mardi 7 juin 2016

A coeur Pervers - Octavie Delvaux

Cinq ans que le rendez-vous de Stephie existe. Cinq ans que chaque premier mardi du mois, je donne dans la lecture inavouable. Pour être tout à fait honnête, j’ai pris le train en marche, je n’étais pas là au début de l’aventure mais il me semble ne pas avoir raté beaucoup de premiers mardis depuis le 4 octobre 2011 et mon billet sur « L’anthologie littéraire de la fellation » (je m’étais dit, autant attaquer avec un sujet qui me parle – oui, l’anthologie littéraire, c’est mon truc^^). Bref, pour fêter ces cinq ans et marquer le coup, j’ai eu l’immense plaisir de m’acoquiner avec la divine Framboise. Nous avons donc lu ensemble « A cœur Pervers »,  un recueil de nouvelles chaud-bouillant qui ne nous a pas laissés de marbre (t’inquiète Framboise, je n’en dirais pas plus, je sais garder les secrets, surtout les plus inavouables…).

Vingt-trois nouvelles et deux parties bien distinctes dans ce recueil, pour deux effets totalement différents, en ce qui me concerne du moins. La première moitié, « Éros », joue sur un registre classique d’érotisme chic et élégant. Classique donc, mais efficace, comme cette histoire de jeux torrides au restaurant un soir de Saint-Valentin ou ces vacances en club qui prennent une tournure inattendue pour un couple au mari volage. L’adultère est d’ailleurs un sujet redondant et les nouvelles traitant de ce thème offrent les plus beaux passages littéraires du recueil ainsi que les réflexions les plus profondes sur la question du désir et de l’abandon à l’autre, sans remords ni culpabilité.

Une première partie très réussie mais une seconde, « Thanatos », qui a eu sur moi l’effet d’une douche froide, notamment avec deux histoires de vampires où le mélange sexe, sang et morsures n’a pas été loin de me faire vomir. Dans les autres, il n’est question que de domination, de SM et de masques de cuir, des joyeusetés pour lesquelles je n’ai aucune attirance. Les fessées, la cravache, le collier de chien, la cire de bougie qui coule sur les roubignoles ou le piercing de tétons sans anesthésie, très peu pour moi. Comble du comble, ce texte où une maîtresse SM prend son pied avec des seringues. Du sadisme pur, juste insupportable pour une chochotte comme moi. Exemple qui a failli me faire tourner de l’œil : « Sans nous prévenir, Sonia planta l’aiguille, qui entra dans la peau comme dans du beurre. Elle traversait à présent la verge de John de Part en part ». Il m’a suffi de visualiser la scène pour grimacer et avoir des frissons d’horreur ! Heureusement que Framboise n’est pas non plus portée sur ce genre de choses, ça a permis d’éviter tout malentendu entre nous.

Un recueil inégal, donc. La première partie est excellente et justifie à elle seule la lecture. Pour le reste, les amateurs de pratiques extrêmes y trouveront leur compte. Les autres en sortiront comme moi, tremblants et effarés…

A cœur Pervers d’Octavie Delvaux. La Musardine, 2016. 300 pages. 18,00 euros.




Une lecture commune que j'ai donc le plaisir de partager avec Framboise. Et croyez-moi, pour ce qui est de l'inavouable, elle ne donne pas sa part au chien !



36 commentaires:

  1. Je pense que j'adhèrerais à peu près sur la première partie mais la 2e... je suis une chochotte moi aussi
    Et puis la plume d'Octavie delvaux ne m'avait pas convaincue dans "Sex in the kitchen" ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois que je la lis et son écriture ne m'a pas désagréablement surpris.

      Supprimer
  2. Mouarf, moi, en jeune (enfin bon ...) novice de cette littérature, j'ai survolé les passages un brin trop extrêmes pour ne garder que les délicieux, les savoureux, les mhuuuuuum chauds ;-)
    mille mercis jeune homme pour cette toute 1ère fois coquine qui a aiguisé mon appétit :-p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On remet ça quand tu veux très chère ;)

      Supprimer
  3. Ah tiens, moi j'ai bien aimé l'histoire des vampires ! Et dans l'ensemble j'ai trouvé le SM assez soft...

    RépondreSupprimer
  4. Pas trop envie de le lire, mais ton billet est un délice !

    RépondreSupprimer
  5. Partante pour la première partie... beaucoup moins pour la seconde je dois dire !!

    RépondreSupprimer
  6. Ca a l'air d'être assez extrême comme lecture.

    RépondreSupprimer
  7. Oh ben décidément... chez Noukette j'ai passé mon tour, déjà...
    Je ne garderais aussi que la 1ere partie, je pense.
    Et Stéphie me rappelle que je n'ai pas vraiment adhéré à l'écriture de l'auteur, sur l'ouvrage qu'elle cite;

    RépondreSupprimer
  8. Quelle horreur cet extrait ! Pouahhh !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que tu serais sur la même longueur d'ondes que moi.

      Supprimer
  9. Je rigolais en t'imaginant au bord de la vomissure sur la deuxième partie, avec la cire de bougie et le piercing, et quand j'ai lu ton extrait, j'ai poussé un grand "aaaaah !", non pas jouissif mais d'écoeurement. Merci pour ce moment...

    RépondreSupprimer
  10. Euh, oui, alors là, si je devais lire ce recueil, je crois que je me contenterais de la première partie ! Les aiguilles et les coups de fouet, très peu pour moi !!!

    RépondreSupprimer
  11. Tu m'as trop fait rire avec le coup de l'anthologie !!! ^^

    Bref, dommage que la 2è partie t'ait un peu fait "débander" si j'ose dire...
    Au moins on aura appris que tu es un peu chochotte mais je ne pourrais pas te lancer la première pierre vu que j'ai une peur bleue des seringues... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut croire que certain(e)s aiment beaucoup ça !

      Supprimer
  12. Dans un autre genre je viens de lire Hell.com qui ne sera pas pour toi du coup ! première partie attirante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ton avis, et il ne sera clairement pas pour moi celui-là !

      Supprimer
  13. J'ai eu le même genre de déconvenues avec Histoire d'O ! Billet prévu pour samedi. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu aussi, dans le genre ce n'est pas mal non plus Histoire d'O !

      Supprimer
  14. Toi? Tremblant? Effaré? Comment est-ce possible?

    RépondreSupprimer
  15. Je suis pas certaine de me lancer finalement. Je faisais la fine bouche après avoir lu Framboise et je venais te lire pour finir de me faire mon idée... Bon, je me dis que si un jour, l'ouvrage est réédité en deux romans (un pour chaque partie), je ne prendrai que la première... :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne serait pas une mauvaise idée cette réédition...

      Supprimer
  16. Ton billet m'a fait bien rire : chochotte va! :)))))

    RépondreSupprimer
  17. Moi aussi j'ai bien lu à la lecture de ton billet !!! Je n'ai pas encore tenté ce genre littéraire à voir pour la première partie peut être !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'as jamais fréquenté ce genre littéraire, je te conseille de ne pas commencer avec ce titre ;)

      Supprimer
  18. Ah oui........ "l'anthologie littéraire c'est ton truc" ptdrrr :D
    La première partie me semble très belle. La seconde n'est pas pour moi!
    Bon weekend à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai du mal à convaincre avec mon histoire d'anthologie ;p

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !