mercredi 20 mars 2013

Les dormants - Jonathan Munoz

Munoz © Cleopas 2013
Une BD qui met en scène un personnage en manque de sommeil, je ne pouvais pas passer à coté. Bon, lui est victime d’insomnies et moi d’un petit bout de bonne femme de 3,5 kg mais le résultat est le même. Quand l’histoire commence, notre héros est donc à la recherche de tranquillité. Des jours, peut-être des mois ou des années qu’il n’a pas dormi. L’origine de son mal lui est inconnue. Il faut dire qu’en plus il est amnésique… Bref, quand il débarque à Bouddumonde, il pense enfin avoir trouvé un havre de paix. Manque de bol, les autochtones n’aiment pas, mais alors pas du tout les étrangers. Résultat, l’insomniaque est arrêté et emprisonné sans raison par le shérif local. Il devra son salut à une étrange gamine qui endort instantanément toutes les personnes dont elle s’approche. Toutes les personnes sauf lui, forcément, puisqu’il ne dort jamais. Du pain béni pour la gamine. Enfin quelqu’un avec qui elle peut parler ! Ce drôle de duo s’installe dans une cabane perchée en haut d’une colline. La jeune fille tente de faire retrouver la mémoire à l'insomniaque, mais les souvenirs qui remontent peu à peu sont des plus douloureux… 

Quelle étrange atmosphère ! Déjà remarqué avec Un léger bruit dans le moteur, Jonathan Munoz récidive avec cet album pour le moins surprenant. La narration laisse planer un voile de mystère qui ne se dissipe qu’à la toute fin. C’est sombre, brumeux, parfois angoissant. Belle trouvaille que cette étrange localité appelée Bouddumonde dont les habitants ne sont pas sans rappeler les bouseux que l’on croise dans les romans américains se déroulant au fin fond du Texas ou de la Louisiane. Certains trouveront sans doute la fin un peu trop ouverte et manquant de clarté mais il me semble au contraire que cette « opacité » ouvre la porte à différentes interprétations, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Le trait de Munoz est nerveux, parfois proche du crayonné. Le travail sur la couleur magnifie l’ambiance générale, les tons gris, bleu et ocre faisant peser une chape de plomb sur un décor privé la plupart du temps de luminosité.

Je suis ravi d’avoir découvert l’univers quelque peu torturé de ce jeune auteur. Et même si je conçois tout à fait qu'un tel album puisse laisser plus d’un lecteur de marbre, j’ai de mon coté grandement apprécié cette histoire que je qualifierais volontiers d’« envoutante ».

Les dormants de Jonathan Munoz. Cleopas, 2013. 102 pages. 19,85 euros. 



Munoz © Cleopas 2013









42 commentaires:

  1. Ça, ça va me plaire, c'est sûr !! j'avais déjà adoré Un léger bruit dans le moteur, je trépigne de découvrir cette atmosphère si envoutante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je suis certain que tu vas le découvrir d'ici peu cet album...

      Supprimer
  2. Découverte ! Et tentant ( ma liste Retour à la BD, un jour..., s'allonge ).
    ( Tu es bon pour Sommeil de Haruki Murakami - insomnie, lecture et atmosphère étrange... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais lu Murakami en plus, ce serait l'occasion.

      Supprimer
  3. 102 pages? C'est donc un assez gros album? Si c'est l'insomnie, le thème, c'est donc bien aussi une histoire pour moi sauf que moi, je la prends comme une aubaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est bel album et non, l'insomnie n'est pas le thème principal. Disons que c'est un peu plus nébuleux...

      Supprimer
  4. Pauvre homme, il a des yeux ravagés. Je note aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce moment tous les matin mes yeux sont comme ça, c'est pour ça que cette couverture m'a attiré comme un aimant.

      Supprimer
  5. Le sombre, brumeux et angoissant, moi, ça me plait, si en plus c'est envoûtant alors je dis oui !

    RépondreSupprimer
  6. petite dormeuse, je pourrais peut-être tenter de le lire pour m'endormir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sûr que ça marche, c'ets loin d'être un album soporifique !

      Supprimer
  7. Je l'ai déjà noté ce titre, je le mets en rouge sur ma liste :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doute bien que tu finiras par le lire^^

      Supprimer
  8. Effectivement, voilà un titre bien intriguant ! La couverture me rebute un peu par contre. Sans ton avis, je pense que je n'aurais pas pris la peine de feuilleter cet ouvrage. Je verrais ça tantôt du coup ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te l'accorde, la couverture n'est pas la plus grande réussite de cet album, il ne faut surtout pas s'y arrêter.

      Supprimer
  9. Il a l'air trop étrange pour moi. En BD, j'aime ce qui reste terre à terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes ce qui est terre à terre, sûr qu'il n'est pas pour toi cet album !

      Supprimer
  10. Je note aussi, suis très intriguée

    RépondreSupprimer
  11. Moi qui suis une marmotte en manque de sommeil à cause d'un petit loulou, ça devrait me parler aussi. Reste à voir si je serai conquise par ce "charme envoûtant".

    RépondreSupprimer
  12. Vous avez dit envoûtant ? Je note !

    RépondreSupprimer
  13. Que ça m'a l'air intéressant ! J'ai envie de connaître le passé de ce personnage, ça m'intrigue...

    RépondreSupprimer
  14. Je ne connaissais pas du tout, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  15. Ce regard est terrifiant. Prête à me lancer capitaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en attendais pas moins de vous matelot !

      Supprimer
  16. Je le guetterai à la bibliothèque !

    RépondreSupprimer
  17. J'ai beaucoup aimé "Un léger bruit dans le moteur" donc j'hésite fortement pour celui-ci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, pas de raison d'hésiter, si tu as aimé le 1er, tu aimeras celui-la.

      Supprimer
  18. Une très belle découverte. "Un léger bruit dans le moteur" sera ma prochaine lecture de cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, il faut absolument que je trouve "Un léger bruit dans le moteur" !

      Supprimer
  19. Je viens de lire "les Dormants" parce que Stephie en parlait sur son blog, mais je n'ai pas lu "Un léger bruit de moteur". Pour le coup...(mais j'ai déjà deux BD, voire trois, à lire prochainement).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et alors tu as aimé ? Je viens te lire.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !