier, se livrer en toute simplicité. Les mots couchés sur le papier aident à supporter le quotidien, les mots échangés permettent de mieux se comprendre. La connivence devient évidence, une amitié solide se construit et un projet un peu fou va prendre forme.

Un très joli roman épistolaire, doux et positif malgré la situation compliquée vécue par les deux ados. Loin de toute surenchère dramatique, Martin Page et Coline Pierré jouent la carte de l’apaisement, nous montrant les bienfaits d’une correspondance porteuse d’espoir et de reconstruction. L’écriture à quatre mains permet de singulariser la voix de chaque protagoniste, celle de Max étant plus spontanée, plus drôle et plus décalée, tandis que celle de Flora est davantage dans la retenue. Au final, l’alchimie fonctionne et c’est un véritable plaisir de parcourir ces lettres offrant à ces deux enfermés d'indispensables moments d'évasion.

La folle rencontre de Flora et Max de Martin Page et Coline Pierré. L’école des loisirs, 2015. 200 pages. 14,50 euros  

Une pépite jeunesse que je partage comme chaque mardi avec Noukette.







26 commentaires:

  1. Bien sûr que l'écriture peut aider la jeunesse en difficulté , mon amie qui anime ce genre d'atelier dans des collèges est sidérée de la qualité de ce qu'elle peut lire. C'est amusant que les auteurs se mettent à deux pour écrire un roman, c'est un peu comme Jérôme et Noukette qui se mettent à deux pour nous convaincre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais pas pensé à faire le parallèle mais il n'est pas mal trouvé je trouve ;)

      Supprimer
  2. C'est déjà noté...
    "Doux et positif", je ne vais pas laisser passer ça...

    RépondreSupprimer
  3. J'adore les romans épistolaires et celui ci a un charme fou je trouve ! Personnages attachants, des voix qui restent... il a tout pour plaire ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a des arguments pour convaincre une très large majorité de lecteurs.

      Supprimer
  4. Une très belle rencontre pour moi aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Faudra que je trouve le temps d'explorer cette littérature jeunesse, tu m'en donnes grande envie

    RépondreSupprimer
  6. Pas fan de littérature Jeunesse mais fan de romans épistolaires alors je pense qu'il pourrait me plaire et j'aime beaucoup les écritures à quatre mains, pour le ton, justement... Comme le tandem Biefnot-Dannemark ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand l'alchimie fonctionne, c'est magique.

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup vos pépites jeunesse

    RépondreSupprimer
  8. J'ai découvert Martin Page avec "On s'habitue aux fins du monde" et "Comment je suis devenu stupide". J'ai tout de suite été charmée par son style, un grand auteur!
    Il me reste à découvrir sa littérature jeunesse. Je sens que je vais me régaler...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je ne connais que ses romans jeunesse.

      Supprimer
  9. Aaaahhhh ! Celui-là aussi, je le classe dans les pépites :-) J'ai sauté dessus parce que j'aime les romans de Martin Page. Bon, évidemment là, le genre est différent mais l'histoire est tellement jolie que j'ai (encore) craqué !

    RépondreSupprimer
  10. Je pense l'essayer un jour celui-ci, sans faute !! ;)

    RépondreSupprimer
  11. en ce moment j'anime une formation litté. jeunesse et c'est un titre qui est présenté, il a toujours du succès, auprès des prescripteurs comme des ados-lecteurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne m'étonne pas , c'est un texte tout public qui a beaucoup d'atouts en sa faveur ;)

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !