vendredi 3 juin 2016

L’érection Tome 1 - Jim et Lounis Chabane

Un album de circonstance. Pas parce que j’ai des problèmes d’érection, cela va de soi (et la question ne se pose même pas, tout va bien de ce côté-là, merci !), mais parce que ce week-end se tiendront les 21es rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens et que je ne raterais ce festival pour rien au monde, quitte à y aller à la nage cette année. C’est donc pour coller au plus près de l’actualité (du moins de la mienne) que je vais vous parler BD aujourd’hui avec le premier tome de ce diptyque signé Jim, scénariste prolifique s’il en est.

Ça commence comme une soirée tranquille entre amis. Florent et Léa se préparent à accueillir Alexandra et Jean-Fabrice pour le dîner. Léa fête ses 48 ans et accepte difficilement de vieillir. Le repas se passe bien mais au moment de se dire au revoir, La maîtresse de maison constate que son homme « bande comme un gros malade ». Elle en déduit, à tort, que « cette pute d’Alexandra », sa mini-jupe et son physique avantageux lui ont fait de l’effet. Commence alors une engueulade carabinée où les masques vont tomber et révéler un profond mal-être.


Une histoire de couple, donc. Un peu l’obsession de Jim, il faut dire. Ici, il détourne les codes du théâtre, installe ses « acteurs » dans un huis clos où un malentendu déclenche une réaction en chaîne aussi surprenante qu’incontrôlable. On a vraiment l’impression d’être dans une pièce de boulevard, avec ce décor d’appartement bourgeois, les portes qui claquent et le découpage en actes.

C’est drôle mais pas que. On déconstruit l’intimité d’un ménage où l’ambiance n’est pas au beau fixe malgré les apparences. On gratte des fêlures qui semblent s’approfondir à chaque page. Vingt-cinq ans que Florent et Léa sont ensemble. A l’approche de la cinquantaine, cette dernière s’interroge. Sur son pouvoir de séduction, sur le regard que porte sur elle son homme. Et elle s’agace, un peu trop rapidement sans doute. Florent encaisse, se défend et argumente. Mais rien ne semble y faire. Et la dernière page laisse augurer une suite « pimentée »…

Pas simple pour un dessinateur de réaliser 70 planches dans un seul et même décor avec les mêmes personnages, surtout quand l’intrigue tient davantage grâce aux dialogues qu’aux images. Lounis Chabane s’en sort avec brio, multipliant les mouvements de caméra, variant au maximum les postures et l’intensité des regards. Il joue aussi beaucoup sur les silences pour souligner les non-dits et la tension qui ne cesse de monter.

Étrange de « voir » du théâtre en BD. L’exercice est difficile. Mais la lecture se révèle particulièrement fluide, dynamique, vivante. Et la mise en scène tient la route du début à la fin. Du moins jusqu’au terme de ce premier tome. Pour la suite, il faudra attendre un peu. En espérant que l’entracte entre les deux albums ne durera pas trop longtemps.

L’érection, livre 1 de Jim et Lounis Chabane. Grand Angle, 2016. 68 pages. 16,90 euros.






44 commentaires:

  1. J'aime bien Jim comme auteur de BD et c'est vrai que les couples sont son obsession (voir "Une nuit à Rome")...mais le sujet ? bof...

    RépondreSupprimer
  2. Très tentant cette idée de BD façon théâtre de boulevard, merci. (titre efficace, pour sûr !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Titre qui attire l’œil, c'est certain !

      Supprimer
  3. Je ne sais pas trop... Si je la croise peut-être :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu finiras bien par croiser une érection :)

      Supprimer
  4. j'aime beaucoup Jim et son regard sur le couple justement!
    si je croise cet album je ne repartirai pas sans, c'est sûr!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un auteur dont on reconnaît l'univers au premier coup d’œil, ce n'est pas si courant.

      Supprimer
  5. 48 ans est un cap difficile.
    Pour l'instant je ne note pas mais je suis curieuse de la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça va, il me reste un peu de marge avant d'arriver à 48 :-)

      Supprimer
  6. J'attendrai la fin du coup, là comme ça j'aurais trop peur de rester sur ma faim...

    RépondreSupprimer
  7. tu réussis toujours à nous intéresser !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne pense pas que ça me plairait, mais en effet l'exercice est original et intéressant.

    RépondreSupprimer
  9. En lisant le titre, je me dis : "mais on n'est pas mardi ! ce n'est permis que le mardi, alors?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est permis tous les jours, encore heureux !

      Supprimer
  10. Je tenterais bien. Par curiosité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La curiosité est un excellent défaut ;)

      Supprimer
  11. Le vendredi, tout est permis aussi ? Haha ! Intéressant cette idée de mise en scène façon théâtre en BD. "Heureusement" que c'est un diptyque. Il va falloir que j'attende le tome 2 pour m'y plonger.;-)

    RépondreSupprimer
  12. du théâtre en BD? Ah oui, ça m'intéresse!

    RépondreSupprimer
  13. Je note, cette histoire m'interpelle merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout sa mise en scène qui m'a interpellé.

      Supprimer
  14. Malgré ton enthousiasme, je suis sceptique sur cette structure théâtrale dans le neuvième art. Quel apport a ce support que n'aurait pas pu offrir une adaptation sur les planches ? Au plaisir de te relire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question que tu poses est intéressante. Et il me semble que Jim prépare une véritable adaptation théâtrale de sa BD.

      Supprimer
  15. Cela ne me tente pas malheureusement que ce soit dans le style ou dans l'intrigue :/

    RépondreSupprimer
  16. A 13 ans, tu lisais déjà LUI ? Précoce !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut s'instruire dès le plus jeune âge tu sais ;)

      Supprimer
  17. Je vais attendre que la suite soit parue. Sinon, j'aime bien Jim, alors pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  18. Je suis moyennement tentée sauf par ton avis sur le second tome :P (qui du coup, me permettra certainement de changer mon fusil d'épaule)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si je te convaincrai mais je compte bien lire la suite en tout cas.

      Supprimer
  19. Il sors quand le 2 " j'ai beaucoup aimé" nouvelle découverte et de l'auteur aussi je ne connaissais pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas quand sortira le second. j'espère juste qu'il ne tardera pas trop.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !