mercredi 6 mars 2013

Pacifique - Trystram et Baudy

Trystram et Baudry © Casterman 2013
Udo, jeune soldat allemand de la Kriegsmarine, s’apprête à prendre son poste à bord  d’un U-Boot. Nous sommes dans le pacifique, à la fin de la seconde guerre mondiale. Le gamin a dans ses bagages un livre subversif dont il ne peut justifier la provenance. Lorsque ses camarades découvrent l’ouvrage, ils s’en débarrassent au plus vite.  Mais le livre réapparaît mystérieusement à plusieurs endroits. Chaque membre de l’équipage qui en commence la lecture est comme fasciné par les idées qu’il diffuse. A tel point que quand le capitaine veut faire disparaître l’objet du délit, la révolte gronde…  

Un premier album réalisé à quatre mains par deux auteurs issus de l’animation. Le récit joue à fond sur le contraste entre l’huis-clos du sous-marin et l’élément infini dans lequel il se déplace. Après, le message est d’une grande naïveté, ce qui n’est finalement pas pour me déplaire. En gros, les vilains soldats allemands libérés du poids de la guerre forment une communauté hippie et l’esprit libertaire triomphe de l’ordre militaire grâce au pouvoir surnaturel d’un livre, un livre qui fait vaciller les convictions et symbolise l’éveil des consciences. J’aime bien cette idée. Et puis au moins on ne tombe pas dans les fins classiques, genre naufrage ou mutinerie sanglante.

Niveau dessin, c’est du tout bon. Dynamique, avec beaucoup de mouvement et des postures très expressives pour les nombreux personnages. En fait le gros point fort de cet album à l’italienne, c’est que sa forme joue sur l’oppression ressentie par le lecteur lorsque la caméra se déplace à l’intérieur du sous marin. Les auteurs expliquent cela très bien dans le dossier graphique final : « Le format horizontal s’est imposé pour faire corps aux proportions allongée d’un U-boot, il y a ainsi une correspondance de formes. Le plafond bas de la page renforce le coté enfermé et permet, par contraste, de tirer les horizons plus larges lors des scènes extérieures. »   La couleur, d’abord très sombre et oscillant entre le rouge, le orange et le noir, gagne en luminosité sur la fin, au moment où les anciens soldats découvrent leur futur paradis.

Un premier album qui souffre par moments de quelques soucis de fluidité au niveau de la narration mais qui reste au final une très bonne surprise. Voila un duo d’auteurs dont les futures publications seront à suivre de près.

Pacifique de Trystram et Baudy. Casterman, 2013. 90 pages. 15 euros. 


Trystram et Baudry © Casterman 2013




22 commentaires:

  1. J'avoue l'avoir vu en librairie mais ne pas l'avoir feuilleter... Pas emporté par la couverture bien que le format à l'italienne attire... Promis, je vais le regarder mais le Pacifique n'est pas ma direction actuelle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'objet-livre en lui-même est très beau. C'est ce qui m'a fait craquer au départ.

      Supprimer
  2. Ah non, rien que d'y penser, je manque de souffle. Les sous-marins ont toujours été une phobie pour la claustrophobe que je suis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne pourrais jamais monter dans un machin pareil. Mais à la lecture ça passe, même si l'impression de confinement est bien rendue.

      Supprimer
  3. J'ai vu récemment que Choco l'avait lu également mais je me demandais de quoi il en retournait. Pas vu lundi quand je suis allée en librairie. J'irais feuilleter à l'occasion. Malgré les griefs que tu énonces, ça me tente

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour un premier album c'est quand même pas mal du tout je trouve. Et puis graphiquement ça me plait^^

      Supprimer
  4. Tu m'as convaincu, je vais essayer de me le procurer. Il irait bien dans une semaine à thème que je prépare...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, je lirai ton avis avec plaisir.

      Supprimer
  5. Pareil que Manu, je suis claustrophobe !
    Mais j'aime bien l'histoire et ce format pas habituel. BD notée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois que le format fait tout le charme de l'album.

      Supprimer
  6. Elle me tente bien cette histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, elle mérite que l'on y jette un oeil.

      Supprimer
  7. en BD j'y vais tout tout doucement alors je ne lirai pas celle-là, mais je trouve que tu la racontes bien
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je sais que la BD ce n'est pas du tout ton truc^^

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas et je me laisserais volontiers tenter...

    RépondreSupprimer
  9. Hmmm, je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis pas convaincue. Peut-être à cause de la planche mise en exemple qui ne m'attire pas vraiment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais dû en choisir une autre alors^^

      Supprimer
  10. Curieuse de savoir ce qu'est ce roman qui fascine tant l'équipage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien figure-toi qu'on ne le sait pas...

      Supprimer
  11. Je ne connais pas, mais je note malgré tes réticences concernant la narration...

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !