mardi 17 mai 2016

Le trésor du lac des trois chats - Mathis

Premier jour des grandes vacances et première grasse matinée, Alex est aux anges ! Pas question pour autant de se tourner les pouces, c’est enfin  l’occasion de construire une cabane dans la forêt. En cherchant l’endroit idéal pour installer ladite cabane, Alex en trouve une déjà montée, faite de planches et de tôles rouillées. Après l’avoir observée de loin, il décide d’y pénétrer. A l’intérieur, des piles de livres et une carte d’identité qui ne laisse planer aucun doute sur son propriétaire. Alex comprend en effet immédiatement que cette cabane appartient à un ancien camarade de classe de son père surnommé Sauvageon, qui a toujours vécu dans les bois mais dont personne n’avait jamais pu trouver le repère. Un Sauvageon qui a disparu depuis plusieurs semaines…

Alex rentre chez lui avec une boîte remplie de photos. Au fond de la boîte, sa sœur Anouk va trouver un carnet où Sauvageon consignait ses recherches en lien avec un trésor datant du Moyen-âge, le trésor du lac des trois chats. Entre recherches à la bibliothèque, réunions secrètes et expédition à vélo, Alex, Anouk, Mimi, Singe et Djamila vont se lancer dans une chasse au trésor où les choses ne vont pas vraiment se dérouler comme prévu.

Aujourd’hui pas de roman pour ados dans notre rendez-vous hebdomadaire avec Noukette mais un titre pour les plus jeunes à partir de 8-9 ans. Une chasse aux trésor qui rappellera aux anciens dans mon genre le fameux Club des cinq (même si je préférais le moins connu « Clan des sept » ). Dialogues percutants, personnages pétillants, énigme à résoudre, un poil de tension et de suspens, les ingrédients sont classiques mais la recette fonctionne. Seul souci, une incursion dans le fantastique à la toute fin qui risque de désarçonner et de frustrer plus d’un lecteur. Pour le reste, c'est un sans faute.



Le trésor du lac des trois chats de Mathis. Thierry Magnier, 2016. 150 pages. 7,20 euros.









18 commentaires:

  1. Comme tu me le disais récemment, c'est le genre d'histoire qui plaît toujours. Mysteres, aventures et bandes de copains.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai un peu peur du côté club des cinq revisité, comme vous conseillez tous les deux (Noukette et toi) des titres sans aucune réserve je vais laisser passer celui-là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est un peu différent de ce que l'on présente d'habitude, c'est vrai.

      Supprimer
  3. D'accord sur la fin, j'ai tiqué... Les enfants risquent d'aimer eux par contre. Et puis il y a l'écriture de Mathis, il sait y faire pour ferrer son lecteur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son écriture, c'est toujours un régal !

      Supprimer
  4. L'histoire semble tout à fait prenante (et je suis toujours attirée par les histoires avec des cabanes dans les bois, ne me demande pas pourquoi ;0) Je suis sûre qu'il plairait à Petitdernier, je le note dans vos billets les plus tentateurs histoire de ne pas l'oublier, bonne semaine Jérôme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu nous diras si petit dernier a aimé ;)

      Supprimer
  5. "anciens dans mon genre", tu me fais bien rire sur ce coup là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben quoi, c'est vrai, je ne suis plus un jeunot, à mon grand désespoir !

      Supprimer
  6. j'aime beaucoup l'écriture de Mathis ! C'est noté pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'adore son écriture.

      Supprimer
    2. enfin lu. La fin est effectivement un peu décevante mais le style, l'énergie et la joie de vivre de ce roman m'ont beaucoup plu !

      Supprimer
    3. Elle est attachante cette bande de gamins.

      Supprimer
  7. Une cabane dans la forêt, ça c'est toute mon enfance!
    Avec des piles et des piles de livres en plus, quel bonheur!
    Pour l'ancienne dans mon genre aussi, le Club des 5 ça le fait!!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne peut que plaire aux adultes qui ont gardé une âme d'enfant.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !