lundi 10 février 2014

Le goût sucré des pommes sauvages - Wallace Stegner

Wallace Stegner (1904-1993) était un total inconnu pour moi avant que Marilyne me propose cette lecture commune. Il est pourtant considéré comme la principale source d’inspiration des écrivains du Montana et reste LA référence absolue pour Jim Harrison. Prix Pulitzer 1972, il a également remporté le National Book Award. Une pointure de la littérature américaine, quoi.

Cinq nouvelles en tout dans ce recueil. Les deux premières abordent le registre de la nostalgie, du temps qui passe et sont traversées par une certaine forme de mélancolie. Je les ai malheureusement trouvées trop courtes. A peine le temps de s’y installer qu’il fallait déjà en sortir. La troisième est plus intéressante et met en scène un cocktail mondain, un pianiste retors et un narrateur à l’ironie mordante dans une ambiance digne de Gatsby le magnifique. La quatrième est sans conteste la plus faible et est surtout sans aucun intérêt selon moi.

J’étais donc pour le moins dubitatif avant d’attaquer le dernier texte. Pas vraiment emballé par ce que j’avais lu, je me demandais bien pourquoi on faisait de Stegner un des plus grands écrivains de l’Ouest. Mais cette nouvelle a tout changé. 130 pages de pure Nature writing où des cowboys traversent avec leur troupeau la plaine du Saskatchewan (Canada) en plein hiver 1906, un des plus rudes du 20ème siècle. On trouve dans ce mini-roman d’initiation une écriture inspirée, des descriptions magnifiques, des relations entre les personnages très travaillées et un scénario au cordeau. Bref, c'est un récit âpre et tendu, qui tient le lecteur en haleine. La volonté farouche des hommes face aux éléments déchaînés est parfaitement rendue. Le froid, la promiscuité, les efforts terribles à fournir pour continuer à avancer malgré le blizzard, la neige et les vêtements qui gèlent à en devenir cassant comme de la glace, etc. Formidablement évocatrice, la prose de Stegner se dévore littéralement.  

Un recueil qui mérite donc d’être lu, essentiellement pour cette magistrale dernière nouvelle. J’ai maintenant hâte de découvrir un de ses romans.

Le goût sucré des pommes sauvages de Wallace Stegner. Points, 2009. 300 pages. 8,50 euros.


Une lecture commune que j’ai une fois de plus le plaisir de partager avec Marilyne et une première participation au mois de la nouvelle de Flo.





47 commentaires:

  1. Cette dernière nouvelle est vraiment réussie ! Mais j'ai bien aimé les autres aussi..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je n'ai envie de retenir que la dernière.

      Supprimer
  2. Le mieux, en ouvrant le recueil, c'est d'aller directement à la dernière nouvelle... ok, c'est noté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon avis, maintenant rien ne t'empêche de lire les autres.

      Supprimer
  3. Comme Gwen, j'ai bien envie de lire que la dernière

    RépondreSupprimer
  4. Naaaaaaaaaaan, il faut toutes les lire (OK, l'une est plus faible, tu l'as dit)
    Mon billet (je suis fan absolue de l'auteur)
    http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/2011/04/le-gout-sucre-des-pommes-sauvages.html
    Quant je pense qu'il te reste tous ses romans à lire. Peut être La vie obstinée, plus court et teeeeeeeeeellement bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai rajouté ton avis et je note avec intérêt "La vie obstinée".

      Supprimer
  5. surtout ne le dites pas à Keisha mais si je trouve ce recueil je commencerai par la dernière nouvelle!
    Chuuuuuuuuuuuuuttttt
    Luocine

    RépondreSupprimer
  6. Je le découvre grâce à toi et Marilyne, et ça s'arrêtera sans doute là... Sans rien avoir contre Keisha, savoir qu'elle est fan de l'auteur n'est pas pour me convaincre que je le deviendrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais peut-être essayer un de ses romans.

      Supprimer
  7. Tu intrigues avec la nouvelle histoire. Je note, si un jour je croisais sa route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un recueil qui doit facilement se trouver en médiathèque.

      Supprimer
  8. Je ne suis pas fan des nouvelles et si en plus elles sont vraiment courtes, je passe mon tour. Peut-être je tenterai cet auteur avec un de ses romans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il est plus à l'aise avec les romans, il le dit lui-même dans la préface d'ailleurs.

      Supprimer
  9. Je tenterai de découvrir cet auteur sans doute avec un roman...

    RépondreSupprimer
  10. Pas fan de nouvelles, j'attendrais ton avis sur le roman.

    RépondreSupprimer
  11. et hop in the wish list ! merci pour la découverte car même si tu fais le vilain en venant écrire sur mon blog que mes lectures ne sont pas pour toi, en voici une (autre) que nous aurons en commun ! Pitié dis moi que tu as posté Concerto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, tu n'es pas rancunière ;)
      Et oui, j'ai posté Concerto.

      Supprimer
  12. ... et de quatre! Même remarque: je préfère lire un de ses romans! ( Je me fais l'effet de jouer au perroquet ou à l'écho brusquement! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps je comprends ton point de vue.

      Supprimer
  13. ça fait longtemps que je n'ai pas lu de nouvelles...et j'adore le titre du recueil, ça donne envie :-)

    RépondreSupprimer
  14. Un auteur repéré que j'aimerais découvrir !

    RépondreSupprimer
  15. Je ne connais pas du tout et j'ai connu quelques déboires avec le "nature vwriting"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, le nature writing n'est présent que dans la dernière nouvelle.

      Supprimer
  16. Lien noté ;) et ravie de te retrouver !
    Une amie me tanne depuis des années pour que je lise cet auteur mais j'envisage plutôt un roman (tout en sachant que quelle que soit la forme, ça ne devrait pas me plaire ;) Ton parallèle avec le roman de Fitzgerald me laisse sérieusement perplexe cela dit tellement les univers des deux écrivains me semblent totalement à l'opposés l'un de l'autre (mais je peux me tromper - pour être honnête, je ne tenterai pas de vérifier car 'The Great Gatsby' est mon roman préféré et j'en suis une fan du genre 'die hard' ;p)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La référence à Gatsby, c'est plutôt une question d'ambiance. Après je me suis fait la même réflexion, c'est une nouvelle qui est à des années lumière du Nature writing.

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Facile, je vais te dire "La vie obstinée" ;)

      Supprimer
    2. Évidemment avec un titre pareil... ^^

      Supprimer
  18. J'aime les livres de nouvelles. Je note donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un genre qui ne plait pas toujours.

      Supprimer
  19. C'est le problème des nouvelles qui peuvent être assez inégales et ne pas donner un aperçu très juste des talents d'un auteur. Bon, moi je ne suis pas très nouvelles donc je passe (bouclier anti-PAL on^^ - mais j'ai un autre titre de l'auteur, roman cette fois, dans ma LAL).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'aurait étonné aussi que tu n'aies pas cet auteur dans tes petits papiers ;)

      Supprimer
  20. hélas je ne sai spa spourquoi j'ai acheté ce recueil , j eme suis ennuyée , je n'aime pas du tout en plus j ecroyais qu ec'était l'avant dernière nouvelel qui t'avait plu et cette histoire de perle est nulle !
    ou alors très mal traduite
    je n'ai même pas le courage de lire la dernière
    zut de zut pourquoi me suis-je préciptée , d'habitude je mets du temps !
    bon pour moi c'est un livre et je suis désolée, un auteur a oublié
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben non, il faut surtout lire la dernière, elle est tellement au-dessus des autres et tellement différente aussi. Et sinon cette histoire de perles est sans aucun intérêt, c'est ce que je dis dans mon billet^^

      Supprimer
  21. désolée pour les fautes
    mais c'est lisible?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est lisible, j'ai compris tout ce que tu voulais dire ;)

      Supprimer
  22. Je ne connaissais pas du tout... mais tu me donnes envie de découvrir!

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !