mercredi 26 février 2014

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? - Zidrou et Roger

J’aime Zidrou pour ses prises de risque. J’aime qu’un auteur puisse passer de Ducobu à Lydie, de Boule à zéro au Beau voyage, de Tamara à La peau de l’ours. Je n’ai pas lu tous ses albums, loin s’en faut. Certains ne m’attirent d’ailleurs pas du tout (Tueurs de mamans par exemple), mais il est impossible de ne pas reconnaître en lui un touche-à-tout de grand talent. Et ce qui est fort, c’est qu’il utilise la notoriété acquise avec ses séries phares pour faire passer auprès des éditeurs des projets beaucoup plus casse-gueule. Comme cet album au titre à rallonge par exemple.  

Parce que mettre en scène un adulte handicapé mental et une mère entièrement dévouée à son bien être, fallait oser. Une mère qui n’hésite pas à déclarer quand on lui demande des nouvelles de son fils : « Il vit sa vie, quoi ! Avec ses petites misères et ses grandes joies. Et moi aussi… je vis sa vie. » Une mère qui va au vidéo club lui emprunter son DVD porno préféré, qui supporte ses lubies et ses crises, ses questions répétées cent fois. Une mère fragile sous l’apparente solidité, une mère à qui le poids des ans rappelle qu’elle ne sera pas toujours là pour veiller sur lui.

Et tout ça sans pathos. Sans surjouer. Avec un enchaînement de petites scènes du quotidien où le voyeurisme et le misérabilisme n’ont pas leur place. Toujours cette humanité en marche chez Zidrou, cette façon de vous toucher avec trois fois rien. L’émotion est là, palpable mais jamais envahissante. C’est vraiment fort.

J’avais apprécié le travail du dessinateur espagnol Roger sur la série Jazz Maynard. Ici son trait s’arrondit quelque peu, il est moins heurté, moins nerveux, et c’est une bonne chose par rapport à l’histoire. Par contre niveau couleur, ce n’est pas une réussite (longtemps que n’avais pas râlé contre la couleur !).

Au final, cela reste un album superbe, tout en sensibilité. Un grand merci et un gros bisou à la blogueuse qui a eu la gentillesse de me l'offrir pour mon anniversaire.


Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? de Zidrou et Roger. Dargaud, 2013. 56 pages. 15 euros.

Une lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec Anne.

Les avis de Choco ; LasardinemanU ; Noukette ; Yaneck ; Yvan


30 commentaires:

  1. J'ai déjà lu du Zidrou et j'ai bien aimé, celui-ci il faut que je le note ! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage c'est que tu as le choix avec Zidrou.

      Supprimer
  2. Fichtre, ça doit pas mal remuer ... Je regarderai s'il est à la médiathèque de ma ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne remue pas tant que ça je trouve. C'est surtout très touchant.

      Supprimer
  3. J'aime Zidrou... J'aime tout ce que fait Zidrou... Et j'aime encore plus quand toi tu aimes Zidrou ! ;-) Je l'aime beaucoup, beaucoup celle là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que tu n'es pas objective avec Zidrou mais sur celui-là, je te rejoints à 100%.

      Supprimer
  4. Je ne dirais pas mieux : magnifique !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai connu Zidrou au départ avec la série "Le roi Dagobert" que mes filles lisaient à la bibliothèque rose. Ça ne date pas d'hier... et puis j'ai découvert quelques BD, dont "Les Folies Bergères". Moi aussi, j'aime bien les auteurs éclectiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas lu "Les Folies Bergères" mais il me tente bien.

      Supprimer
  6. Nous en avons parlé à notre apéro coup de cœur à la bibliothèque.
    Il m'intéresse bien.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas Zidrou (que de nom) et je n'ai pas été hyper touchée et emportée par l'histoire (je suis une fille au coeur de pierre). La couleur c'est intéressant mais trop monochrome, c'est vrai (je ne l'ai pas aussi bien exprimé dans mon billet, tiens, je vais modifier un peu). Merci en tout cas pour cette lecture, tu en parles bien mieux que moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que tu avais été moins emballée que moi. J'espère quand même que tu redonneras sa chance à Zidrou, il le mérite.

      Supprimer
  8. J'ne profite pour remercier la blogueuse qui te l'a offert de m'avoir aiguillée dans le choix de ma BD pour le loto. Je voulais t'offrir Lydie qui correspond davantage au thème mais je m'étonnais de ne pas le trouver sur ton blog. Heureusement que j'ai pensé à lui poser la question : je savais qu'elle te connaissait par coeur, surtout en ce qui concerne Zidrou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lydie je l'ai lue mais je suis passé à coté, du coup je n'ai jamais fait de billet.

      Supprimer
  9. Ahh Michelou, quel beau moment de lecture !
    Et moi, j'ai bien aimé la couleur.

    RépondreSupprimer
  10. Un sujet pas évident et tu en parles tellement bien qu'on ne peut pas résister

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du compliment. Et c'est vrai que le sujet n'est pas évident.

      Supprimer
  11. Très tentant tout ça. Ma PAL lui trouvera bien de la place.^^ (avec les BD, c'est moins problématique, ça se lit quand même plus vite que les romans)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours plus souple une pal BD ;)

      Supprimer
  12. Toujours pas lu ! Pourtant elle a tout pour me plaire cette BD !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis persuadé, elle a tout pour te plaire.

      Supprimer
  13. J'adore Zidrou, le titre est excellent. Je me suis contenter de lire la fin de ton billet pour savoir si tu avais aimé ou non. Je garde le plaisir de la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de garder le plaisir de la découverte. Je pense qu'elle va être bonne ;)

      Supprimer
  14. C'est l'album que je voulais t'offrir pour le loto bd, aussi j'ai ragé quand j'ai vu qu'on m'avait devancé ! ;) Tu connais mon coup de coeur pour cet album, je n'en rajouterais pas une couche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas grave si quelqu'un t'a devancée, tu m'en as envoyé un autre qui me tente beaucoup. Et puis comme ça je ne l'ai pas en double !

      Supprimer
  15. Je l'avais noté après avoir lu quelques billets élogieux, mais je n'avais pas fait le lien avec Boule à zéro. Ca me donne encore plus envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zidrou est devenu une référence pour la amateurs de BD.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !