mercredi 8 janvier 2014

Fanch Karadec T3 : La disparue de Kerlouan - Corbet et Heurteau

Sur son lit de mort, une vieille femme demande à l’enquêteur breton Fanch Karadec de retrouver la trace de sa fille née en 1944 d’une liaison avec un soldat allemand. Pour éviter le scandale, le bébé fut placé dans un orphelinat brestois et on perdit sa trace à la libération. Fanch commence ses recherches au musée du fort de Montbarey et très vite il se rend compte que de nombreuses zones d’ombres vont compliquer ses investigations. Mais de fil en anguille et de fausses pistes en coups de théâtre, le limier à la moustache cendrée va finir, comme toujours, par mener sa tâche à bien.

Fanch Karadec, c’est de la BD régionaliste, de la BD de terroir. Dans cette série les personnages se prénomment  Fanch, Goulven, Soizic ou Malwenn et l’action se déroule à Gouesnou, Guipavas, Brest, Quimper, Le Guilvinec, Concarneau ou Kerlouan. Du coup si comme moi on n’est pas un breton pur sucre, on peut se sentir comme un touriste embarqué dans une visite guidée menée au pas de course.  C’est sympa et j’ai appris bien des choses que j’ignorais sur le martyr vécu par les brestois sous l’occupation (notamment les bombardements incessants et l’explosion accidentelle d’un abri antiaérien en septembre 1944 qui couta la vie à 376 personnes) mais en même temps j’ai regardé cela de très loin, sans réel intérêt. Et puis par rapport aux deux premiers tomes de la série, que j’ai pu lire l’an dernier, j’ai trouvé l’action bien plus « fade ». L’absence de son meilleur ami Serge aux cotés de Fanch enlève une pincée d’humour et de bonne humeur.  C’est un fait, le sujet ne prêtait pas à la rigolade mais j’ai trouvé le ton un peu trop scolaire et tristounet, digne d’une leçon récitée sans faute mais aussi sans enthousiasme.

Niveau dessin, j’aime beaucoup le trait de Sébastien Corbet, proche du crayonné. L’absence d’encrage ne nuit en rien à la lisibilité, bien au contraire. Les décors sont croqués avec une simplicité qui ne s’affranchit pas pour autant d’une indéniable précision architecturale. Les événements se passent en Bretagne et ça saute aux yeux !

Un personnage sympathique que j’ai retrouvé avec plaisir mais ce troisième tome est selon moi le moins intéressant de la série. Bref, une lecture loin d’être inoubliable. Je me demande d’ailleurs s’il m’en restera grand chose d’ici quelques temps.

Fanch Karadec T3 : La disparue de Kerlouan de Corbet et Heurteau. Édition vagabondages, 2013. 64 pages. 14,80 euros.







32 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout cette série !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps elle est assez confidentielle.

      Supprimer
  2. Si c'est raconté comme une leçon d'école, alors non, bien que très attachée à ma région, probable que je ne choisirai pas cette BD!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas une BD purement didactique comme il en existe chez d'autres éditeurs spécialisés dans le genre mais il y a quand même par moment un petit coté scolaire je trouve.

      Supprimer
  3. Cette BD est ma prochaine lecture dans le cadre Masse critique Babelio. Je l'ai choisi pour le graphisme et la Bretagne que j'affectionne particulièrement pour y avoir séjourné plusieurs fois durant mes vacances. J'avais besoin d'océan, de marée et d' iode ^^. Le sujet m’intéresse donc tu auras mon avis prochainement ... Je ne connais pas ni le tome 1 et 2 donc c'est une découverte pour moi et j'ai hâte. Malgré ton ressenti final je ne suis pas découragée.

    Merci Jérôme ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas aimer. Hâte de découvrir ton avis du coup !

      Supprimer
  4. Je me suis arrêtée au premier tome mais moi aussi, j'aimais bien les dessins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un vrai charme qui se dégage des dessins.

      Supprimer
  5. L'année 2013 est l'année de la découverte des BD... J'en lisais peu voire pas il y a quelques années. Et j'avoue que j'aime ça. En revanche, j'ai encore du mal avec les séries...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une série mais chaque volume est indépendant, c'est un avantage.

      Supprimer
  6. Fade ? Bon je passe sans regret alors ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé en effet que c'était un peu fade.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Si tu tombes un jour dessus tu pourras toujours tester...

      Supprimer
  8. Je lirai peut-être les premiers tomes mais celui-ci ne me dit rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé les deux premiers meilleurs.

      Supprimer
  9. Ceci dit, on peut remplacer cette séance lecture par une pause crêpes-cidre un de ces jours non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tu sais parler aux hommes toi ! Ce sera avec plaisir mais avec du cidre brut parce que le doux, j'ai horreur de ça.

      Supprimer
  10. Je ne connais pas et je passe mon tour :)

    RépondreSupprimer
  11. Mouais... Pas tentée ! Beaucoup plus par contre par une pause crêpe-cidre comme le suggère si justement Moka ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une pause crêpe-cidre avec vous deux ce serait le bonheur !

      Supprimer
  12. Je ne connais pas du tout mais ton billet attise ma curiosité !

    RépondreSupprimer
  13. Bah, je note quand même si un jour ça me prend de découvrir la BD de terroir. Enfin, a priori ce serait mieux que je trouve d'autres références parce que "fade", "scolaire", "tristoune", ça fait beaucoup quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas super valorisants mes adjectifs, je te l'accorde...

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Et ce n'est pas avec celle-là que je vais te faire changer d'avis...

      Supprimer
  15. J'ai mon comptant de "bretonnant" en allant au marché... Je vais m'en tenir là! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense en effet que tu peux t'en passer.

      Supprimer
  16. Je passe si tu n'es pas plus emballé que ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne pas dire que je suis ressorti emballé par la lecture de cet album.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !