mardi 4 février 2014

Le premier mardi c'est permis (24) : Kamasutra : ce que veulent vraiment les hommes

Depuis que je participe au rendez-vous de Stephie je vous ai présenté un dictionnaire coquin, je vous ai expliqué comment faire l’amour à un homme et comment rater sa vie sexuelle et je vous ai même fait un petit topo sur l’éjaculation précoce. Aujourd’hui je vais vous dire ce que veulent vraiment les hommes en matière de sexualité. Enfin, d’après ce bouquin, alors autant dire qu’il va falloir grandement relativiser ce qui va suivre.

Cinq grands chapitres, mêlant conseils pratiques et témoignages masculins.

1) Caresse-moi : je vous la fais courte mais en gros on adore les massages et les caresses (tu parles d’un scoop !). N’hésitez pas à titiller notre point F et notre point P, sans oublier notre point U (je vous laisse chercher à quoi tout ça correspond mais vous avez l’air malines maintenant avec votre seul point G^^). Mon passage préféré de ce chapitre a pour titre « Jouer aux boules » : « Nos boules sont très proches de la salle de bal (j’aurais plutôt dit du trou de balle même si c’est tout de suite moins glamour) mais on ne les invite pas à la fête. C’est bien dommage car elles sont pleines de terminaisons nerveuses et nous adorons quand vous jouez avec. »
Sinon, parmi la foultitude de conseils prodigués, il y en a quelques uns qu’il faut oublier avec moi comme le suçotage des doigts de pieds par exemple. Je trouve l’idée super dégueu (pas que j’ai les pieds crados mais le fétichisme des pieds, ça me donne des hauts le cœur). Autre truc à éviter, la brutalité (il paraît que nombreux sont les hommes qui aiment être brutalisés pendant les ébats. En ce qui me concerne, les menottes, les griffures, les fessées ou le martinet, c’est pas du tout mon truc).

2) Aguiche-moi : On insiste sur l’importance du baiser, du souffle, de la langue. Suivent les sempiternels conseils sur la fellation et ses variantes avec cette règle d’or à respecter que je vous rappelle une fois de plus parce qu’on ne le dit jamais assez : « Sans les dents ! » Par contre, il est ici ajouté : « Sauf petit mordillement avec accord préalable. » Ce à quoi j’ai envie de répondre : même pas en rêve !

3) Séduis-moi : « Si vous désirez un homme, dites-le lui franco. Vos compliments lui iront droit aux parties génitales » (Euh, c’est pas si simple en fait). Envoyez-lui des sextos, félicitez-le quand il a été à la hauteur. (mouais, pourquoi pas…). « Passez un après-midi au lit ou octroyez-vous une grasse matinée coquine. » (moi je veux bien mais il faut être un couple sans enfants parce que sinon je ne vois pas comment c’est possible). Un chapitre sans intérêt qui se termine par le catalogue des positions et des lieux où l’on peut s’acoquiner (le genre de truc déjà vu cent fois ailleurs).

4) Fais-moi plaisir : Proposez des séances photos torrides (en short ?), baladez-vous en mini-jupe sans culotte et penchez-vous pour ramasser quelque chose (sérieux ?), donnez-lui votre rasoir et invitez-le à tailler votre petit buisson (sérieux ?), faites un strip-tease, etc. Plus étrange : « Allez au lit avec un chapeau. Cela peut sembler bizarre mais c’est une façon sexy et coquine de nous dire de quelle humeur vous êtes. » (??????).

5) Électrise-moi : N’hésitez pas à prendre des postures de chienne en chaleur, on adore ça (par contre vous, si ça vous gêne parce que, disons, vous avez un minimum de pudeur, peu importe…). Déguisez-vous, attachez-nous, faites-nous la surprise d’un plan à trois (avec deux filles si possible en ce qui me concerne), bref électrisez-nous !

Que dire en conclusion ? Entre les conseils vus et archi-vus des centaines de fois et ceux qui vont vous laisser pour le moins dubitatives, il ne reste pas grand-chose à sauver de ce « Guide indispensable écrit PAR des hommes POUR des femmes » (dixit l’éditeur). Personnellement, j’y vois une façon un brin grossière de prendre les femmes pour des cruches et ça m’agace au plus haut point.


Kamasutra : ce que veulent vraiment les hommes. Éditions Fetjaine, 2012. 240 pages. 9,90 euros.




63 commentaires:

  1. Donc si je retiens bien : il faut user de douceur avec toi, ne pas te mordiller (tu ne sais pas ce que tu perds...), ne pas te proposer de tondre le gazon (tu m'étonnes...) et inviter une copine. Sinon, pour les coquineries au lit le matin, fiche les mômes dans le jardin, verrouille la baie vitrée quelques heures, les températures sont si clémentes par chez toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En gros tu as tout compris. Et pas la peine de se pointer au lit avec un chapeau, je ne vois absolument pas l'intérêt de la chose.

      Supprimer
    2. Cacher une calvitie ? Récolter une aumône à la fin... ben quoi, un spectacle au chapeau, non ?

      Supprimer
    3. Vu sous cet angle. Maintenant si le chapeau résume l'humeur du moment, j'aurais du mal à comprendre l'état d'esprit de ma femme si elle débarque un jour avec un sombrero^^

      Supprimer
  2. Des galipettes avec un chapeau sur la tête, ça doit pas être très pratique pour tenir l'accessoire en place ! (hi hi ! ça me fait penser à une poésie de Desnos : "Une fourmi de dix-huit mètres
    Avec un chapeau sur la tête
    ça n'existe pas, ça n'existe pas"....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend du chapeau en fait. Et je me rends compte que j'aurais peut-être mieux fait de lire Desnos...

      Supprimer
  3. Oui comme tu dis, rien de neuf, j'ai parfois l'impression que les auteurs de ces guides nous prennent pour des truffes... Nan mais sans blague on n'est pas né de la dernière pluie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire ici c'est qu'il n'y a pas d'auteur. C'est une traduction d'un bouquin anglais dont les auteurs ne sont pas identifiés.

      Supprimer
  4. C'est burlesque et peu ragoûtant parfois. Je ne retiendrai que tes parenthèses.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me va si tu ne retiens que les parenthèses ;)

      Supprimer
  5. Rien de bien nouveau en effet... mais au moins 1er rire de la journée grâce à toi ! (même pas un p'tit coup de dent ???) :)
    Quant au chapeau, m'en vais tester ça !!! Et la tonte de la forêt vierge, pétard, j'aurais peur de me retrouver mutilée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, rien de nouveau et ce qui est un peu original est à ne surtout pas faire selon moi. Du coup...

      Supprimer
  6. Non mais LOL ce billet. Magique ta réflexion sur la salle de bal / trou de balle. J'étais morte de rire (oui l'humour fin, ça me parle).
    Sinon le coup du rasoir et du chapeau, non mais sérieux ?!
    En tout cas j'ai bien ri, c'est déjà ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas spécialement fier de mon humour un peu gras mais je dois avouer que j'aime ça^^

      Supprimer
  7. Pourquoi, on n'est pas des cruches ? :-)
    (Le coup du rasoir, ça sent le Cinquante nuances de Grey où c'est une scène clé (si tant est que ce genre de concept existe dans ce roman).)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince, j'ai pas lu 50 nuances alors j'ai pas vu la référence. Et le chapeau, ça te parle ?

      Supprimer
  8. Il est peut être bidon ton livre en revanche ton billet est à mourir de rire... et tu sais ce que l'on dit d'une femme qui rit ? ^^ ......lollll

    Et Oh, minute papillon, je ne parlais pas pour toi !!!!! mdr

    Trop mimi ta chronique et j'adore ;)

    Vivement le prochain mardi :D

    PS : Tu es sur t'as pas les pieds crado !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ;) Ouh que je ris !!!!!!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le prochain mardi, je ne suis pas certain d'être au rendez-vous, il se pourrait bien que je sois en vacances^^

      Supprimer
  9. Excellent, ton billet ! Une dose de bonne humeur ^^ Moi qui aime les chapeaux, je vais les regarder différemment...

    RépondreSupprimer
  10. Quel conformisme, quel manque d'imagination chez ces hommes qui écrivent des livres pour les femmes! Ce qui serait drôle, c'est qu'un prochain mardi, au lieu de juste saupoudrer ta chronique de petits conseils persos et d'indices coquins, tu nous offres ton propre guide... Ça changerait d'Orgueil et Préjugés en guise de livre de chevet! Je dis ça, je dis rien hein... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, je ne suis pas certain d'avoir plus d'imagination, loin de là !

      Supprimer
  11. Les auteurs ont dû trop regarder 9 semaines 1/2 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est que l'on ne sait pas qui sont les auteurs.

      Supprimer
  12. mouais, moyen tout ça...je me souviens que quand j'étais ado, j'avais lu que les hommes adoraient qu'on leur lèche ou les pieds ou les oreilles (il devait aussi y avoir et / et)...et si c'est BIBA qui le dit tu vois, je ne peux que les croire sauf que mon mec déteste ça :-) alors les conseils à deux balles, on s'en passe effectivement...et comme d'hab suis fan du ton de ton billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis demandé si ce n'était pas la compile d'une rubrique de presse sexo parue dans un obscur magazine anglais. ça y ressemble en tout cas.

      Supprimer
  13. Cette lecture, comment dire... il n'y a rien sous le chapeau ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne chose s'il n'y a rien sous le chapeau, non ?

      Supprimer
  14. Ah nan mais en fait c'est un guide pour te séduire qu'il faudrait que TU écrives ! En tout cas je passe mon tour !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux passer ton tour mais je crois que je vais aussi passer le mien pour écrire un tel guide.

      Supprimer
  15. Existe-t-il un manuel pratique par les femmes et pour les hommes ?

    RépondreSupprimer
  16. Tu sais, mon Jérôme, je suis super sensible au titre et celui du livre que tu présentes me déplaît au plus haut point. Car à mon avis (et vue mon expérience en matière de sexualité, c'est dire si je suis une experte !) le plaisir ultime est atteint qu'en cas de partage (ce qui ne semble pas la situation préconisée par ce manuel de haute qualité) et de générosité. Bref, le contenu ne m'attire pas du tout !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que le contenu ne t'attire pas du tout. Manquerait plus que ça !

      Supprimer
  17. En tout cas, tu m'as fait rire et je crois bien que, ça, c'est primordial!! :)
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  18. Je crois que tu fais exprès de dégoter des bouquins tout pourris pour les premiers mardis, avoue...! Blague à part j'espère quand même que tu n'as pas déboursé 9,90 € pour ces conseils à la mord-moi-le-noeud (oui, je sais, elle était facile celle là...!)
    Mais bon, pour ma culture, je veux bien que tu me susurres au creux de l'oreille la signification des points FPU, j'ai bien dit pour ma culture..! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un vrai boulot de recherches documentaires pour dégoter des trucs comme ça, tu ne te rends pas compte, c'est un métier. Bon celui-là je l'ai acheté d'occase (pas fou non plus).
      Bon et sinon pour parfaire ta culture : F c'est le frein, P c'est la prostate et U c'est l'urètre (le méat en fait pour être plus précis). Voila, voila...

      Supprimer
    2. J'avais trouvé le P et le U... Avoue que ça t'en bouche un coin ! ;-)

      Supprimer
    3. Oh, je n'ai jamais douté de tes compétences en matière d'anatomie^^

      Supprimer
  19. OK Jérôme ! pas les dents, laisser les enfants aux grands-parents. Comme je me sens concernée, les prévenir minimum 48 heures avant... On ne sait jamais, ils auraient pu lire ce même livre.... Tu t'es trompé dans l'ordre de tes fameux points FPU ; il s'agit, en effet des points PUF. En ta qualité de lecteurs aimant t'instructionner, tu dois savoir de quoi il s'agit.
    En tout cas, j'ai bien rigolé.
    Je me demande si je ne vais pas me coucher avec un chapeau ce soir. J'ai le choix entre le chapeau de cow-boy, le bonnet en laine et, pourquoi pas, le bonnet de nuit.
    Bonne nuit cher Jérôme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors pour les chapeaux, je précise : le stetson = passion débridée ; le képi = dominance sexuelle ; le feutre de gangster = cochonne et fripouille ; la coiffe de soubrette = aguicheuse et coquine ; la coiffe de bonne sœur = pécheresse qui s'ignore ; le haut de forme = que le spectacle commence !
      Mince, pas un mot sur le sombrero, on n'a que ça à la maison...

      Supprimer
  20. Réponses
    1. Pas sûr que le niveau remonte beaucoup tu sais...

      Supprimer
  21. Ah, j'ai bien ris !!
    Le mordillement peut avoir du bon, encore faut-il qu'il soit au bon endroit...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai aucune confiance dans le mordillement. On a vite fait de déraper ou on ne connait pas sa force et là, bonjour les dégâts !

      Supprimer
  22. ça ne m'a pas donné envie de lire le livre, mais ton billet m'a fait beaucoup rire, c'est déjà ça! :-)

    RépondreSupprimer
  23. Aaah merci pour ce moment de grande gondolerie et huhuhu réprimés^^ (j'ai quand même réussi à lire ton billet dans le bus finalement). Tiens un de tes passages me fait penser que hier j'étais aller me faire masser, et dans la cabine d'à côté, j'entends la masseuse dire "ça va, c'est pas trop fort ?", et là une voix d'homme qui répond "oh non, j'aime quand c'est fort". Ça m'a tout de suite évoqué plein de trucs dans ma tête, et j'étais entre le frisson-dégoût et la crise de fou rire.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup d'hommes aiment quand c'est fort. Moi je préfère la douceur, j'y peux rien.

      Supprimer
  24. ah ah ah ! encore un billet qui me fait mourir de rire ! Puis alors avec ton résumé les femmes n'ont pas du tout, mais alors pas du tout, l'impression de s'avilir ou d'être de vulgaires objets sexuels ! hihi ! Bon et moi qui pensait que tu étais un homme à aimer le fouet, zut alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne suis pas un adepte du fouet, des clous ou de la cire de bougie. Très peu pour moi tout ça.

      Supprimer
  25. si je comprends bien, c'est pas avec ce livre que l'on saura vraiment ce que vous voulez, vous, les zhommes ? ^^
    mais c'est pas grave, j'aurais bien ri en lisant ton billet... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, vaut mieux pas suivre les conseils donnés dans ce livre, enfin selon moi...

      Supprimer
  26. Oulallalaal à force ce genre de lecture va finir par devenir une séance sado maso ....
    Je me demande honnetement qui achète ce genre de livre ... ça me laisse septique comme la fosse :O)
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis, ils ne doivent pas en vendre des kilos tu sais. A part à des sado maso comme moi^^

      Supprimer
  27. Hilarant... Alors on peut même tenter la coiffe de bonne soeur au lit ?! Incroyable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, la coiffe de bonne sœur ne m'émoustille pas une seconde^^

      Supprimer
  28. J'imagine la tête de monsieur si je débarque au lit nue avec un chapeau ! Éclat de rire mais pas sûre que le résultat escompté soit atteint ! Bon bref, pas convaincant ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette histoire de chapeaux, je n'arrive toujours pas à comprendre quel est l'intérêt.

      Supprimer
  29. Merci pour tous ces conseils. J'ignorais complètement qu'une vie sexuelle pouvait être ratée. Et si vous les hommes, vous nous disiez franchement ce que vous voulez au moment où vous le voulez? Des fois quand on dit franco ce qu'on ressent pour un homme, on paraît comme une fille facile, une pétasse.

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !