lundi 17 février 2014

Mon livre mystère - ????????

Il y a quelques semaines je recevais d’une blogueuse que j’apprécie particulièrement un livre mystère. Un livre de poche, entièrement recouvert de papier. Impossible de lire le titre ni la 4ème de couverture. Impossible de connaître l’auteur. La page de titre (à l’intérieur du livre) était elle-même cachée sous les rabats de la couverture. Ce livre, d’après elle (et elle me connaît bien), je ne l’aurais jamais ouvert si je savais de quoi il parlait et qui l’avait écrit. Elle me proposait de lire les premières pages à l’aveugle pour le découvrir sans préjugés. J’ai fait mieux, je l’ai lu de la première à la dernière page sans jamais arracher le papier qui le recouvre. Et au moment où je rédige ce billet, je ne connais toujours pas son titre et son auteur. Quitte à jouer le jeu, autant le faire jusqu’au bout.

Ce roman, qui raconte l’histoire de Jean et Béatrice, est un roman épistolaire. Jean a vu Béatrice monter sur l’estrade lors d’un congrès sur l’enfance maltraitée. Bénévole dans une association qui accompagne les filles-mères souhaitant confier leur nouveau-né à l’adoption, elle est venue témoigner de son expérience. Sa prise de parole a électrisé le public. Sur un coup de tête, il a décidé de lui écrire. Quelques jours plus tard, elle lui a répondu.

Lui est psychiatre. C’est un vieux garçon, un ours dont la tanière se trouve dans le centre de la France. Elle est parisienne, mariée et a une fille de 18 ans, Camille. De lettres en lettres, ils vont s’ouvrir l’un à l’autre. Enfin, c’est surtout Béatrice qui se livre. Un mariage tout sauf heureux, un mari tyrannique qui la tient sous sa coupe depuis des années. Jean écoute, conseille, réconforte. Il devient le confident et peu à peu, bien plus. Dans une de leurs premières lettres, ils se sont engagés à ne jamais se rencontrer. Béatrice voudrait briser ce pacte, mais Jean refuse obstinément...

Avant de vous dire ce que j’ai pensé de ce roman, laissez-moi vous préciser à quel point j’ai vécu une expérience étrange. Se lancer dans un livre sans aucun indice permettant de l’identifier a quelque chose de déstabilisant. Privé de mes repères habituels (titre, auteur et 4ème de couv), je me suis senti un peu tout nu face au texte. Finalement, c’est plutôt une bonne chose et j’ai vraiment eu l’impression de défricher une terre vierge, non polluée par mes à priori sur l’écrivain ou les éventuels avis laissés par ceux qui l’auraient lu avant moi. Et je dois avouer que je me suis régalé des deux premiers tiers. Je me suis attaché à ces personnages qui se découvrent, à leurs échanges tout en retenu où le rapprochement se fait avec autant de lenteur que de certitudes, comme une évidence. Il y avait quelque chose de délicieux à découvrir l’évolution du ton de leur correspondance. Malheureusement le dernier tiers a quelque peu gâché mon plaisir. Les révélations qui tombent les unes après les autres sont vraiment « too much » et tirent selon moi artificiellement sur la corde sensible, c’est bien dommage.

Mais à la limite peu importe ma déception finale, ce fut une super expérience de lecture. Et puis l’air de rien, chère blogueuse, tu m’as ni plus ni moins fait plonger dans une bonne vieille romance et nul doute que si j’avais vu la couverture et le résumé avant de l’ouvrir je l’aurais placée tout en bas de ma pal. Bien sûr, avec un tel livre mystère, il faut jouer le jeu sinon ça n'a aucun intérêt mais en tout cas je suis partant pour renouveler l’opération dès que possible. A bon entendeur...

XXXXX de ?????? – 250 pages.

PS : si vous avez reconnu le roman dont je parle, n’hésitez pas à me le dire, je suis prêt à lever le mystère.

Edit du 17/02 à 22h00 : j'ai retiré le papier qui recouvrait le livre, je connais enfin son auteur et son titre. L'auteur ne me dit rien mais punaise, ce titre et cette photo de couverture m'auraient fait fuir si je les avais vus avant de l'ouvrir !!!!










86 commentaires:

  1. Connais pas... Aurais-je lu cette histoire? Pas sûr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans d'autres conditions, je ne crois pas que je l'aurais lue.

      Supprimer
  2. Monsieur Google m'a donné la réponse !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Han ! Moi j'ai pas voulu l'utiliser pour pas tricher.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup le principe ! Et je suis curieuse de savoir qui te donnera la réponse ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore le principe, notre lecture est toujours guidée par des horizons d'attente, que tu n'avais pas ici ... Je ne connais pas ce livre, cela ne me dit rien ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le plus étrange, être privé de ces horizons d'attente dont tu parles.

      Supprimer
  5. Aucune idée du roman, mais le principe est vraiment intéressant. Sortir un livre de tout contexte et de tout préjugé. Maintenant, j'aimerais bien savoir pourquoi cette blogueuse, si mystérieuse, a choisi ce livre-là en particulier pour toi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a choisi ce livre parce qu'elle l'adore. Sachant que je n'étais pas du tout le public cible, elle a imaginé ce stratagème pour me le faire découvrir et c'était vraiment une excellente idée.

      Supprimer
  6. C'est sûr, c'est écrit par une femme,
    et est-ce que ce n'est pas le genre de roman pour un public féminin?
    je me trompe?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement très féminin. Je pense d'ailleurs que l'auteur est une femme, mais je me trompe peut-être...

      Supprimer
  7. Quelle belle expérience ! Tu ne m'as pas forcément envie de me plonger dans ce roman mystère, mais en tout cas, j'ai bien envie de me lancer dans une lecture "à l'aveugle". Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connais pas ce roman, mais je trouve cette idée géniale ! A creuser et à refaire entre nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai personnellement très envie de faire découvrir quelques "livres mystère" à mon tour.

      Supprimer
  9. Une idée intéressante ! Je suis curieuse de découvrir ce titre;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ayé, je l'ai dévoilé au bas de l'article ;)

      Supprimer
  10. Ce ne serait pas le Glattauer (pas sûr de l'orthographe exacte), par hasard ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, j'ai triché et cédé aux sirènes de G**gle et j'étais bien loin du compte :)
      En tout cas, je trouve la démarche du "zéro info" intéressante. La sensation de se retrouver comme ça face à l'inconnu doit être vertigineuse.

      Supprimer
    2. Oui, c'est très troublant comme sensation, j'aurais pas cru que cela m'aurait perturbé à ce point.

      Supprimer
  11. je trouve l'idée du livre mystère envoyé par une adorable blogueuse qui t'apprécie particulièrement il me semble, très touchante...et ton billet qui joue le jeu jusqu'au bout, c'est génial! en revanche je ne connais pas cette histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas insisté sur cet aspect dans mon billet mais il est vrai que ça démarche m'a beaucoup touché, surtout que je ne m'y attendais pas du tout.

      Supprimer
  12. Tu sais quoi, je suis presque jalouse de ne pas en avoir eu l'idée moi-même ! Blague à part, c'est une super idée, et j'ai hâte de savoir de quel titre il s'agit !
    Prête à mon tour à jouer le jeu, mais avec un roman court je pense, je ne me vois pas ingurgiter un pavé qui ne me plairait pas sans savoir de quoi il retourne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une super idée et surtout ça donne envie de la remettre en pratique au plus vite !

      Supprimer
  13. Je crois avoir élucidé les deux mystères ! Le livre et celle qui te l'a offert. Je ne mettrai que les initiales des noms.
    L'auteur : JB
    La blogueuse coquine : M
    Et si c'est ça, je peux dire que j'ai lu plusieurs livres de l'auteur lorsque j'étais jeune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'auteur tu as tout bon. Pour la blogueuse, je suis moins sûr ;)

      Supprimer
  14. très sympa comme concept...ça me donne des idées.
    et le sujet du livre me touche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre en lui-même est touchant, même si j'ai trouvé la fin "too much".

      Supprimer
  15. Il faudrait pouvoir lire tous les livres comme ça... Ce serait rafraîchissant! :-)

    RépondreSupprimer
  16. Voilà une chic idée ! A faire plus souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis partant pour recommencer dès que possible !

      Supprimer
  17. Quelle belle idée cette lecture "à l'aveugle".

    RépondreSupprimer
  18. J'ai joué le jeu et été à la pêche aux infos, j'ai trouvé le titre et l'auteur du livre et à vrai dire je ne serais jamais allée vers ce livre moi non plus ;)
    Et la blogueuse en question j'ai des doutes sur une certaine Cristina (?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cristina ? C'est une possibilité parmi tant d'autres...

      Supprimer
  19. Je suis d'ailleurs tombée sur un billet de ce livre que tu avais commenté :-D

    RépondreSupprimer
  20. L'histoire ne me dit rien, je ne l'ai pas lu ! Par contre je trouve l'idée géniale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parie que tu adorerais recevoir un livre mystère !

      Supprimer
  21. Trop génial l'idée d'aborder un livre ainsi... Je m'imagine bien ta tête en découvrant ce livre mystère ! Comme Noukette très tentée de faire une lecture à l'aveugle mais pas avec un gros pavé ... J'imagine bien le truc indigeste !
    Il n'y avait que toi pour démarrer une idée pareille... Je dirai même "couillu" ;)
    Mais dis quand est ce que tu vas lever le voile sur le titre du livre ? On veut savoir nous !!!
    Prête moi aussi à jouer le jeu, les yeux fermés... enfin presque mdr ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça y est, j'ai dévoilé le titre du livre. Par contre je ne dirais pas que c'est moi qui ai démarré une idée pareille, c'est plutôt la blogueuse qui me l'a offert.

      Supprimer
  22. Je file chercher le titre de ce livre sur internet. Je ne l'ai pas lu, c'est sûr. Il faut croire que les blogueuses sont joueuses. J'ai beaucoup de mal à lire un roman sans couverture, comme pour certains service de presse. J'ai besoin non pas de la quatrième de couverture mais du titre et de la photo de couverture. Ce qui est complètement superficiel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est superficiel mais je crois que l'on en est tous là, notre besoin de connaître le nom de l'auteur et le titre du livre est incontournable il me semble.

      Supprimer
  23. En effet, c'est une auteure contre laquelle j'ai un a-priori qui fait que je ne l'ai jamais lue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois ! Moi je ne la connaissais pas de toute façon donc ça n'aurait rien changé. La couverture par contre...

      Supprimer
  24. L'idée est intéressante, c'est vrai que les horizons d'attente jouent un rôle très important!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Incroyable en effet de voir à quel point on est perdu sans ces fameux horizons d'attente.

      Supprimer
  25. Je ne tiendrais pas trois chapitres avant de déchirer sauvagement le papier !! J'espère que tu nous diras le titre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'impatience et la curiosité sont de bien vilains défauts ma chère Anne ;)
      Et le titre, je l'ai enfin dévoilé.

      Supprimer
  26. Super le concept ! The Voice adapté à la lecture ! ^^
    J'avais une idée sur le titre et l'auteur mais après avoir vérifié , je me suis trompée. Le mystère reste entier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Han, j'avais pas pensé à The Voice mais t'as raison, c'est carrément ça !

      Supprimer
  27. J'ai triché je suis bien trop curieuse et j'ai tapé Béatrice Jean roman épistolaire et j'ai trouvé le titre sur babelio.
    Je trouve le jeu intéressant mais me connaissant je n'aurais pas résister à la tentation de savoir avant la fin...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai voulu jouer le jeu jusqu'à bout mais il y a eu quelques moments où j'ai eu envie d'arracher le papier de la couverture !

      Supprimer
  28. Idée très sympa. Je ne triche pas avec goo... donc aucune idée .
    Et si on veut le lire, on fait comment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dévoilé le mystère donc si tu veux le lire, plus de promblème ;)

      Supprimer
    2. On non ! Cette auteur fait des livres à l'eau de rose!
      Je ne l'aurais pas lu non plus ;-)

      Supprimer
    3. Moi je ne la connaissais pas donc ça ne m'a pas gêné.

      Supprimer
  29. Super l'idée. L'histoire ne me disait rien comme ça mais ce n'est pas très exactement le genre de sujets qui m'inspirent donc ça ne m'étonne pas trop. Du coup j'ai triché avec Google, comme d'autres.:-) Bon, ça ne me dit pas plus mais l'expérience est intéressante en tout cas. Sacré risque, et pour la blogueuse, et pour toi ! Déjà moi je suis super méfiante quand on me veut me mettre un livre entre les mains en me disant "ce livre est génial, tu vas adorer", et je tremble d'incertitude quand je dis "lis ce livre, tu vas adorer".
    Tiens ça me fait penser, ces lectures à l'aveugle, à une collègue à qui j'avais recommandé La conjuration des imbéciles. Elle lit elle lit et me dit "ah c'est bien oui oui", jusqu'à un certain jour où elle me fait "Mais Ignatius est blanc !!". Je réponds "euh oui" elle enchaîne "mais j'étais persuadée qu'il était noir". Ben a priori ça a tout changé parce qu'après, elle n'a plus accroché pareil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fallait lui dire non pour Ignatius (même si je ne vois pas ce que ça change). Si j'avais dû t'envoyer un livre mystère, je t'aurais filé Buk. Et puis je t'aurais donné une consigne supplémentaire, commencer le recueil par "Le monstre" ;)

      Supprimer
  30. Réponses
    1. Pour toi forcément puisque tu l'as lu^^

      Supprimer
  31. j'aime beaucoup cette idée du livre mystère, sera-t-elle reprise ? Je comprends que ce doit être troublant car on sait généralement pourquoi on se lance dans une lecture et d'où vient notre choix. Cela me rappelle une expérience déstabilisante de dégustation à l'aveugle dans un restaurant ... finalement ce fut un vrai bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que cette idée sera reprise. J'y travaille d'ailleurs ;)

      Supprimer
  32. Une lecture à l'aveugle! c'est un comble ! ;) mais cette idée est géniale. par contre je ne suis pas sûre de pouvoir tenir jusqu'au bout - bravo à toi ! - j'ai la fâcheuse tendance à lire la fin au bout d'1 ou 2 chapitres. Vilain défaut, je sais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est une fâcheuse habitude que tu as là !

      Supprimer
  33. perso, je trouve l'idée excellente de cacher la couverture du roman (bon, d'un autre coté, il faut aussi coller les premières pages de présentation qui renseignent sur l'identité de l'auteur et le titre du bouquin : du bricolage, cette affaire !) car je suis pour ma part très très influencée par la première de couverture et l'intitulé ! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment, il faut aussi cacher les premières pages (et même les dernières qui contiennent parfois des indices permettant de reconnaître l'auteur - sa bibliographie par exemple). Finalement ça demande un peu de préparation et de travail un livre-mystère !

      Supprimer
  34. Je suis de parti pris puisque je suis une inconditionnelle de l'auteur depuis... L'esprit de famille qui a accompagné mon adolescence. J'aurais voulu m'appeler Pauline moi aussi et maintenant, avec l'âge, je serai plus du côté de ... Babou!!!
    En tous cas, c'est une excellente idée pour faire découvrir des lectures! Félicitations à cette blogueuse pour son originalité et à toi pour avoir si bien joué le jeu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison de dire que c'est surtout elle qu'il faut féliciter pour avoir eu cette idée.

      Supprimer
  35. Je viens lire enfin ce billet en entier, je n'aurais même pas trouvé alors que j'ai du lire ce livre il y a une dizaine d'années (en période un peu niaise facile) ! Mais j'adore l'idée car nous sommes pétris d'a prioris (pas tous négatifs) quand nous entamons un livre, pour peu qu'on ait lu dix billets dessus, le charme n'est pas le même ! A refaire donc ! :) Je crois savoir qui est la blogueuse (qui est aussi une amie pour toi) mais j'attendrais que tu lèves le voile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à refaire, et vite. Quant à la blogueuse, je te laisse à tes suppositions, je ne compte pas dévoiler son identité, mystère oblige...

      Supprimer
  36. C'est effectivement une expérience intéressante. Avec cette première de couverture tu aurais pu participer au challenge "Oh my ! Cette couverture" de Cécile

    RépondreSupprimer
  37. Je trouve cela extra comme expérience....et très drôle, effectivement je ne me serais pas attardée devant non plus....il faut dire que vraiment j'ai le coeur trop sec pour les histoires d'amour....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surprenant et drôle et c'est aussi un peu touchant de savoir que l'on a pensé à toi de la sorte je trouve.

      Supprimer
  38. J'aime beaucoup cette idée même si je ne me sens pas prête à jouer le jeu moi-même ! Ah Jeannine Boissard, j'en ai lu un paquet. Et c'est vrai que je n'aurai jamais imaginé te voir en lire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, ça valait la peine pour moi de jouer le jeu jusqu'au bout !

      Supprimer
  39. Hello Jérôme
    Le billet de Miss Aspho m'a suffisamment intriguée pour que je clique et arrive chez toi !
    En effet, c'est une idée originale.
    Il faut peu de choses pour nous déstabiliser, nous faire perdre nos repères !
    Le livre par lui-même, bof, mais j'aime que tu aies joué le jeu à fond !
    Je vais vous observer avec plaisir pour la 2e lecture à l'aveugle qui se prépare ! Que de monde déjà inscrit ! C'est un succès !
    Amitiés de Lyon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut en effet peu de choses pour nous déstabiliser mais dans le cas de lecture j'ai trouvé cela très agréable.
      Et sinon l'avis sur la seconde lecture à l'aveugle est en ligne. J'en suis d'autant plus ravi que sur ce coup-là c'est moi l'expéditeur ! : http://aliasnoukette.fr/oh-un-livre-mystere/

      Supprimer
  40. Voilà une expérience très amusante. En effet, quand on voit la couverture, on n'a pas envie de se précipiter pour le lire. C'est fou comme on se laisse influencer par l'emballage. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couvertures jouent un rôle de plus en plus important, c'est logique mais cela peut être trompeur parfois.

      Supprimer
  41. J'ai eu l'occasion entre amis de faire cette expérience étonnante, avec une nouvelle d'Antoine Bello, qui fort heureusement pour moi s'est révélée être une heureuse surprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La surprise sera toujours agréable je pense, même si au final le livre offert ne nous enchante pas.

      Supprimer
  42. Je trouve l'idée absolument géniale ! Lire à l'aveugle sans s'encombrer de préjugés ou de fan-attitude par un ami qui vous veut du bien :) Je signe !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !