mercredi 5 juin 2013

Hôtel particulier - Guillaume Sorel

Émilie met fin à ses jours dans sa  baignoire. Une fois morte, son âme va hanter le vieil immeuble où elle habitait. Naviguant d’appartement en appartement, elle découvre le quotidien et le vrai visage de ses voisins. Des gens seuls, perdus, au bord du gouffre, des couples infidèles, une sorcière acariâtre qui tue les animaux, un peintre voyeur mais aussi de drôles de personnages, comme cette petite fille enfermée dans un placard ou cet homme organisant des orgies avec de célèbres héroïnes de romans qu’il fait sortir de sa bibliothèque. Émilie se demande pourquoi elle doit subir un tel sort, elle se demande si sa situation est appelée à durer éternellement. Un vieux chat va devenir son confident. Ils peuvent se parler, l’animal est le véritable maître de l’immeuble, celui qui sait tout sur tout le monde. Pour Émilie, c’est une nouvelle vie qui commence…

Un album totalement inclassable, à l’ambiance envoûtante, et parsemé de magnifiques citations littéraires (Rimbaud, Pouchkine, Lewis Caroll, Baudelaire…). Le fantôme de la jeune femme flotte sur un monde étrange, en apesanteur, nimbé de mélancolie. La narration peut sembler décousue mais Sorel a construit son histoire comme une succession de nouvelles se déroulant dans le vase clôt de l’immeuble et dont le fil conducteur serait cette âme qui traverse les murs. L’occasion pour lui de dresser quelques portraits inquiétants, troublants ou réalistes. Hommage aux contes fantastiques de Poe et Maupassant, Hôtel particulier entretient une sorte de doute permanent, entre rêve, folie, surnaturel et réalité, le tout saupoudré d’une belle dose de sensualité. Difficile pour le lecteur de s’y retrouver mais a-t-on toujours besoin d’explications rationnelles ? N’est-il pas délicieux de se laisser mener par le bout du nez dans ce halo d’étrangeté qui nous enveloppe dès les premières pages ?   

Pour ce qui est du dessin, c’est tout simplement sublime. Sorel est depuis longtemps un de mes dessinateurs préférés. Ici, il a travaillé au lavis, usant d’un noir et blanc vaporeux rehaussé de nombreuses nuances de gris. Son art du cadrage et l’attention particulière donnée à la lumière fait de chaque planche un petit bijou de fluidité et d’équilibre. J’aime par ailleurs beaucoup les personnages qu’il met en scène, notamment les femmes, qui sont tout sauf des pin-up. Le visage marqué, le cheveu filasse et des courbes parfois un peu trop généreuses, elles sont justes réelles et non fantasmées.

Un album empreint d’une sombre poésie et d’un esthétisme aussi rare que fascinant. Ai-je vraiment besoin de vous dire que j’ai aimé ?
 


Hôtel particulier de Guillaume Sorel. Casterman, 2013. 104 pages. 17 euros.








54 commentaires:

  1. Je regrette vraiment de l'avoir reposé la semaine dernière... Je vais réparer cette erreur très vite ! C'est vrai que le dessin est absolument sublime...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dessin est incroyable et cette histoire ne peut que te plaire, j'en suis persuadé.

      Supprimer
  2. C'est vrai que les planches que tu montres sont sublimes. Je n'ai encore rien lu de Sorel mais je note immédiatement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment, tu n'as rien lu de Sorel ? Algernon Woodcock est une série incontournable !

      Supprimer
  3. J'étais justement en train de lire hier soir l'excellent article du nouveau casemate au sujet de cette BD...volontairement je ne lis pas trop ton billet...j'y reviendrais...Achat assuré ce week-end pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne seras pas déçu, c'est impossible !

      Supprimer
  4. Comment résister? Tu es trop convaincant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais surtout, la question est : pourquoi résister ?

      Supprimer
  5. Je crois qu'il pourrait beaucoup me plaire. Déjà les dessins me séduisent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble aussi qu'il pourrait te plaire...

      Supprimer
  6. Ca donne envie de s'affoler du clic ou de courir à la librairie :)

    RépondreSupprimer
  7. Plus les semaines passent et plus vos découvertes me donnent l'envie de poursuivre dans les lectures BD. Encore un titre que je note ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là tu peux le noter les yeux fermés ;)

      Supprimer
  8. Oh vilain tentateur ! Je note.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis très tenté !! Et je suis sûr que tu le sais ^^

    RépondreSupprimer
  10. Cela relève de l'aquarelle plus que du dessin de BD, on dirait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce n'est pas de l'aquarelle, c'est du lavis. Et c'est bien du dessin, du très haut de gamme d'ailleurs !

      Supprimer
  11. Tu viens de finir de me convaincre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connaissant tes goûts, cet album est fait pour toi.

      Supprimer
  12. Je ne suis pas certaine que ça pourrait me plaire mais je te laisse quand même un petit com' sinon tu vas dire que tu n'as des visiteurs que quand tu écris des billets coquins :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'y penser, je ne voudrait pas être catalogué dans un seul genre ;)

      Supprimer
  13. Entre toi et Mango on navigue dans l'univers des lettres. C'est pour moi ! En plus j'adore les dessins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, toutes les citations littéraires sont magnifiques.

      Supprimer
  14. Ton billet me donne très envie de découvrir cette BD.

    RépondreSupprimer
  15. Cela me fait fortement penser aux univers de Kokor (à commencer par le visuel de couverture). Autre bonne raison de noter les références de cet album... parce qu'après t'avoir lu, je me dis que cet ouvrage-là me plaira ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas du tout fait le rapprochement avec Kokor. Je verrai à la lecture de ton futur billet (t'as vu comme je m'avance...) si la comparaison est justifiée.

      Supprimer
  16. C'est un beau billet Jérôme ! Je viens de voir les pages en grand et c'est vrai que les dessins sont beaux.
    Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dessins sont plus que beaux, ils sont fabuleux !

      Supprimer
  17. Humm, j'aime les sombres atmosphères poétiques et esthétiques, il est pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je veux qu'il est pour toi. J'imagine déjà ton billet, un tel album va t'inspirer, c'est certain.

      Supprimer
  18. Jérôme,
    je tiens à te dire que tu auras ma ruine sur la conscience !! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé, je vais avoir du mal à vivre avec un tel poids...

      Supprimer
  19. Tout pour me plaire... Surtout que je ne connais pas cet illustrateur ! ;) Au fait, belle surprise ce soir dans ma boîte aux lettres : j'ai reçu ton paquet... Un grand merci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, il faut que tu découvres Sorel... et tant mieux si la paquet est bien arrivé ;)

      Supprimer
  20. Rien qu'à voir le nom de l'auteur et les planches que tu nous montres en exemple, je note et je souligne !

    RépondreSupprimer
  21. Tu m'as convaincue... Bien que l'histoire semble spéciale! Je vais essayer de la trouver à la BM!

    RépondreSupprimer
  22. Sur ma pile de lecture de ce weekend... j'en bave presque... :)

    RépondreSupprimer
  23. Ca semble magnifique! Bien noté!

    RépondreSupprimer
  24. Non, ça ne semble pas, c'est magnifique !

    RépondreSupprimer
  25. C'est vrai que tu es convaincant!

    RépondreSupprimer
  26. Je n'arrête pas de le croiser à la Fnac... Il me le faut, définitivement :-)

    RépondreSupprimer
  27. Je l'ai enfin terminé après l'avoir reposé au tout début de mes vacances ! Comme tu le dis, une oeuvre totalement atypique ! Merci pour ce sage conseil ! Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est davantage une question d'atmosphère que de scénario, mais quelle atmosphère !

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !