samedi 2 avril 2016

Koko au pays des Toutous - Jean-Benoît Meybeck

Koko vit au pays des cabots. C’est un beau pays mais on n’y trouve plus un os à ronger. Alors Koko doit se résoudre à rejoindre le pays des toutous, qui semble être le paradis sur terre. Sa famille l’aide à réunir le nombre d’os nécessaire pour financer le voyage. Commence alors un long périple à travers le désert puis sur les mers, dans des conditions terribles. Suite à un naufrage, Koko et ses compagnons d’infortune sont sauvés par des toutous policiers qui, après les avoir ramenés à terre, les mettent derrière les barreaux. Koko est finalement relâché mais on lui ordonne de retourner chez lui car chez les toutous, on ne veut pas de chiens errants. Koko voulant à tout prix rester dans le pays où il vient d’arriver, il doit se résoudre à vivre dans la clandestinité, dormant dans les égouts et se nourrissant dans les poubelles en attendant des jours meilleurs…

Un album surprenant, qui explique avec une facilité déconcertante le parcours des migrants aux enfants dès 3-4 ans. L’accompagnement de l’adulte est évidemment nécessaire si l’on souhaite faire le parallèle entre la situation de Koko et celle des réfugiés, mais même sans cette médiation, l’injustice subie par le pauvre chien sautera d’elle-même aux yeux des bouts de chou et ne pourra que susciter indignation et interrogation.

Texte court, illustrations simples dont le minimalisme permet d’aller à l’essentiel, l’effort de clarté recherché dans la narration est louable et parfaitement atteint. Un album forcément engagé, publié avec le soutien d’Amnesty International, qui offre une démonstration limpide du calvaire enduré par ceux qui doivent tout quitter parce qu’ils n’ont plus le choix et rêvent d’un ailleurs où la vie serait plus belle. L’outil idéal pour expliquer, interpeller et faire réagir, pour montrer le monde tel qu’il est, avec intelligence et finesse, sans la moindre surenchère traumatisante. A recommander plus que chaudement !


Koko au pays des Toutous de Jean-Benoît Meybeck. Des ronds de l’O, 2016. 40 pages. 10,00 euros.


Une lecture commune que j'ai une fois de plus le plaisir de partager avec Noukette.






16 commentaires:

  1. Moi qui bosse beaucoup sur ce thème, je note. (Même si ce n'est pas mon public cible.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certain que l'on peut s'en servir d'une façon ou d'une autre avec des collégiens ;)

      Supprimer
  2. Avec toute la pertinence et l'intelligence des éditions des Ronds dans l'O... on ne pouvait que tomber sur un album précieux. Belle découverte...!

    RépondreSupprimer
  3. Je m'empresse de le noter, et pour ma poulette, et pour la bib. C'est bien d'avoir des supports pour aborder les sujets de société avec les petits.

    RépondreSupprimer
  4. Un album pour bout'chou indispensable, donc !

    RépondreSupprimer
  5. une très bonne et belle idée!

    RépondreSupprimer
  6. Bonne idée et ça aide les parents pour les questions parfois déroutantes de os chers petits

    RépondreSupprimer
  7. Je ne lirai pas tout de suite je pense mais quand je serai maman c'est sûr que je le prendrai pour mes enfants ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera un indispensable de leur bibliothèque ;)

      Supprimer
  8. J'suis certaine que ce livre ferait des petits heureux à la bibliothèque de l'école!
    C'est un sujet dont il faut vraiment parler aux petits...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un support idéal pour aborder le sujet.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !