vendredi 3 octobre 2014

Fannie et Freddie - Marcus Malte

Deux longues nouvelles dans ce recueil. La première se déroule à New York. On y croise Fannie et son œil de verre, en route pour un parking de Wall Street. Elle s’y gare et attend. Un homme lui demande de bouger sa voiture mais elle voudrait d’abord qu’il l’aide à sortir sa roue de secours du coffre. Le gars se penche vers la roue et elle lui balance une décharge de 900 000 volts avec un poing électrique avant de lui enfoncer une aiguille dans le cou et de l’embarquer jusque chez elle…

Dans la seconde, un flic de la Seyne-sur-Mer revient sur la plage où, des années plus tôt, on a trouvé le cadavre de son meilleur ami. « Il lui manquait une partie du visage. Le quart supérieur droit. Il lui manquait les cils, les sourcils et une oreille. Il lui manquait cette lueur de malice au fond des yeux qui souvent lui tenait lieu de passe-droit. […] Il lui manquait cette incroyable énergie, cette époustouflante santé des jeunes plants poussés à l’air libre. Il lui manquait le souffle et la vie. Paul avait quatorze ans. » Si la thèse du suicide a toujours été privilégiée, il n’y a jamais cru. Depuis, il s’est juré de retrouver le coupable…

Bienvenue chez Marcus Malte. Son univers glaçant, sa prose au scalpel et ses personnages un rien flippants. Dans la première nouvelle, je me suis cru revenu chez D. Ray Pollock avec une routarde du crime qui trouve ses victimes par hasard et cherche à leur en faire baver. Sauf que ce n’est pas si simple. La seconde est plus classique, pleine de tristesse et de mélancolie. Les deux sont parfaitement ciselées. On y trouve en toile de fond les dégâts de la mondialisation, la solitude, la violence, le poids des souvenirs, le temps qui passe et ravage les espoirs. Le propos se veut aussi politique, engagé. L’écriture est tendue, froide comme le marbre. Du Malte pur jus, oserais-je dire.

Fannie et Freddie de Marcus Malte. Zulma, 2014. 160 pages. 15,50 euros.

Et une nouvelle lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Noukette.










36 commentaires:

  1. Je connais peu cet auteur, j'ai lu "Les harmoniques" j'ai été marquée par cette lecture, je pense que c'est le cas pour tous ses romans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aime beaucoup ses titres en littérature jeunesse. Et ses nouvelles pour les adultes.

      Supprimer
  2. Quoi, tu a cru être chez Pollock ?! Mais là, je craque totalement, et je passe à la librairie tout à l'heure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y ajuste le personnage de la 1ère nouvelle qui m'a fait un tout petit peu pensé un Pollock. Sinon rien à voir quand même !

      Supprimer
  3. L'univers de Marcus Malte est toujours très noir et son écriture d'une maîtrise remarquable. J'aime beaucoup cet auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça ne respire jamais la joie de vivre, c'est le moins que l'on puis dire.

      Supprimer
  4. oh là là , écriture au scalpel et histoires si morbides
    je ne te suis pas sur ce genre de lectures que tu racontes très bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends cette noirceur est quand même bien plombante.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Ah bon ? ça pourrait te plaire pourtant.

      Supprimer
  6. Dans mes bras chouchou de ces dames !!! :) Marcus est à part dans mon Panthéon mais il y a une bonne place ! Je te conseille pour flipper total Garden of love (si ce n'est déjà lu) et des nouvelles sublimes intitulées Intérieur Nord... Je lis Canisses en ce moment en dilettante mais avec lui je ne suis jamais déçue (rarement). Pour l'avoir rencontré, il ne se fait aucune illusion sur la nature humaine et est définitivement pessimiste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas lu "Garden of love" mais j'ai adoré "Intérieur nord".

      Supprimer
  7. J'avais lu Garden of Love de cet auteur il y a quelques années. Il ne me reste aucun souvenir de l'histoire (même en relisant la 4è de couv), je me souviens tout de même avoir bien aimé, mais en lisant mon billet qui remonte, il semblerait que j'avais même été diablement convaincue par cet auteur et totalement happée par ce roman. Mon ressenti de son univers rejoint même complètement le tien. Bon, dommage que je ne sois pas trop nouvelles car visiblement, il faudrait que je remette mon nez dans les livres de Marcus Malte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y pas que des nouvelles dans sa bibliographie.

      Supprimer
  8. Dis donc toi, on ne serait pas loin du polar par hasard avec Marcus Malte...serais-tu en pleine mutation?
    Moi je ne suis toujours pas "nouvelles" donc je le découvrirai avec un roman ce Malte dont tout le monde dit tant de bien ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non pas du polar ! C'est du noir bien ancré dans la réalité sociale de notre époque mais surement pas du polar ;)

      Supprimer
  9. J'avais bcp aimé "garden of love", je note dans un coin de ma tête celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire, fonce ;)

      Supprimer
  10. Je n'ai lu que du jeunesse chez lui, et du très bon ... je ne sais pas si je commencerai par des nouvelles, ce n'est pas mon genre de prédilection. ;) Tu as un titre à me conseiller ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, l'autre titre adulte de lui que j'ai adoré (intérieur nord), ce sont encore des nouvelles. Mais apparemment son roman "Garden of love" est un incontournable.

      Supprimer
  11. j'avais apprécié les harmoniques, je note celui-là pour plus tard!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai bien compris, les harmoniques reprend les mêmes personnages que "Garden of love".

      Supprimer
  12. J'ai bien envie de découvrir cet auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Un régal ! Du coup j'arriverais peut-être à te convaincre de lire Garden of love avec moi... (Comment ça c'est un polar ? :-p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais très bien que tu me ferais lire ce que tu veux (et tu l'as déjà fait d'ailleurs...).

      Supprimer
  14. Garden of love est une vraie pépite et je vous conseille à toi et Noukette de le lire très très vite. Une lecture magnifique... Ce titre là me tente aussi mais j'hésite un peu, je n'apprécie pas trop les nouvelles en général...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais là ce sont 2 longues nouvelles, tu apprécieras peut-être davantage.

      Supprimer
  15. J'ai adoré Garden of Love. C'est officiel que je vais essayer de lire ces nouvelles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je trouve que c'est une très bonne nouvelle ;)

      Supprimer
  16. Je suis en train de le lire, toujours aussi bon ce Marcus. "Intérieur Nord" est à lire absolument, mais aussi "Toute la nuit devant nous" encore un recueil de nouvelles, dont deux en particulier risquent de vous hanter bien longtemps après avoir refermé le livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intérieur Nord fera partie de mes prochaines lectures, c'est certain.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !