mardi 19 mars 2013

Automne - Jon McNaught

McNaught © Nobrow 2012
Deux « nouvelles graphiques » se déroulant dans la ville de Dockwood. Dans la première, un garçon prépare le repas et fait le service dans une maison de retraite, puis il rentre chez lui. Dans la seconde, un livreur de journaux effectue sa tournée. C’est l’automne, les feuilles tombent, la nature jette ses derniers feux.

Des gens simples, des situations parfaitement insignifiantes, quasiment aucun texte. Il ne se passe rien et c’est ça qui est bien. On prend ce que l’on veut, on imagine, on extrapole. Ou pas. Cet album est contemplatif mais surtout très descriptif. Il s’attarde et dissèque le moindre geste sur des bandes de 4 ou 5 cases. Un procédé répétitif mais qui donne un certain rythme à la narration.

J’aime qu’un auteur me prenne par la main et me lâche à l’entrée du grand bain en me disant : « Débrouille-toi, moi j’ai fait ma part du boulot. » Finalement il y a ce que lui a voulu dire et ce que nous avons envie de comprendre. Une forme de polysémie qui fait tout le sel d’un album comme celui-la. 

Bref, vous l’aurez compris, j’ai vraiment passé un bon moment avec les habitants de Dockwood et je remercie les trois tentatrices qui m’ont convaincu de l’intérêt de ce très joli objet-livre, Mango, Cristie et Mo’.

Automne de Jon McNaught. Nobrow, 2012. 56 pages. 18 euros.

Les avis de Mo' ; Cristie ; Mango



McNaught © Nobrow 2012




Prix de la révélation Angoulême 2013



18 commentaires:

  1. De mon côté, les avis de Mango et Cristie m'ont aidé à me préparer à la lecture de cet album. Je ne suis pas très adepte d'ouvrages contemplatifs et si elles ne m'avaient pas mis l'eau à la bouche comme elles l'ont fait, j'aurais certainement recherché un peu plus de rythme dans le récit ou une petite étincelle de vie dans le coeur des personnages. Quoi qu'il en soit, j'ai passé un très bon moment de lecture. Simple et efficace ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis très bon client pour ce type d'ouvrage. J'aime les formes d'expression minuscules comme celle-là et j'aime aussi beaucoup les albums de littérature jeunesse sans texte, ce sont souvent de petites mines d'or à exploiter avec les enfants.

      Supprimer
  2. Je ne suis pas très BD, mais celle-ci m'a enchantée certainement du fait de son silence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une narration assez éloignée de la BD classique, sans doute pour cela que tu as apprécié.

      Supprimer
  3. C'est une vraie réussite, je trouve et j'aime de plus en plus ce genre de BD où le dessin seul s'impose largement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton billet m'a grandement incité à partir à la découverte de cet album.

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé aussi, je publie mon billet demain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu ça. On aurait presque pu faire une lecture commune !

      Supprimer
  5. Je vais la lire, je l'ai reçue grâce à l'opération PM !

    RépondreSupprimer
  6. Chouette, ça fera un avis de plus^^

    RépondreSupprimer
  7. Ca, par contre, je suis quasi-certaine de ne pas aimer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, te connaissant, tu peux oublier...

      Supprimer
  8. Je suis adepte aussi des albums sans texte propice à la rêverie et qu'on peut investir de multiples façons ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton avis, comme celui de Mo' et Mango, a beaucoup compté pour moi dans le choix de cet album.

      Supprimer
  9. La couverture m'attire follement, ce que tu en dis m'intéresse doublement.... même si c'est une BD !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, je pense que tu pourrais aimer !

      Supprimer
  10. Tu donnes envie de rencontrer les habitants de Dockwood :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas ! En plus ils sont charmants.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !